Au travail, ça roule? LGS YMCA Enterprise CGI Metro Agnico Eagle Optel Vision SFL Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines Lafarge SNC Lavalin EMCO Groupe Touchette CMI STGenetics Systematix TD Sureté du Québec Revenu Québec Nurun Teraxion EXP Financière Liberté 55 Promutuel Techno Conseil Amis-Maux La Capitale Service de la sécurité des télécommunications SUCO Dialog Insight Forces armées canadiennes
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire

Mise à jour : juin 2015

Présentation du programme

Le programme allie théorie et pratique de façon équilibrée pour vous permettre d'acquérir les compétences professionnelles nécessaires à l'enseignement.

Voici quelques-uns des grands thèmes liés à l'exercice de la profession : les fondements psychologiques, cognitifs, socioaffectifs et langagiers du développement humain; les bases pédagogiques et méthodologiques de la planification de l'enseignement; les enjeux sociaux de l'éducation; les courants pédagogiques et la recherche en éducation; les programmes d'enseignement du préscolaire et du primaire; les disciplines scolaires; l'adaptation scolaire et sociale; l'intervention pédagogique et la gestion de la classe.

Source : Université Laval

Titres de postes

  • Conseiller pédagogique
  • Coordonnateur de projet d’aide aux devoirs
  • Directeur de garderie
  • Éducateur en CPE ou en service de garde
  • Enseignant au préscolaire et au primaire
  • Enseignant en immersion française
  • Spécialiste en sciences de l'éducation

Source : offres d'emploi reçues au SPLA

Fonctions

Fonctions de l'enseignant :

  • Prépare la matière à enseigner aux élèves (ex. : lecture, orthographe, mathématiques et autres matières de base) conformément à un programme approuvé par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur
  • Réalise avec les élèves les activités d'enseignement-apprentissage en utilisant des stratégies pédagogiques variées
  • Guide et encourage les élèves dans leurs apprentissages
  • Indique les devoirs à faire à la maison et corrige ceux-ci
  • Prépare et corrige des examens
  • Évalue régulièrement les apprentissages faits en impliquant l'élève dans l'évaluation et en informe les parents ainsi que les autorités scolaires
  • Conseille et outille les élèves sur les problèmes d'ordre pédagogique ou autres
  • Veille au maintien de l'ordre dans la classe et dans les autres secteurs de l'école
  • Participe à des réunions du personnel, des conférences éducatives et des ateliers de formation destinés aux enseignants
  • Rencontre les parents des élèves qui ont des difficultés de comportement ou d'apprentissage et réalise un plan d'intervention
  • Surveille les élèves lors des récréations

Source : Repères

Exigences

  • Être titulaire d'un permis ou d'un brevet d'enseignement émis par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS)
  • Maîtrise de la langue française orale et écrite, preuve de réussite d’un test de français (TECFEE, SEL ou CÉFRANC)
  • Connaissance fonctionnelle de l'anglais (pour les postes dans les autres provinces canadiennes)
  • Compétences avec les technologies de l’information
  • Habileté à travailler en équipe

Conditions de travail

Travail à horaire fixe, de jour surtout.

Précisions : travail le soir et les fins de semaine pour la préparation des leçons, la correction des examens et les rencontres avec les parents.

N.B.: En début de carrière, l'horaire peut être très variable en raison du travail sur appel pour la suppléance.

Sources : Repères et offres d'emploi reçues au SPLA

Employeurs

  • Centres de la petite enfance (CPE)
  • Commissions scolaires
  • Établissements privés d'enseignement (préscolaire ou primaire)
  • Fonction publique, ministères
  • Garderies et services de garde
  • Organismes communautaires voués à l’enfance
  • Services d’accompagnement scolaire

Source : offres du SPLA

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

D'après Emploi-Avenir de Service Canada, les perspectives d'emploi pour les enseignants aux niveaux primaire et préscolaire sont bonnes.

D'après Emploi-Québec, les perspectives d'emploi pour les enseignants aux niveaux primaire et préscolaire sont favorables pour l'ensemble du Québec (2013-2017).

Régions Perspectives (2013-2017)
Ensemble du Québec Favorables
Abitibi-Témiscamingue Acceptables
Bas-St-Laurent Acceptables
Capitale-Nationale Favorables
Centre-du-Québec Favorables
Chaudière-Appalaches Favorables
Côte-Nord et Nord-du-Québec Acceptables
Estrie Acceptables
Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine Acceptables
Lanaudière Favorables
Laurentides Favorables
Laval Favorables
Mauricie Favorables
Montréal Favorables
Nord-du-Québec Acceptables
Outaouais Favorables
Saguenay--Lac-St-Jean Acceptables
RMR de Montréal Favorables
RMR de Québec Favorables

Constat de votre conseiller en emploi

Les diplômés doivent s’attendre à une certaine précarité pour les premières années de carrière. On ne débute pas souvent dans cette profession en décrochant un poste permanent à temps plein. Par contre, les diplômés qui ont réussi à laisser leur marque dans les milieux de stage et dans les écoles où ils sont passés arrivent à faire de la suppléance rapidement et régulièrement. Ils doivent être ouverts à accepter des suppléances de courtes périodes et à faire quelques kilomètres pour se faire connaître et accumuler des heures de travail.

Il peut être profitable de se doter d’une spécialité pertinente. Par exemple, dans certaines commissions scolaires, le DESS en adaptation scolaire peut être un atout alors que pour une autre, ce sera la connaissance du LSQ. Il faut s’informer. 

Josée Lemelin

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés d'un baccalauréat en formation des enseignants au préscolaire et au primaire de 2011 connaissaient la situation suivante en 2013 :

  • Personnes diplômées visées par l'enquête : 1261
  • Taux de réponse : 68,4 %
  • À la recherche d'un emploi : 1,2 %
  • Aux études : 6,3 %
  • Personnes inactives : 4,6 %
  • Taux de chômage : 1,3 %

L'emploi à temps plein et ses caractéristiques :

  • À temps plein : 74,8 %
  • Salaire hebdomadaire brut moyen : 809 $
  • L'emploi en rapport avec la formation : 91,7 %

Données salariales

D'après Repères, en 2014, le salaire annuel minimum moyen variait entre 38 000 et 42 999 $ et le salaire annuel maximum moyen entre 75 000 à 84 999 $.

Information complémentaire

Lien utile

Ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
http://www.education.gouv.qc.ca/index.php?id=19