Au travail, ça roule? LGS YMCA Enterprise CGI Metro Agnico Eagle Optel Vision SFL Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines Lafarge SNC Lavalin EMCO Groupe Touchette CMI STGenetics Systematix TD Sureté du Québec Revenu Québec Nurun Teraxion EXP Financière Liberté 55 Promutuel Techno Conseil Amis-Maux La Capitale Service de la sécurité des télécommunications SUCO Dialog Insight Forces armées canadiennes
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en environnements naturels et aménagés

Mise à jour : septembre 2016

Présentation du programme

Le baccalauréat en environnement permettra à l'étudiant de participer à la conservation et à la gestion durable des écosystèmes. Il aura les outils nécessaires pour collaborer à la recherche de solutions aux enjeux environnementaux comme les changements climatiques, la gestion durable des ressources naturelles ainsi que les aspects sociaux et politiques de l'environnement. Le professionnel en environnement est en mesure de mettre en oeuvre des stratégies, des plans et des pratiques visant à résoudre des problèmes complexes de conservation de l'environnement. Il peut gérer et mettre en place des projets de conservation, de restauration et de mise en valeur des territoires tout en tenant compte également des aspects économiques et sociaux.

La formation en environnement est très multidisciplinaire et concrète. Le baccalauréat en environnement permettra à l'étudiant d'appliquer les principes de l'écologie et de l'aménagement des ressources naturelles au maintien, à la mise en valeur et à la restauration de la biodiversité tout en tenant compte des besoins des communautés. Elle le rendra apte à accompagner les organisations et les communautés dans la voie du développement durable.

Dans ce programme, une attention particulière est portée à la formation pratique. Plusieurs cours incluent des laboratoires pratiques et des sorties sur le terrain. De plus, l'étudiant sera amené à travailler sur des études de cas et à concevoir, entre autres, un plan de conservation, un plan d'aménagement forestier durable, un plan d'aménagement récréatif et paysager et bien plus.

Ce programme comprend les possibilités suivantes :

  • 2 stages en environnement en milieu de travail rémunérés et crédités
  • Stage international et interculturel en biologie
  • Formation pratique très présente avec des laboratoires et des sorties sur le terrain
  • Possibilité de séjour d'études à l'étranger en Suisse, en Espagne, en France, en Suède ou dans un autre pays
  • Profils international ou entrepreneurial

Source : Département des sciences du bois et de la forêt

Titres de postes

  • Chargé de projet ou coordonnateur en conservation et environnement
  • Agent de projet en éducation et conservation
  • Analyste de politiques environnementales
  • Agent de sensibilisation
  • Consultant en environnement
  • Gestionnaire de programmes environnementaux

Source : offres reçues au SPLA

Fonctions

Conservation et développement durable

  • Conseiller les gestionnaires en matière de développement durable dans les orientations, les objectifs et les priorités à prendre dans leur secteur
  • Concevoir, mettre en oeuvre et assurer le suivi de plans de conservation et de stratégies de développement durable
  • Assurer l'opérationnalisation du plan d'action en développement durable par les équipes concernées et en évaluer la mise en oeuvre
  • Promouvoir et encadrer la mise en oeuvre d'un aménagement durable et intégré
  • Collaborer à la recherche de solutions aux enjeux environnementaux, dont les changements climatiques et la gestion durable des ressources naturelles
  • Exercer un rôle-conseil auprès des autorités en matière environnementale
  • Conseiller et aider les clients dans tous les aspects de la gestion de l'environnement

Planification

  • Développer les outils, les repères et les indicateurs afin d'élaborer les plans d'action, les analyses et l'évaluation des résultats et proposer l'adoption d'activités d'amélioration
  • Planifier et préparer les calendriers d'exécution et les étapes à suivre
  • Élaborer des stratégies, identifier les opportunités, établir et proposer un plan d'action

Communication et transfert des connaissances

  • Animer des activités de sensibilisation à l'environnement auprès de différentes clientèles cibles
  • Participer au développement d'un réseau de contacts avec les usagers et les gestionnaires de la ressource
  • Assurer la disponibilité de l'information en matière d'environnement pour les citoyens

Réglementations, politiques et certifications environnementales

  • Élaborer des politiques relatives à la gestion de l'environnement
  • Participer et faciliter la résolution des problèmes techniques en matière d'environnement afin d'assurer la conformité à la réglementation
  • Contribuer au maintien, à l'amélioration et au suivi du système de gestion environnementale de l'entreprise
  • Réaliser des inspections et des audits environnementaux
  • Coordonner les activités et les suivis des systèmes de certification

Supervision, gestion de projets environnementaux et ressources humaines

  • Assurer la gestion administrative des projets : planification des activités, suivis avec les bailleurs de fonds, budget, etc.
  • Rédiger des rapports et des demandes de subvention
  • Assurer le respect de la mission, des mandats, des objectifs et des échéances
  • Embaucher et superviser le personnel pour la réalisation des projets
  • Gérer le programme d'accueil et d'intégration des nouveaux employés
  • Superviser une équipe de professionnels en environnement, faune, flore et gestion du territoire

Supervision et réalisation des inventaires et échantillonnages

  • Colliger, gérer, maintenir à jour et assurer l'intégrité des données de suivis environnementaux
  • Participer aux inventaires des ressources du milieu naturel (faune, végétation, sol, eau)

Évaluation environnementale, réhabilitation et restauration

  • Participer à des évaluations environnementales
  • Assister et conseiller le personnel des opérations afin de maintenir une bonne gestion des matières dangereuses résiduelles, déchets solides et des déversements
  • Participer à l'élaboration et la mise en oeuvre de plans de restauration et de réhabilitation

Cartographie écologique

  • Participer à la mise en place et à la gestion d'un système d'information géographique de données environnementales
  • Compléter une base de données sur des aires protégrées en intégrant des données biologiques (habitats, faune, flore, etc.)
  • Valider la concordance d'informations géographiques avec les informations descriptives sur le territoire

Source : offres d'emploi reçues au SPLA

Exigences

  • Excellente maîtrise du français parlé et écrit
  • Aptitudes en communication
  • Autonomie
  • Bonne capacité d'organisation et de planification
  • Esprit d'équipe et aptitude pour le travail d'équipe
  • Bilinguisme (français et anglais)
  • Dynamisme
  • Sens de l'initiative
  • Aptitudes pour le travail de sensibilisation, d'éducation et d'animation
  • Rigueur

Source : offres d'emploi reçues au SPLA

Employeurs

  • Firmes de consultants
  • Organismes environnementaux
  • Milieux de recherche
  • Municipalités
  • Gouvernements
  • Organismes de gestion faunique

Source : offres d'emploi reçues au SPLA

De 1600 à 2000 entreprises privées ou semi-publiques offrent des produits ou des services liés à l'environnement au Québec, selon EnviroCompétences. D'après ECO Canada, la filière environnementale québécoise comportait près de 157 000 travailleurs en 2010. Source : Jobboom

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

Selon Jobboom, entre 2009 et 2012, le nombre d'emplois dans le secteur de l'environnement a bondi de 27 %. Si le marché s'est stabilisé en 2013, on prévoit une pénurie de travailleurs pour les années à venir. Plus de 150 000 travailleurs oeuvrent dans le secteur de l'environnement au Québec selon EnviroCompétences. 

D'après EnviroCompétences, le nombre d'emplois en développement durable devrait croître significativement au cours des trois à cinq prochaines années.

Pour en savoir plus : Département des sciences du bois et de la forêt et Jobboom

Constat de votre conseiller en emploi

  • Afin d'augmenter vos compétences pratiques dans le cadre de vos études, vous avez grand intérêt à envisager de faire un stage dans le cadre de votre formation universitaire. Ceci vous permettra d'acquérir une expérience qui sera intéressante pour votre employabilité à la fin de votre formation.
  • Plusieurs entreprises et organismes n'affichent pas de stage, mais sont ouverts à recevoir des candidatures spontanées. Faites preuve d'initiative, communiquer avec les employeurs par téléphone pour présenter vos compétences, montrer votre motivation et offrir vos services.
  • Saisissez les occasions d'assister à des conférences ou à des colloques en lien avec votre domaine d'études. Présentez-vous aux journées carrière en lien avec votre formation ou à toute autre activité liée à votre future profession. Toutes ces activités vous permettront de bâtir votre réseau de contacts et ainsi faciliter votre intégration au marché du travail.

Vos conseillères en emploi : Stéphanie-Sophie Gilbert (stage) et Marjorie Guay (emploi)

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en environnement de l'Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en 2015 :

Programme

Pers. diplômées visées par l'enquête Taux de réponse En emploi À la recherche d'un emploi Aux études Pers. inactives Taux de chômage L'emploi à temps plein et ses caractéristiques Les études en rapport avec la formation
À temps plein À son compte Emploi salarié permanent Emploi salarié - durée de recherche Emploi salarié - heures travaillées hebdo Emploi salarié - salaire hebdo brut moyen En rapport avec la formation
N % % % % % % % % Semaines Heures $ % %
Environnement (qualité du milieu et pollution) 26 71,2 76,9 9,5 38,1 0,0 15,4 90,9 0,0 60,0 5 38,2 817 80,0 87,5

Données salariales

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en environnement de l’Université Laval de 2013 touchaient un salaire hebdomadaire brut moyen de 817 $ en 2015.

Répartition de l’emploi selon la région

Les régions qui recrutent le plus sont Montréal, la Montérégie et la Capitale-Nationale. Selon EnviroCompétences, 40 % des entreprises se situent dans la grande région montréalaise, 19 % en Montérégie et 12 % dans la Capitale-Nationale.

Source : Jobboom

Information complémentaire

Sites spécialisés

Association québécoise pour l'évaluation d'impact
https://www.aqei.qc.ca/

Réseau environnement 
http://www.reseau-environnement.com/

Enviroemplois (offres d'emploi en environnement)
http://www.enviroemplois.org/

ECO Canada
http://www.eco.ca/

EnviroCompétences
http://www.envirocompetences.org/

Ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/