Grève
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en archivistique

Mise à jour : juillet 2015

Présentation du programme

Une approche multidisciplinaire. À la base de l'archivistique se trouvent trois éléments : l'information, l'organisation et la mémoire. C'est pourquoi le certificat en archivistique puise aux trois facettes que sont les sciences de l'information, les sciences de l'organisation et les sciences humaines et sociales. Le caractère multidisciplinaire de la formation est omniprésent dans les cours, où vous vous familiariserez notamment avec les applications issues des technologies de l'information, avec les législations, les principes de management et l'histoire.

Des connaissances et des compétences qui vous préparent au marché du travail. Le programme vous permettra d'acquérir les principes fondamentaux acceptés en archivistique sur les plans international et national. Vous vous familiariserez avec le réseau d'archives québécois et le milieu professionnel. Vous développerez votre esprit critique, vos habiletés à communiquer oralement et par écrit et vos aptitudes à travailler en équipe. Vous apprendrez à traiter les documents tant anciens que contemporains.

Une formation pratique. Plusieurs intervenants provenant du milieu professionnel contribuent à la formation, soit en classe, soit par le biais de conférences, de démonstrations d'applications technologiques et de visites de centres d'archives. De plus, le Laboratoire virtuel en gestion des documents d'archives numériques soutient la formation en gestion des documents numériques en permettant l'expérimentation et en développant des études de cas.

Un stage professionnel en milieu de travail. Le stage, centré sur l'analyse d'un problème et l'évaluation de solutions, vous placera en situation concrète de l'exercice de la profession.

Une spécialisation possible en gestion des documents numériques. En choisissant les cours du microprogramme en gestion des documents numériques dans le cadre de votre certificat en archivistique, vous pourrez vous spécialiser dans ce domaine.

La possibilité de s'insérer dans un programme de baccalauréat. Si vous le désirez, vous pourrez compléter votre formation en poursuivant vos études au baccalauréat, soit dans le cadre du baccalauréat multidisciplinaire, soit par l'insertion dans le baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales

Source : Faculté des lettres et des sciences humaines

Titres de postes

  • Archiviste
  • Analyste en gestion documentaire
  • Agent d’information documentaire
  • Assistant au contrôle de documents
  • Préposé aux archives
  • Recherchiste
  • Documentaliste
  • Catalogueur
  • Conseiller en gestion documentaire
  • Conseiller en partage de savoirs
  • Contrôleur de documents
  • Commis à la documentation
  • Technicien en documentation
  • Technicien en numérisation
  • Guide-animateur, guide interprète
  • Coordonnateur
  • Chargé de projets
  • Agent en administration
  • Agent de recherche
  • Professionnel de recherche
  • Bibliothécaire

Source : offres d’emploi du SPLA

Fonctions

Selon la Classification nationale des professions (CNP), les archivistes « gèrent, traitent, conservent et diffusent l'information contenue dans les archives produites par les organisations. Ils acquièrent, conservent et dépouillent les documents textuels, iconographiques, cartographiques, architecturaux et électroniques, les films et vidéos, les enregistrements sonores et les documents multimédias ». 

Selon Repères, l’archiviste est un « professionnel ou professionnelle du secteur de la gestion documentaire qui collabore à la mise en place de politiques de gestion de documents, qui prépare les plans de classification et les calendriers de conservation des documents courants et qui acquiert, traite, conserve et diffuse les documents conservés en raison de leur valeur historique, administrative, légale, scientifique et culturelle en vue de les rendre accessibles aux usagers (administrateurs, chercheurs) ». Plus précisément :

  • Définir le programme général de gestion des archives de l'organisation
  • Participer à la mise en place, au suivi, au contrôle et à la mise à jour du système informatisé de gestion de documents
  • Établir le système de classification et d'indexation des documents et en assurer le suivi, le contrôle et la mise à jour
  • Préparer et assurer le suivi, le contrôle et la mise à jour du calendrier de conservation
  • Déterminer les politiques, les directives et les procédures concernant les différentes fonctions archivistiques, les lois et les règlements relatifs aux documents
  • Concevoir la formation et former le personnel à la gestion de leurs documents (sur support papier ou numérique)
  • Acquérir des documents à caractère historique (archives institutionnelles et non institutionnelles), selon la politique du service d'archives, afin de constituer et de maintenir une collection significative pour l'organisation
  • Faire des recherches afin de déterminer l'origine et la valeur historique des archives
  • Assurer la description, le classement et l'indexation des fonds d'archives
  • Veiller à la conservation et à l'entreposage appropriés des documents textuels, iconographiques, sonores, des cartes, des plans d'architecture, du matériel audio-visuel et des documents électroniques
  • Restaurer les archives légèrement endommagées et évaluer le traitement à accorder aux archives plus abîmées
  • Assurer la diffusion des archives auprès du public, particulièrement par la constitution de bases de données et la création de sites Web
  • Assister l'usager dans la consultation des archives

Consultez aussi IMT en ligne (Emploi-Québec) pour en savoir plus.

Exigences

  • Excellent sens de l'organisation et de la planification
  • Autonomie
  • Minutie et rigueur
  • Sens des responsabilités
  • Sens de l’observation
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Esprit d’initiative
  • Curiosité intellectuelle et culture générale
  • Polyvalence
  • Maîtrise du français, tant à l’oral qu’à l’écrit
  • Bilinguisme (de plus en plus exigé)
  • Bonne éthique de travail
  • Discrétion
  • Bonne connaissance des systèmes informatiques de gestion de l'information et d’archivage
  • Connaissance des lois et règlements portant sur la gestion de l'information au Québec, un atout
  • Aisance avec la suite Office et dans un environnement informatisé
  • Bonne capacité à mobiliser les gens
  • Être capable de bien vulgariser l'information
  • Excellentes capacités de travail d'équipe
  • Souplesse dans l'exécution du travail

Source : offres d’emploi du SPLA

Conditions de travail

Les archivistes ont généralement des emplois à horaire fixe et de jour. Dans certains dépôts, les conditions peuvent varier : espaces restreints, plus ou moins aérés, non climatisés, très secs ou avec un taux d’humidité élevé. (Source : Repères)

Selon IMT en ligne (Emploi-Québec), la majorité des archivistes travaillent à temps plein (85,1%).

Pour en savoir plus sur les conditions de travail des archivistes :
http://www.archivistes.qc.ca/images/pdf/enquetesalairesavantagessociaux_2005.pdf

Employeurs

  • Archives
  • Bibliothèques
  • Centres de documentation
  • Établissements d’enseignement
  • Établissements de la santé
  • Sociétés historiques et du patrimoine
  • Instituts de recherche
  • Centres de cartographie
  • Centre de conservation du Québec
  • Entreprises dans le secteur juridique
  • Musées
  • Gouvernement fédéral et provincial
  • Municipalités
  • Médias
  • Maisons d’édition
  • Communautés religieuses
  • Associations et fédérations
  • Toute compagnie qui a des renseignements personnels comme les compagnies d’assurance, les institutions financières, etc.

Source : offres d’emploi du SPLA

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

Archiviste

  • Selon IMT en ligne (Emploi-Québec), les perspectives professionnelles pour la profession d’archiviste seront favorables pour l’ensemble du Québec et pour la région de la Capitale-Nationale jusqu’en 2017. La demande de main-d’œuvre sera modérée. Pour ce qui est d’Emploi-Avenir, les perspectives d'emploi dans cette profession sont acceptables.

Pour plus d’information sur les perspectives de ce domaine, consultez Emploi-Avenir (archivistes).

Technicien et assistant dans les bibliothèques et les services d'archives

  • Selon Emploi-Avenir, les perspectives d'emploi pour la profession de technicien et assistant dans les bibliothèques et les services d'archives sont bonnes. Au cours des dernières années, le nombre de techniciens et assistants dans les bibliothèques et les services d'archives a augmenté de façon notable. La vigueur de la demande en information de toutes sortes a en effet permis une bonne croissance de l'emploi malgré les effets de l'informatisation des opérations documentaires et archivistiques. Cette tendance à la hausse notable devrait se maintenir au cours des prochaines années. Pour ce qui est d’IMT en ligne (Emploi-Québec), les perspectives professionnelles pour la profession de technicien et assistant dans les bibliothèques et les services d'archives seront favorables pour l’ensemble du Québec et pour la région de la Capitale-Nationale jusqu’en 2017. La demande de main-d’œuvre sera modérée.

Constat de votre conseiller en emploi

Pour favoriser votre intégration sur le marché du travail, il est important de faire une réflexion approfondie sur vos intérêts professionnels, vos compétences et vos habiletés.

Les expériences pratiques (stage, travail rémunéré, bénévolat, projet personnel ou autres) demeurent les moyens par excellence de tester vos connaissances et de déterminer quel type de milieux vous convient. Les étudiants sont donc invités à s’impliquer durant leurs études afin de venir bonifier leur formation et développer leur réseau. De plus, étant donné que le stage est obligatoire au certificat en archivistique, il est important d’aller chercher un petit plus (bénévolat/expérience de travail/formation complémentaire) afin de pouvoir se démarquer par rapport aux autres futurs diplômés.

Les documents sont de plus en plus électroniques. La volonté de plus en plus présente de la part des gestionnaires de conserver les documents de manière électronique entraîne un grand vent de changement pour les archivistes. Soyez conscient de cette nouvelle réalité!

Cynthia Labbé

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés à la technique de la documentation de 2012 connaissaient la situation suivante en 2013 :

  • En emploi : 90,1 %
  • Aux études : 3,0 %
  • À temps plein : 81,3 %
  • Salaire hebdomadaire brut moyen : 688 $
  • En lien avec la formation : 83,8 %
  • 129 répondants avec un taux de réponse de 78,3 %

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés à la maîtrise en bibliothéconomie et en archivistique de 2011 connaissaient la situation suivante en 2013 :

  • En emploi : 93,9 %
  • Aux études : 2,0 %
  • À temps plein : 80,4 %
  • alaire hebdomadaire brut moyen : 948 $
  • En lien avec la formation : 87,8 %
  • 157 répondants avec un taux de réponse de 62,4 %

Données salariales

  • Selon Repères, en date de 2011, le revenu minimum moyen d’emploi des archivistes se situait entre 19 000 $ et 23 999 $ et le revenu maximum moyen se situait entre 59 000 $ et 64 999 $.
  • Selon Repères, en date de 2014, le revenu minimum moyen d’emploi des techniciens en documentation se situait entre 33 000 $ et 37 999 $ et le revenu maximum moyen se situait entre 53 000 $ et 58 999 $.
  • Selon IMT en ligne (Emploi-Québec), le revenu annuel moyen d'emploi à temps plein des archivistes en 2010 était de 45 000 $ pour l’ensemble du Québec et de 42 000 $ pour la région de la Capitale-Nationale.
  • Toujours selon IMT en ligne (Emploi-Québec), le salaire horaire moyen des archivistes au Québec entre 2012 et 2014 se situait comme suit :

    - Premier quartile (ou tranche inférieure) : 20 $
    - Médian : 25 $
    - Troisième quartile (ou tranche supérieure) : 41,20 $

Répartition de l’emploi selon la région

Région Archivistes
Abitibi-Témiscamingue 0,9 %
Bas-St-Laurent 3,1 %
Capitale-Nationale 17,7 %
Centre-du-Québec 1,3 %
Chaudière-Appalaches 3,5 %
Côte-Nord et Nord-du-Québec 0,9 %
Estrie 2,7 %
Gaspésie-îles-de-la-Madeleine 0,0 %
Lanaudière 4,0 %
Laurentides 5,8 %
Laval 3,5 %
Mauricie 3,1 %
Montérégie 13,7 %
Montréal 31,9 %
Outaouais 8,0 %
Saguenay-Lac-St-Jean 0,0 %

Source : Emploi Avenir-Archivistes

Critères d’admissibilité à la profession

Selon IMT en ligne (Emploi-Québec), un diplôme universitaire de premier cycle (mineure en archivistique) ou un diplôme d'études universitaires auquel s'ajoute un certificat en archivistique est généralement exigé. Une maîtrise en archivistique, en archivistique et en science de l'information, en bibliothéconomie ou en histoire peut être exigée également.

Il est possible pour l’archiviste d’adhérer à l’Association des archivistes du Québec en obtenant une certification délivrée par cette association. Les critères de reconnaissance pour le statut des membres ont été déterminés en 1996. Ils sont inscrits dans un tableau qui accompagne le formulaire de demande de certification.  

Pour en savoir plus : https://www.archivistes.qc.ca/membres

Associations professionnelles

Association des archivistes du Québec (AAQ)
Association of Canadian Archivists (ACA)
Association professionnelle des techniciennes et des techniciens en documentation du Québec (APTDQ)

Information complémentaire

Sites Web spécialisés dans le domaine

Archives Canada
http://www.archivescanada.ca/fr/index.html

Archiviste d'aujourd'hui : guide pratique
http://www.archivistes.qc.ca/boutique/42-archiviste-aujourd-hui/694-archiviste-guide-pratique

Association canadienne des bibliothèques
www.cla.ca/

Association des archivistes du Québec (AAQ)
http://www.archivistes.qc.ca/

Association internationale des archives francophones 
http://www.aiaf.org/accueil/

Association of Canadian Archivists
http://archivists.ca/

Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)
http://www.asted.org/

Association des professionnels de l'information et de la documentation
www.adbs.fr

Association professionnelle des techniciennes et des techniciens en documentation du Québec (APTDQ) 
http://aptdq.org/

Association sur l'accès et la protection de l'information (AAPI)
http://www.aapi.qc.ca/

Bibliothèque et archives Canada
http://www.bac-lac.gc.ca/fra/Pages/accueil.aspx

Bibliothèque et archives nationales du Québec
http://www.banq.qc.ca/archives/archivistique_gestion/

Catalogue des bibliothèques du Québec
http://cbq.banq.qc.ca/cbq/f?p=404:30:9008152115491::NO

Centre de conservation du Québec
http://www.ccq.gouv.qc.ca/

Centre de services partagés - Répertoire des bibliothèques et des centres de documentation
http://www.bibliotheque.gouv.qc.ca/inter/Contenus/index_f.aspx?ArticleID=18

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
https://www.priv.gc.ca/index_f.asp

Commissariat à l’information du Canada
http://www.oic-ci.gc.ca/fra/

Commission d’accès à l’information du Québec
http://www.cai.gouv.qc.ca/

Conseil canadien des archives (CCA)
http://www.cdncouncilarchives.ca/

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRSHC)
http://www.culturalhrc.ca/index-f.php

Conseil du patrimoine culturel
http://www.cbcq.gouv.qc.ca/

Conseil québécois des ressources humaines en culture
http://www.cqrhc.com/

Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ)
http://www.cbpq.qc.ca/

École de bibliothéconomie et des sciences de l'information
http://www.ebsi.umontreal.ca/emploi/index.html

Fédération ses sociétés d'histoire du Québec
http://www.histoirequebec.qc.ca/

Héritage Canada
http://www.heritagecanada.org/

Patrimoine canadien
http://www.pch.gc.ca/fra/1266037002102/1265993639778

Répertoires des centres d’archives
http://www.cdncouncilarchives.ca/f-directory.html

Réseau de diffusion des archives du Québec (liste des organismes participants)
http://www.rdaq.qc.ca/services/liste/

Répertoire de tous les musées
http://www.museum.com/jb/start.html

Réseau canadien d’information sur le patrimoine canadien
http://www.chin.gc.ca/

Réseau des services d'archives du Québec (RAQ)
http://archivisteraq.com/

Société de musées québécois
http://www.smq.qc.ca/

Société du patrimoine politique du Québec
http://www.archivespolitiquesduquebec.com/

Les Sociétés d'histoire de la Ville de Québec
http://www.societeshistoirequebec.qc.ca/fr/

Sites de recherche d'emploi, d'information sur le marché et de répertoires d'entreprises

Centre de recherche industrielle du Québec (ICRIQ)
www.icriq.com/fr/

Dun & Bradstreet (D&B)
www.mergentmddi.com.acces.bibl.ulaval.ca/index.php/search/iplanding

Emploi-Québec - Information sur le marché du travail (IMT)
http://imt.emploiquebec.gouv.qc.ca/mtg/inter/noncache/contenu/asp/ice621_rechrentrp_01.asp?lang=FRAN&Porte=4

Industrie Canada - Réseau des entreprises canadiennes (REC)
http://www.ic.gc.ca/eic/site/ccc-rec.nsf/fra/accueil?OpenDocument

Québec municipal (offres d'emploi)
http://www.quebecmunicipal.qc.ca/index.asp?module=emplois

Entrevue radiophonique

Radio-Canada, Mémoires audiovisuelles : Les archives en ligne ont-elles un sens? de Matteo Treleani
http://ici.radio-canada.ca/emissions/les_annees_lumiere/2014-2015/chronique.asp?idChronique=361338


Consultez les autres analyses de marché du SPLA correspondant aux secteurs dans lesquels vous aimeriez travailler afin de regarder la liste de sites Web.

;