Grève
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en ergothérapie

Mise à jour : juillet 2014

Présentation du programme

L’ergothérapie est une discipline de la santé qui s’intéresse aux occupations et aux activités quotidiennes des personnes pour permettre de préserver leur autonomie sur le plan physique, affectif ou social. Les ergothérapeutes peuvent se spécialiser auprès d'une population spécifique, comme les enfants ou les personnes âgées, les personnes atteintes de problèmes particuliers comme la démence, une lésion traumatique du cerveau ou la douleur chronique, ou s'occuper d'interventions particulières, par exemple des programmes de réinsertion professionnelle. Si vous souhaitez contribuer au bien-être des individus et au maintien de leur autonomie, ce programme s’adresse à vous.

La formation en ergothérapie de l’Université Laval comprend un baccalauréat de 96 crédits suivi d’une maîtrise de 48 crédits. Vous effectuerez votre formation en 4 années et 1 session. En tout, le baccalauréat-maîtrise compte 144 crédits distribués de la façon suivante :

  • 129 crédits de cours obligatoires dont 28 crédits de stage
  • 15 crédits de cours à option

Cheminements optionnels 

Il existe également deux cheminements optionnels pour bonifier vos études :

  • le profil international qui vous permettra d’effectuer une ou plusieurs sessions à l’étranger
  • le profil entrepreneurial qui vous permettra de mettre sur pied un projet en lien avec votre domaine d’études, l’ergothérapie

Pour plus d’information : http://www.fmed.ulaval.ca/site_fac/formation/1er-cycle/ergotherapie/decouvrez-la-formation-en-ergotherapie-de-l-universite-laval/#c2446

Sources : Faculté de médecine, IMT

Titres de postes

  • ergothérapeute
  • ergothérapeute à domicile
  • ergothérapeute enseignant
  • ergothérapeute chercheur/ergothérapeute chercheuse
  • ergothérapeute clinicien/ergothérapeute clinicienne
  • ergothérapeute communautaire
  • ergothérapeute en milieu communautaire
  • ergothérapeute en recherche et développement
  • ergothérapeute en soins à domicile
  • ergothérapeute évaluateur/ergothérapeute évaluatrice de la capacité du travail
  • ergothérapeute gestionnaire de cas
  • ergothérapeute-conseil en réadaptation
  • ergothérapeute-conseil en rééducation
  • spécialiste en ergothérapie clinique
  • expert-conseil
  • chargé de projets
  • agent de planification et de recherche

Sources : Ordre des ergothérapeutes, offres d'emploi reçues au SPLA et Emploi-Québec

Fonctions

Voici, pour les principaux secteurs, ce qu'un professionnel est appelé à réaliser.

En général

  • Analyser les capacités et les attentes des clients en ce qui a trait aux activités de la vie en les observant, en discutant avec eux et en effectuant des évaluations formelles
  • Évaluer les conséquences des problèmes de santé physique et mentale d’une personne sur les multiples fonctions de son corps
  • Élaborer des programmes d'intervention visant à répondre aux besoins des clients en matière de soins auto-administrés et d'activités professionnelles et de loisirs
  • Déterminer l’effet positif ou négatif de l’environnement physique et humain sur la réalisation de ses activités
  • Observer l’autonomie du client dans la réalisation de ses activités
  • Établir une relation thérapeutique avec son client fondée sur la collaboration et le partenariat
  • Exploiter toutes les possibilités de l’activité pour maximiser ses interventions thérapeutiques
  • Tenir les dossiers des clients
  • Travailler dans un contexte d'interdisciplinarité en vue d'établir des plans d'intervention
  • Agir à titre de consultant et de conseiller relativement aux programmes de promotion de la santé visant à prévenir les incapacités et à optimiser l'autonomie dans toutes les activités de la vie
  • Superviser, au besoin, le personnel de soutien et les stagiaires, et dispenser de la formation
  • Participer à l’enseignement clinique
  • Développer, restaurer ou maintenir les aptitudes, compenser les incapacités
  • Diminuer les situations de handicap et adapter l’environnement dans le but de favoriser une autonomie optimale

Conseils cliniques ou organisationnels

Intervenir auprès d’individus, d’établissements de santé et des services sociaux, d’organismes ou d’entreprises pour leur fournir une opinion clinique et des recommandations appropriées sur la prestation ou l’organisation de services cliniques.

Dépistage

Dépister les déficiences, les incapacités ou les situations de handicap pour orienter les personnes affectées vers les ressources d’évaluation et d’intervention appropriées.

Enseignement

Enseigner dans des programmes universitaires en ergothérapie.

Évaluation et orientation (cliniques et services spécialisés)

Évaluer et formuler des recommandations auprès des personnes qui requièrent des services spécialisés. Ces services visent à répondre à un besoin précis et nécessitent souvent des compétences pointues chez l’ergothérapeute.

Exemples : Les cliniques spécialisées de fauteuils roulants et d’aides à la posture, d’aides techniques à la communication, de contrôle de l’environnement. L’évaluation de la conduite automobile et les adaptations de véhicules. Les cliniques ou équipes spécialisées en évaluation de la déglutition.

Évaluation et orientation (unités de courte durée gériatrique ou soins généraux)

Évaluer et formuler des recommandations auprès des personnes qui requièrent des services diagnostiques et des soins d’un centre hospitalier de soins généraux ou d’une unité de courte durée gériatrique.

L’ergothérapeute doit généralement déterminer si ces personnes peuvent réintégrer leur milieu de vie ou possèdent le potentiel pour s’engager dans un processus de réadaptation fonctionnelle.

Il peut diriger ces personnes vers les établissements de santé et de services sociaux, les organismes ou les personnes les plus aptes à les aider. Il peut aussi offrir des services de réadaptation fonctionnelle de très courte durée.

Évaluation et orientation (urgences hospitalières)

Évaluer et formuler des recommandations auprès des personnes, le plus souvent des personnes âgées, qui se présentent à un service d’urgence hospitalière.

L’ergothérapeute doit généralement donner une opinion sur la capacité des personnes de réintégrer leur milieu de vie. Il peut diriger ces personnes vers les établissements de santé et de services sociaux, les organismes ou les personnes les plus aptes à les aider.

Expertise et avis légaux

Donner une opinion fondée sur les connaissances et l’expérience pour justifier la norme dans une pratique précise. L’Ordre ou divers organismes gouvernementaux et privés peuvent solliciter l’expert afin qu’il émette une opinion nécessaire à leurs rôles ou à leurs fonctions, ou pour des démarches juridiques.

Formation

Planifier, organiser et donner des formations à des ergothérapeutes, à divers intervenants, à des familles ou à des groupes de soutien.

Gestion

Administrer des services d’ergothérapie, des programmes interdisciplinaires ou des programmes de santé publique dans les établissements du réseau de la santé et des services sociaux, et dans les organismes gouvernementaux et privés.

Prévention de la déficience ou de l’incapacité

Intervenir auprès de personnes, de familles et de collectivités dans la prévention de la maladie, des accidents et des problèmes sociaux.

Promotion de la santé

Intervenir auprès de personnes, de familles et de collectivités dans la promotion de saines habitudes de vie à l’égard de la santé et de l’autonomie des personnes.

Réadaptation et intégration professionnelle

Évaluer des personnes présentant une condition qui affecte leurs capacités de travail à la suite d’un accident de travail, d’une maladie professionnelle, d’un traumatisme ou d’un problème de santé physique ou mentale, et intervenir auprès d’elles pour favoriser leur maintien ou leur retour au travail.

Réadaptation et intégration scolaire

Évaluer et assurer l’intégration scolaire d’enfants, d’adolescents ou de jeunes adultes présentant des incapacités physiques, psychiques ou intellectuelles.

Réadaptation et intégration sociale

Évaluer des personnes présentant des troubles de santé mentale et qui éprouvent des difficultés à accomplir les activités qui leur permettront de s’intégrer à la communauté, et intervenir auprès d’elles.

Réadaptation fonctionnelle en santé mentale

Évaluer des personnes présentant des troubles de santé mentale et intervenir auprès d’elles. Ces personnes éprouvent des difficultés dans l’exécution de leurs activités quotidiennes : soins personnels, entretien domestique, loisirs, rôles sociaux, etc. Ce peut être relié à une dépression, à l’anorexie ou à une maladie mentale grave et persistante.

Réadaptation fonctionnelle en santé physique

Évaluer des personnes présentant des incapacités physiques : fonctions physiques, perceptuelles, cognitives, etc., et intervenir auprès d’elles. Ces personnes éprouvent des difficultés dans l’exécution de leurs activités quotidiennes. Ce peut être à la suite d’un traumatisme, d’une maladie, d’une chirurgie ou du vieillissement.

Recherche

Effectuer des recherches en ergothérapie au sein d’équipes, de réseaux, d’instituts, de centres de recherche ou d’établissements d’enseignement.

Soins de longue durée

Évaluer des personnes âgées en perte d’autonomie ou qui présentent des incapacités physiques, cognitives ou psychologiques telles, qu’elles doivent être hébergées dans un milieu de vie autre que leur milieu naturel. L’ergothérapeute intervient auprès d’elles pour maintenir leur niveau d’autonomie, augmenter leur qualité de vie et prévenir des problèmes de santé reliés à leur perte d’autonomie.

Soins palliatifs

Évaluer des personnes en fin de vie et intervenir auprès d’elles pour préserver une autonomie et une qualité de vie optimale, notamment en participant aux interventions de contrôle de la douleur, du confort et du positionnement, et à la prévention et au traitement des ulcères de pression.

Soutien et maintien à domicile

Évaluer des personnes en perte d’autonomie ou qui présentent des incapacités physiques, cognitives ou psychologiques, pour déterminer leur aptitude à vivre à domicile et leurs besoins de services d’aide personnelle, technique, et d’aménagement domiciliaire.

Sources : SPLA, Emploi-Québec, Ordre des ergothérapeutes du Québec

Exigences

  • Capacité d’organiser son travail de façon autonome
  • Ouverture à se déplacer en région
  • Expérience auprès de la clientèle ciblée
  • Capacité à travailler en équipe interdisciplinaire selon l’approche écosystémique
  • Connaissance de base de l’approche neurosensorielle (acquise ou à acquérir)
  • Bonne capacité à rédiger, selon les échéanciers prévus, rapports, plans d’intervention, notes d’évolution, etc.
  • Bonne capacité à planifier le travail
  • Écoute et empathie
  • Bonne capacité à établir des relations avec les partenaires du milieu
  • Confidentialité, excellence, professionnalisme, service à la clientèle
  • Accès à un véhicule et accepter de l’utiliser dans le cadre de votre travail
  • Sens de la communication interpersonnelle et introspection
  • Capacité décisionnelle et initiative
  • Esprit d’équipe
  • Capacité d'analyse et de résolution de problèmes
  • Une année d'expérience en réadaptation physique, soins aigus et/ou réadaptation à court terme
  • Intérêt pour l’enseignement clinique et l'éducation continue
  • Habiletés démontrées en prise de décision et résolution de problèmes
  • Capacité à travailler de façon autonome et en équipe interprofessionnelle
  • Entregent, flexibilité, autonomie, excellentes capacités de communication et bon sens de l'organisation

Source : SPLA

Conditions de travail

L’horaire de travail est souvent de 28 à 35 heures par semaine et le statut des emplois est à temps partiel, temps plein, à long terme ou temporaire. Toutes les combinaisons sont offertes. Il peut y avoir des exigences de disponibilité pour liste de rappel et de remplacement.

Source : SPLA

Employeurs

Parmi les ergothérapeutes qui exercent la profession, 87 % ont leur lieu d'exercice principal dans le secteur public, principalement dans les établissements du réseau public de la santé et des services sociaux et 14 % dans le secteur privé.

Voici la liste des principaux milieux.

  • Centre hospitalier, centre hospitalier universitaire, institut, hôpital
  • Centre ambulatoire, clinique externe, hôpital de jour
  • Centre de jour
  • Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • Centre local de services communautaires (CLSC)
  • Centre de réadaptation en déficience physique (CRDP)
  • Centre de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI)
  • Centre jeunesse
  • Centre de réadaptation pour personnes alcooliques et autres toxicomanes
  • Clinique privée d’ergothérapie
  • Clinique privée multidisciplinaire
  • Pratique autonome
  • École, commission scolaire
  • Centre de la petite enfance (CPE)
  • Organisme gouvernemental, organisme paragouvernemental
  • Institution d’enseignement postsecondaire
  • Centre de recherche
  • Groupes communautaires et associatifs

Sources : SPLA, Ordre des ergothérapeutes du Québec

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

Régions Perspectives (2012-2016)
Ensemble du Québec Favorables
Abitibi-Témiscamingue Non publié
Bas-Saint-Laurent Favorables
Capitale-Nationale Favorables
Centre-du-Québec Favorables
Chaudière-Appalaches Favorables
Côte-Nord Non publié
Estrie Favorables
Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine Favorables
Lanaudière Favorables
Laurentides Favorables
Laval Favorables
Mauricie Favorables
Montérégie Favorables
Montréal Favorables
Nord-du-Québec Non publié
Outaouais Favorables
Saguenay--Lac-St-Jean Favorables
RMR de Montréal Favorables
RMR de Québec Favorables

Source : Repères

Constat de votre conseiller en emploi

Le programme d’ergothérapie comporte plusieurs expériences pratiques. Il est donc judicieux de saisir que chaque milieu de stage représente un moment clé pour maximiser votre apprentissage et constituer votre réseau de contacts pour un futur emploi.

De plus, avant même la fin de vos études, prenez soin d’optimiser votre CV avec des expériences d’été ou de bénévolat en lien avec la clientèle ou les milieux qui vous sont chers. Un finissant qui a bien su garnir son CV aura de quoi alimenter les discussions avec un futur employeur.

Suzanne Bussières

Statistiques de placement

Nombre de personnes diplômées 2011 2013
Visées par l'enquête 38 143
Se destinant à l'emploi 23 100
En emploi : 23 99
 - à temps plein et lié à la formation 23 93
 - en recherche  1
 - aux études
 - inactives 1

Source : Repères

Données salariales

D'après Repères, le salaire hebdomadaire brut moyen était de 931 $ en 2013.

D'après le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, le salaire hebdomadaire brut moyen était de 909 $ en 2013.

D'après Service Canada, voici les données salariales des ergothérapeutes :

Revenu d'emploi annuel moyen  Ergothérapeutes
À temps plein et à l'année 55,6 %
Moyen 50 057
0 à 19 999 $ 3,4 %
20 000 $ à 49 999 $ 46,8 %
50 000 $ et plus 49,9 %

Répartition de l’emploi selon la région

Régions Perspectives (2012-2016)
Abitibi-Témiscamingue 0,8 %
Bas-Saint-Laurent 2,7 %
Capitale-Nationale 13,8 %
Centre-du-Québec 1,6 %
Chaudières-Appalaches 4,3 %
Côte-Nord et Nord-du-Québec 0,8 %
Estrie 4,0 %
Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine 1,4 %
Lanaudière 4,9 %
Laurentides 7,5 %
Laval 5,6 %
Mauricie 3,5 %
Montérégie 11,8 %
Montréal 29,6 %
Outaouais 4,1 %
Saguenay--Lac-St-Jean 3,7 %

Critères d’admissibilité à la profession

Le baccalauréat seul ne vous mènera pas à la profession d’ergothérapeute. Pour détenir le permis d’exercice professionnel, vous devrez obligatoirement obtenir votre maîtrise. Pour effectuer votre maîtrise, vous devez réussir le baccalauréat en ergothérapie de l’Université Laval au préalable.  

;