Au travail, ça roule? LGS YMCA Enterprise CGI Metro Agnico Eagle Optel Vision SFL Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines Lafarge SNC Lavalin EMCO Groupe Touchette CMI STGenetics Systematix TD Sureté du Québec Revenu Québec Nurun Teraxion EXP Financière Liberté 55 Promutuel Techno Conseil Amis-Maux La Capitale Service de la sécurité des télécommunications SUCO Dialog Insight Forces armées canadiennes
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en génie des mines et minéralurgie

Mise à jour : août 2016

Présentation du programme

Le baccalauréat coopératif en génie des mines et de la minéralurgie permet d'acquérir des bases solides en mathématiques, en sciences fondamentales, en sciences du génie et en conception. Vous vous familiariserez également avec les matériaux de l'ingénieur et les tâches propres au génie minier telles que l'estimation des réserves, l'exploitation à ciel ouvert ou souterraine, l'analyse économique et la minéralurgie. Vous apprendrez aussi à assurer la sécurité des travailleurs ainsi qu'à travailler dans le respect de l'environnement.

Le programme est conçu pour être coopératif, c'est-à-dire que les stages pratiques en milieu industriel, supervisés par l'Université, font partie intégrante de la formation d'un étudiant. Trois stages rémunérés, d'une durée de quatre mois, sont compris dans le programme. Au cours de son stage, l'étudiant est supervisé par un ingénieur de l'entreprise et/ou par un technicien.

Concentrations

  • Exploitation minière
  • Traitement des minerais

Ce baccalauréat donne accès à l’Ordre des ingénieurs du Québec. Il peut également mener à des études aux cycles supérieurs, notamment dans les champs disciplinaires suivants : environnement minier, mécanique des roches, mécanisation des mines, fragmentation du roc, énergie dans les mines et économie minière.

Source : Faculté des sciences et de génie

Champs d'expertise

  • Exploitation minière (ciel ouvert et souterraine)
  • Traitement des minerais
  • Environnement minier
  • Mécanique des roches
  • Mécanisation des mines
  • Forage et fragmentation du roc
  • Énergie dans les mines
  • Économie minière

Source : Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval

Titres de postes

  • Ingénieur minier
  • Directeur de production de matières premières
  • Ingénieur en ventilation minière
  • Ingénieur en aménagement de mines
  • Ingénieur en conception de mines
  • Ingénieur en exploration minière
  • Ingénieur en mise en valeur de mines
  • Ingénieur en production minière
  • Ingénieur en sécurité des mines
  • Ingénieur en traitement des minerais
  • Ingénieur-conseil des mines

Sources : SPLARepèresIMT en ligneEmploi-Avenir

Fonctions

Le génie minier comprend différents champs d’action : exploitation des mines à ciel ouvert et souterraines (excavation, aménagement, gestion minière), traitement des minerais et minéralurgie.

Selon Repères (2016), un ingénieur minier est une personne qui conçoit et planifie l'aménagement d'un site minier et de ses différentes installations et qui organise, gère et supervise les opérations d'exploitation de la mine en vue d'extraire le minerai du sous-sol avec un maximum de rendement tout en veillant à la santé et la sécurité des travailleurs, à la protection de l'environnement et au respect des objectifs financiers. Il peut accomplir les tâches suivantes :

  • Effectuer des levés et des études préliminaires sur le minerai, les dépôts miniers ou de houille afin d'évaluer la faisabilité économique et environnementale de futures opérations minières
  • Préparer une estimation des coûts d'exploitation et contrôler les dépenses liées à la production
  • Élaborer les échéanciers ainsi que les plans et devis des travaux nécessaires à l'exploitation
  • Déterminer les procédés d'extraction selon les caractéristiques du gisement, la stabilité des couches environnantes et l'épaisseur de la couverture
  • Situer et planifier l'aménagement des puits de mine, des galeries et des chambres
  • Établir les patrons de forage et de dynamitage convenant aux procédés d'extraction
  • Mettre au point, choisir ou fournir, en collaboration avec d'autres spécialistes du génie, les machines et les installations requises pour traiter le minerai (broyage, triage, séchage, etc.)
  • Déterminer, avec d'autres spécialistes du génie, les systèmes d'éclairage, de ventilation et de drainage qui assurent la sécurité des équipes de travail
  • Évaluer l'efficacité de la production du minerai afin de maximiser la rentabilité de la mine
  • Préparer des rapports techniques de suivi et d'analyse des processus et de l'avancement des projets
  • Superviser et coordonner le travail des techniciens, des technologues, du personnel d'arpentage et d'autres ingénieurs
  • Concevoir, élaborer et mettre à l'essai des applications informatiques pour la conception, la modélisation, la représentation des mines et la surveillance des conditions dans la mine
  • Participer à l'exécution des travaux de remise en état des mines lorsque celles-ci ne sont plus exploitables
  • Participer à la réalisation de différents projets de construction tels que des métros, des tunnels, des barrages hydroélectriques, des routes, etc.

Sources : Repères, SPLA

Exigences

  • Créativité
  • Esprit critique et d'analyse
  • Excellente aptitude au travail d'équipe
  • Esprit d'initiative
  • Grande facilité à communiquer
  • Polyvalence et débrouillardise
  • Excellent sens de l'organisation
  • Grand souci de la santé et sécurité au travail
  • Bilinguisme, souvent exigé
  • Permis général d'explosifs et modules miniers réussis
  • Maîtrise de logiciels informatiques pertinents tels qu'AutoCAD/Promine, ROCScience, Gemcom Surpac, Gemcom Whittle, TALPAC, etc.

Sources : SPLA, Repères, MinesQC

Conditions de travail

Selon Repères (2016), l'horaire des ingénieurs miniers est influencé par les échéances fixées par l'entreprise et par les conditions climatiques. Ils peuvent être appelé à travailler dans des villes à vocation minière et à se rendre souvent en régions éloignées. Dans de tels cas, les heures de travail sont souvent planifiées selon un horaire rotatif, c'est-à-dire plusieurs jours de travail consécutifs sur le chantier suivis de quelques jours de congé.

Les ingénieurs miniers peuvent être amenés à travailler à l'intérieur ou à l'extérieur des mines, parfois dans des conditions particulières (poussières, chaleur, pluie, vibration, humidité).

Dans le cadre de son travail, l’ingénieur minier peut être amené à collaborer avec d'autres spécialistes du génie et avec des équipes multidisciplinaires.

Employeurs

  • Bureaux d'ingénieurs-conseils
  • Établissements d'enseignement universitaire
  • Centres de recherche
  • Exploitants de mines de métaux
  • Gouvernements fédéral et provincial
  • Industrie minière
  • Institutions financières
  • Services de laboratoire d'essai et d'analyse
  • Usines de transformation

Sources : Repères, Faculté des sciences et de génie

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Secteurs d'emploi

Les données suivantes ont été préparées par des économistes de Service Canada, région du Québec. La source des données est de Statistique Canada, Enquête nationale auprès des ménages (ENM) 2011.

Secteurs d'activité

Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz : 44,6 %

Services professionnels, scientifiques et techniques : 37,2 %
    - Architecture, génie et services connexes : 31,9 %
    - Autres services professionnels, scientifiques et techniques : 5,3 %

Administration publique : 7,4 %

Source : Emploi Avenir

Perspectives d’emploi

Selon Emploi Québec, les perspectives d'emploi des ingénieurs miniers pour la période 2015-2019 sont favorables pour l'ensemble de la province.

Selon Emploi Avenir, les perspectives d'emploi dans cette profession sont bonnes.

Les perspectives d'emploi du domaine minier varient régulièrement en fonction de la conjoncture économique, des investissements et du prix des métaux. Il est recommandé de surveiller les tendances de l'industrie pour en savoir plus.

Sources : Emploi Québec, Emploi Avenir, SPLA

Constat de votre conseiller en emploi

  • Puisque votre programme d'études comprend trois stages obligatoires, vous avez grand intérêt à vous préparer adéquatement pour votre recherche de stage. Bien que votre département ait un réseau de contacts étendu avec l'industrie, les gouvernements et les autres universités pour promouvoir ces stages, vous devrez également fournir des efforts afin de présenter une candidature de qualité. Plusieurs rencontres et outils sont à votre disposition pour y parvenir. N'hésitez pas à consulter le SPLA tôt dans votre parcours.
  • La très grande majorité des emplois en génie minier se déroule en régions éloignées. Plus vous serez flexible sur le plan géographique, plus votre insertion professionnelle sera facile. N'hésitez pas, d'ailleurs, à faire ressortir dans votre candidature vos expériences en régions éloignées et en campement ou votre participation à des activités démontrant une bonne capacité d'adaptation à ce type de contexte (voyages, randonnées, expéditions, etc.).
  • Saisissez les occasions d'assister à des conférences ou à des colloques en lien avec votre domaine, comme Québec Mines. Aussi, prenez l'initiative de vous impliquer dans des associations comme l'Association minière du Québec ou de participer aux activités étudiantes organisées pendant l'année. Toutes ces activités vous permettront de bâtir votre réseau de contacts, d'approfondir vos connaissances et ainsi de faciliter votre intégration au marché du travail.
  • Rappelez-vous que l'industrie minière est cyclique. Il y aura, au courant de vos études et de votre carrière, des périodes de croissance et d'investissement, ainsi que des périodes plus précaires. Les candidats dynamiques, polyvalents et avec de fortes habiletés de gestion et d'organisation sauront s'adapter à ce contexte.

Amélie Martel, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en génie des mines et de la minéralurgie de l'Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en janvier 2015.

Personnes diplômées visées par l'enquête

Taux de réponse

En emploi

À la recherche d'un emploi

Aux études

Personnes Inactives

Taux de chômage

L'emploi à temps plein et ses caractéristiques

Les études en rapport avec la formation

À temps plein

Durée de recherche

Salaire hebd. brut moyen

En rapport avec la formation

N

%

%

%

%

%

%

%

semaines

$

%

%

11

72,7

75,0

12,5

12,5

14,3

12,5

100,0

3

1539

100,0

100,0

Données salariales

Selon Emploi Québec, en 2010, le salaire annuel moyen pour l'ensemble des ingénieurs miniers se situait à 112 000 $.

Selon l'Enquête sur la rémunération des professionnels en génie du Québec 2016 du Réseau des ingénieurs, le salaire annuel moyen des ingénieurs miniers est de 130 744 $. Par ailleurs, le Réseau des ingénieurs du Québec effectue régulièrement des enquêtes approfondies sur la rémunération des professionnels en génie. Pour connaître les résultats : http://www.reseauiq.qc.ca/fr-ca/career/remuneration-survey/

Plusieurs facteurs peuvent influencer la rémunération d'un ingénieur minier : l'expérience, la région, le niveau de responsabilités, le type de mine ou d'entreprise, etc.

Sources : Emploi Québec, Réseau des ingénieurs du Québec, SPLA

Répartition de l’emploi selon la région

Régions Ingénieurs miniers
Abitibi-Témiscamingue 33,3 %
Bas-St-Laurent 0,0 %
Capitale-Nationale 16,1 %
Centre-du-Québec 0,0 %
Chaudière-Appalaches 0,0 %
Côte-Nord et Nord-du-Québec 9,2 %
Estrie 0,0 %
Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine 0,0 %
Lanaudière 3,4 %
Laurentides 3,4 %
Laval 0,0 %
Mauricie 0,0 %
Montérégie 8,0 %
Montréal 23,0 %
Outaouais 0,0 %
Saguenay--Lac-St-Jean 3,4 %

Source : Emploi-Avenir

Critères d’admissibilité à la profession

Le baccalauréat coopératif en génie des mines et de la minéralurgie permet l'accès à la profession d'ingénieur. Pour en savoir plus, consultez le site de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Information complémentaire

Sites généraux en génie (informations et associations)

Ordre des ingénieurs du Québec
http://www.oiq.qc.ca/

Ordre des ingénieurs - section étudiante
http://www.oiq.qc.ca/fr/jeSuis/etudiant/enGenie/sectionetudiante/Pages/Sectionetudiante.aspx

Ingénieurs Canada (organisme national regroupant les ordres provinciaux et territoriaux chargés de réglementer l'exercice du génie au Canada)
https://www.engineerscanada.ca/fr

Genium360
https://www.genium360.ca/fr-ca/

Réseau génie carrières
http://www.reseaugeniecarrieres.com/

Association des ingénieurs-conseils du Québec
http://www.aicq.qc.ca/

Exploration et exploitation des ressources naturelles

Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des mines
http://www.csmomines.qc.ca/

Association d'exploration minière du Québec (avec répertoires d'entreprises)
www.aemq.org/FR/

Association minière du Québec (avec répertoires d’entreprises)
http://www.amq-inc.com/repertoire-des-membres

Association minière du Canada (avec répertoires d’entreprises)
http://mining.ca/fr/membres-et-partenaires/nos-membres

Minalliance
http://www.minalliance.ca/fr/

Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole
http://www.cim.org/fr-CA.aspx

Institut national des mines du Québec
http://www.inmq.gouv.qc.ca/ACCUEIL

Society for Mining, Metallurgy and Exploration (SME)
http://www.smenet.org/

Association pétrolière et gazière du Québec
http://www.apgq-qoga.com/

Offres d’emploi dans les mines
http://www.explorelesmines.com/
http://www.emploisdanslesmines.com/

Plan Nord - Emplois dans le Nord du Québec

La ruée vers le nord - Baie James Vivre autrement!
http://www.larueeverslenord.com/

Babillard d'emploi dans le Nord
http://jobnordquebec.com/fr/

Plan Nord - Site gouvernemental
http://www.plannord.gouv.qc.ca/fr/

Placement Emploi Québec - Recherche selon la catégorie de travailleurs : « Territoire du Nord du Québec »
http://placement.emploiquebec.gouv.qc.ca/mbe/ut/rechroffr/erechroffr.asp

Sites d'emplois généraux

Placement en ligne
http://placement.emploiquebec.gouv.qc.ca

Indeed
http://www.indeed.ca/

Neuvoo
http://neuvoo.ca/fr

Recrutement ingénieurs
http://www.recrutementingenieur.com/

Autres

Répertoire d'entreprises québécoises
www.icriq.com

Place aux jeunes en région - organisation favorisant la migration, l'établissement et le maintien des jeunes diplômés en région
https://www.placeauxjeunes.qc.ca/