Grève
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en informatique et génie logiciel

Mise à jour : août 2016

Présentation du programme

Le baccalauréat en informatique vous donnera une solide formation sur les fondements des sciences informatiques qui vous permettra de vous adapter aux changements constants des technologies. Vous recevrez, de plus, une formation pratique qui vous préparera au marché du travail. Vous étudierez les systèmes informatiques à vocation industrielle, scientifique ou de gestion dans les organisations. Vous acquerrez les aptitudes requises pour analyser les problèmes complexes en vue de formuler une solution informatique adaptée à chacun et pour en assurer l'élaboration et l'implantation. Vous aurez aussi les compétences nécessaires pour évaluer les systèmes d'information et pour donner un avis professionnel pertinent.

Le baccalauréat en génie logiciel vous apprendra à mettre votre créativité au profit du domaine du logiciel, particulièrement pour les applications et les environnements complexes. La rigueur, la maîtrise des méthodologies de développement de logiciels complexes ainsi que des fondements scientifiques solides vous permettront de répondre aux besoins grandissants d'une société de plus en plus informatisée et dont les exigences en qualité et en performance sont de plus en plus criants. Ce baccalauréat vous invite à entrer dans le monde des systèmes d'information d'envergure et à vous approprier leur complexité. Les compétences que vous acquerrez vous permettront d'assumer la spécification, la conception, la maintenance et la qualité de logiciels. Pour cela, vous aurez besoin de maîtriser un ensemble de concepts, de principes, de méthodes et de techniques propres au génie logiciel qui conduisent à des réalisations conformes aux valeurs et aux exigences du génie. Votre formation couvrira tous les aspects de la conception de logiciels : analyse des besoins, conception, programmation, contrôle de la qualité et gestion de projets. Vous acquerrez également de solides bases en réseautique, en sécurité de l'information numérique, en sciences et en mathématiques.

Le certificat en informatique vous oriente vers une carrière en informatique en vous permettant d'acquérir des connaissances dans le domaine et en insistant sur la pratique. Au cours de votre formation, vous apprendrez les principaux concepts et méthodes en matière de systèmes informatiques et de logiciels. Vous aurez l'occasion d'aiguiser votre sens de l'analyse de façon à proposer des solutions novatrices et à développer des systèmes. Gestion de données, implantation et gestion des systèmes organisationnels n'auront plus de secrets pour vous. Quatre concentrations sont offertes dans le programme : génie logiciel; Internet et sécurité; modélisation, analyse et base de données; multimédia et développement de jeux vidéo. Vous pouvez aussi opter pour un cheminement général. Dans tous les cas, vous aurez à travailler sur des cas concrets qui vous permettront de développer les aptitudes nécessaires pour bien intégrer le marché du travail.

Source : Faculté des sciences et de génie

Champs d'expertise

  • Sécurité informatique
  • Systèmes logiciels intelligents
  • Infonuagique
  • Robotique
  • Réseautique
  • Télécommunications et multimédias
  • Web 
  • Animation graphique et jeux vidéo 

Titres de postes

  • Analyste en informatique
  • Informaticien 
  • Programmeur-analyste
  • Développeur logiciel
  • Chargé de projet TI
  • Consultant en informatique
  • Concepteur-développeur de jeux interactifs
  • Spécialiste en sécurité informatique
  • Gestionnaire de réseaux et de systèmes 
  • Gestionnaire de bases de données
  • Administrateur Web
  • Ingénieur en logiciels
  • Architecte informatique
  • Architecte en intelligence d'affaires

Sources : TECHNOCompétences, Repères, Emploi-Avenir, SPLA

Fonctions

Selon Repères (2016), voici la description générale des principaux postes en informatique et en TI. Néanmoins, les fonctions peuvent varier selon le type de poste, le type d'entreprise et le secteur d'activité. Il est donc recommandé de consulter des exemples d'offres d'emploi pour lire des descriptions plus variées.

Un ingénieur en logiciels est une personne qui étudie, conçoit, adapte, évalue, intègre et assure l'entretien des applications logicielles, des environnements techniques, des systèmes d'exploitation, des logiciels intégrés, des entrepôts de données et des logiciels de télécommunication en vue d'en assurer la qualité, de répondre aux besoins des entreprises et de leur permettre d'améliorer leur productivité. Il peut accomplir les tâches suivantes :

  • Analyser les besoins des clients utilisateurs internes ou externes
  • Déterminer les fonctions requises par le logiciel pour combler les besoins ciblés
  • Rédiger un cahier des charges et réaliser une maquette du logiciel
  • Développer et mettre en oeuvre une solution logicielle adaptée
  • Procéder à des tests de sécurité et de contrôle de la qualité
  • Planifier et coordonner l'élaboration, l'installation, l'intégration, l'exploration et la certification des systèmes automatisés et des logiciels
  • Élaborer des procédures d'entretien et des guides d'utilisation pour les systèmes d'exploitation, les environnements de communication et les logiciels d'application
  • Participer ou diriger la phase de programmation
  • Être en charge de la gestion du projet, de l'estimation des coûts, de la planification de l'échéancier et du suivi des travaux
  • Diriger et coordonner des équipes de professionnels des systèmes d'information

Un analyste en informatique est une personne qui analyse des problèmes informatiques complexes et qui formule des solutions adéquates en vue de concevoir et de développer de nouveaux systèmes ou de nouveaux logiciels qui répondent aux besoins des entreprises. Il peut accomplir les tâches suivantes :

  • Définir et analyser les besoins des clients et des utilisateurs
  • Déterminer les étapes du projet, le traitement et les infrastructures requises
  • Définir et analyser les spécifications des systèmes et des processus actuels et les spécifications du nouveau système à développer
  • Appliquer une méthode standardisée d'analyse
  • Coordonner l'implantation de systèmes et de plates-formes informatiques
  • Consulter divers ouvrages et manuels pour trouver les renseignements et les formules mathématiques requises
  • Transposer le problème dans un modèle mathématique pouvant être traité par ordinateur
  • Préparer un organigramme des données et communiquer les formules aux programmeurs
  • Contribuer à l'évaluation et à l'optimisation de la performance des systèmes et des configurations informatiques, des infrastructures et télécommunications
  • Consulter les clients pour vérifier si les résultats sont satisfaisants et applicables ou s'il faut reformuler le modèle après essai sur ordinateur
  • Rédiger des rapports techniques exposant les étapes de la solution du problème ainsi que les dossiers de spécifications et d'exigences d'un logiciel
  • Surveiller et coordonner le travail des programmeurs
  • Donner un soutien aux usagers quant à l'utilisation des nouveaux programmes et à l'interprétation des résultats obtenus

Un spécialiste de la sécurité informatique est une personne qui est responsable de la sécurité des systèmes informatiques d'une organisation et qui analyse les failles techniques dans le but de mettre en oeuvre des mesures de protection adéquates pour contrer les intrusions et les dysfonctionnements des systèmes. Il peut accomplir les tâches suivantes :

  • Analyser les besoins de l'entreprise en matière de sécurité informatique
  • Évaluer les risques liés à la sécurité physique et technique des données, des logiciels et du matériel informatique
  • Développer la politique et les procédures de sécurité
  • Assurer le bon fonctionnement et la sécurité des réseaux informatiques et effectuer des tests
  • Implanter et gérer les systèmes coupe-feu et de détection d'intrusions et d'antivirus
  • Mettre en oeuvre des mesures de protection des données en cas de violation de la sécurité
  • Effectuer une veille technologique de façon intensive et régulière
  • Communiquer les politiques et les procédures en matière de sécurité et sensibiliser le personnel aux enjeux de la sécurité
  • Installer de façon sécuritaire des systèmes d'exploitation de pointe
  • Effectuer la veille des activités pouvant affecter la confidentialité et l'intégrité des données
  • Conseiller les personnes responsables de la sécurité des programmes, des logiciels et des systèmes d'information et faire des recommandations

Un programmeur-analyste (ou développeur) est une personne qui identifie, recueille et analyse les informations sur les besoins des utilisateurs en matière de traitement de l'information et qui codifie de façon structurée des programmes opérationnels et efficaces à l'aide de divers langages de programmation en vue de satisfaire les besoins des utilisateurs. Il peut accomplir les tâches suivantes :

  • Participer à l'identification et à l'analyse des besoins des utilisateurs en matière de traitement de l'information et de stockage de données
  • Prendre part à l'analyse de la faisabilité des projets de développement informatique
  • Collaborer à la planification des projets et à l'estimation de leurs coûts de développement
  • Contribuer à l'élaboration des calendriers de réalisation et à la sélection des stratégies d'implantation des logiciels
  • Concevoir des logiciels et procéder à leur implantation
  • Établir les instructions des programmes ainsi que les plans de développement de leur programmation
  • Procéder à la codification des programmes, aux tests d'essai, à leur mise au point et à leur intégration à un système général
  • Mettre à jour les programmes informatiques en effectuant les modifications selon les recommandations
  • Apporter, au besoin, des améliorations aux programmes informatiques existants
  • Rédiger la documentation sur les programmes à l'intention des utilisateurs
  • Diagnostiquer et résoudre les problèmes techniques des applications
  • Agir à titre de personne-ressource en informatique auprès des utilisateurs
  • Évaluer et analyser les programmes d'application provenant de sources extérieures et pouvoir travailler à les adapter selon les besoins des utilisateurs

Sources : SPLA, Repères

Exigences

  • Autodidacte
  • Bilinguisme (français, anglais)
  • Diplomatie et bonne approche client
  • Créativité 
  • Forte capacité de résolution de problèmes
  • Excellentes aptitudes au travail d'équipe (en personne et à distance)
  • Forte capacité d’adaptation et d'apprentissage dans un secteur en perpétuelle évolution
  • Bonne connaissance des langages de programmation et de balisage (ASP.net, C/C++, C#, Java/JavaScript, MATLAB, Net.Data, Perl, PHP, Prolog, Python, SQL,VBA, HTML, LaTex, etc.)
  • Bonne connaissance des systèmes d’exploitation (MS Windows, Unix (Linux), Solaris, MacOS, VMS)
  • Bonne maîtrise des logiciels (Microsoft Office, Direct 3D, Visual Studio, Eclipse, OpenGL, MySQL, etc.)
  • Avoir le souci de la sécurité au travail et de la sécurité informatique (normes et standards appliqués)
  • Viser l'excellence et les résultats élevés, un atout considérable

Sources : SPLA, TECHNOCompétences, Repères

Employeurs

  • Gouvernements (fédéral et provincial)
  • Firmes spécialisées dans la fabrication et la distribution de produits informatiques et robotiques
  • Industries manufacturières
  • Entreprises de transports et de télécommunications
  • Firmes de consultants et de services informatiques
  • Éditeurs de logiciels
  • Établissements d’enseignement

Sources : Faculté des sciences et de génie, TechnoCompétences

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Secteurs d'emploi

Selon le Diagnostic sectoriel de la main-d'oeuvre dans le secteur des technologies de l'information et des communications au Québec en 2015, réalisé par TechnoCompétences, les entreprises du secteur des TIC sont très fortement concentrées dans l'industrie des services informatiques (78 %), même s'il s'agit de petites entreprises (66 % d'entre elles ont moins de 5 employés et 88 %, moins de 20 employés).

  • L'industrie des services informatiques est la locomotive du secteur, avec ses 94 500 emplois, dont 73 100 professionnels en TIC (78 % des entreprises en TIC).
  • L'industrie des télécommunications est un géant aux bases solides avec 38 400 emplois, dont 19 600 professionnels en TIC (environ 7 % des entreprises en TIC).
  • L'industrie manufacturière fait face à d'importants défis. Elle compte 8 700 emplois, dont 1 500 sont occupés par des professionnels des TIC (3 % des entreprises en TIC).
  • L'industrie des éditeurs de logiciels est petite, mais vigoureuse. Elle compte 4 200 emplois, dont 2 400 professionnels des TIC (un peu plus de 3 % des entreprises en TIC).
  • L'industrie du commerce de gros a subi les contrecoups de la dernière récession. Elle compte 8 100 emplois et moins de 1 500 professionnels des TIC (environ 7 % des entreprises en TIC).

En 2013, environ 10 % des professionnels des technologies de l'information et des communications étaient des travailleurs autonomes, une augmentation de 33 % depuis 2005.

Selon Emploi Avenir (2015), la répartition de la main-d'oeuvre se répartit comme suit :

  • Services professionnels, scientifiques et techniques : 43,7 %
  • Administration publique (provinciale et fédérale) : 18,3 %
  • Finances et assurances : 7,5 %
  • Commerce : 6,2 %
  • Industrie de l'information et culturelle : 5,9 %

Sources : TechnoCompétences et Emploi Avenir

Perspectives d’emploi

Selon Emploi-Québec, les perspectives d'emploi pour les analystes en informatique et les ingénieurs en logiciels sont favorables pour l'ensemble du Québec et pour la région de la Capitale-Nationale de 2015 à 2019. Selon Emploi-Avenir (2015), les perspectives d'emploi en TI sont bonnes et continueront à augmenter dans les prochaines années.

Selon TechnoCompétences (2015) et les tendances observées en 2016 par le SPLA, les secteurs de développement à surveiller dans les prochaines années devraient être :

  • le commerce électronique
  • l'industrie des jeux vidéo
  • les applications mobiles
  • l'Internet des objets
  • l'infonuagique
  • la sécurité informatique en entreprise
  • le big data
  • la robotique et l'intelligence artificielle

Constat de votre conseiller en emploi

  • Les baccalauréats en informatique et en génie logiciel comprennent deux stages obligatoires, alors que le certificat en informatique en comprend un optionnel. Ces expériences pratiques vous permettront de développer des compétences professionnelles clés, telles que l'efficacité, la productivité, les habiletés au travail d'équipe et la bonne gestion des échéanciers. Tentez d'en faire un dès que vous aurez obtenu les préalables.
  • Étant donné les excellentes perspectives d'emploi en informatique et en T.I., les étudiants peuvent sous-estimer les efforts à déployer pour trouver un stage. La première expérience pratique demeure la plus difficile à acquérir; il est donc important que le candidat soit bien préparé et participe activement aux activités de recrutement, tout en postulant tôt aux nombreuses offres de stage offertes dans le site du SPLA. Le Cocktail TI, qui a lieu chaque hiver, est l'activité de recrutement par excellence pour les étudiants.
  • Assistez à des conférences, à des séances d'information et à des colloques avec des professionnels de votre secteur d'activité. Plusieurs activités sont organisées annuellement par votre association étudiante, par votre département, par le SPLA et par des associations professionnelles (ex.: Réseau Action TI). Toutes ces activités vous permettront de bâtir votre réseau de contacts, d'approfondir vos connaissances technologiques et ainsi de faciliter votre intégration au marché du travail.
  • Plusieurs projets, concours et compétitions ont lieu chaque année (ex.: CS Games, Blitz Coveo, Robocup, etc.). Une participation à ces activités, en plus de vous permettre de développer plusieurs compétences pratiques et d'acquérir de nouvelles connaissances, ajouteront des éléments distinctifs à votre CV qui intéresseront grandement les recruteurs. Tout projet étudiant ou personnel de qualité peut également être ajouté à votre portfolio professionnel et être présenté aux employeurs avec votre CV.

Amélie Martel, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Selon l’enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en informatique de l'Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en janvier 2015 :

Personnes diplômées visées par l'enquête

Taux de réponse

En emploi

À la recherche d'un emploi

Aux études

Personnes Inactives

Taux de chômage

L'emploi à temps plein et ses caractéristiques

Les études en rapport avec la formation

À temps plein

Durée de recherche

Salaire hebd. brut moyen

En rapport avec la formation

N

%

%

%

%

%

%

%

semaines

$

%

%

73

75,3

90,9

3,6

3,6

1,8

3,8

100,0

2

937

92,0

100,0

Selon l’enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en génie logiciel de l'Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en janvier 2015 :

Personnes diplômées visées par l'enquête

Taux de réponse

En emploi

À la recherche d'un emploi

Aux études

Personnes Inactives

Taux de chômage

L'emploi à temps plein et ses caractéristiques

Les études en rapport avec la formation

À temps plein

Durée de recherche

Salaire hebd. brut moyen

En rapport avec la formation

N

%

%

%

%

%

%

%

semaines

$

%

%

17

64,7

90,9

0

9,1

0

0

100,0

1

1078 100,0 100,0

Selon TechnoCompétences, les professionnels en TIC sont constitués à 23 % de personnes immigrantes, alors que la moyenne provinciale est de 13,6 %. Les emplois en informatique semblent donc représenter de bonnes perspectives pour cette clientèle.

Données salariales

Selon TechnoCompétences (2015), le salaire annuel moyen d'un professionnel du domaine des TIC au Québec est de 68 000 $. Plus précisément, les salaires annuels moyens des professionnels varient comme suit :

  • Analyste de systèmes : 66 836 $ (intermédiaire) à 88 035 $ (principal)
  • Administrateur de base de données : 68 431 $ (intermédiaire) à 86 647 $ (principal)
  • Chargé de projet TI : 69 306 $ (intermédiaire) à 90 328 $ (principal)
  • Programmeur-analyste : 48 222 $ (débutant) à 74 560 $ (principal)
  • Concepteur Web : 52 653 $

Selon Repères (2015), le salaire minimum annuel moyen des analystes en informatique se situe entre 43 000 $ et 47 999 $ tandis que le salaire maximum moyen se situe entre 100 000 $ et 124 999 $. Le salaire minimum moyen correspond habituellement au salaire brut obtenu en début de carrière (candidat avec peu d'expérience) et le salaire maximum moyen correspond davantage au salaire brut obtenu en fin de carrière (candidat avec expérience).

Répartition de l’emploi selon la région

Selon Technocompétences (2015), 50 % des entreprises en TI sont à Montréal, 10 % en Montérégie et 8 % à Québec. Le reste des entreprises se répartit dans les autres régions. 

Selon Emploi Avenir (2015), les emplois en informatique se répartissent comme suit selon la région :

Régions Analystes et consultants en informatique
Abitibi-Témiscamingue 0,2 %
Bas-St-Laurent 0,6 %
Capitale-Nationale 19,4 %
Centre-du-Québec 0,4 %
Chaudière-Appalaches 4,3 %
Côte-Nord et Nord-du-Québec 0,3 %
Estrie 1,3 %
Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine 0,1 %
Lanaudière 3,1 %
Laurentides 4,6 %
Laval 6,5 %
Mauricie 0,9 %
Montérégie 19,6 %
Montréal 30,5 %
Outaouais 7,0 %
Saguenay--Lac-St-Jean 1,2 %

Critères d’admissibilité à la profession

Le baccalauréat en génie logiciel permet l'accès à la profession d'ingénieur. Pour en savoir plus, consultez le site de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

Information complémentaire

Sites spécialisés en informatique

Association québécoise des informaticiens et informaticiennes indépendants
https://www.aqiii.org/fr/

Association québécoise des technologies
www.aqt.ca

Ordre des ingénieurs du Québec
http://www.oiq.qc.ca/

Réseau Action TI
https://www.actionti.com/_accueil

Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM)
http://www.crim.ca/fr/

Comité sectoriel de main-d'œuvre en technologies de l'information et des communications
http://www.technocompetences.qc.ca/

Répertoire de sites web de recrutement en TI 
http://www.technocompetences.qc.ca/gestion-rh/recrutement/sites-web-de-recrutement

Agences Web Québec
http://agenceswebduquebec.com/

LienMultimédia (portail d’informations et répertoires d’entreprises)
http://www.lienmultimedia.com/

VETIQ (Voix des Entrepreneurs en T.I. de Québec)
http://www.vetiq.org/

Répertoires d'entreprises

ICRIQ (répertoire d’entreprises manufacturières et de services)
http://www.icriq.com/fr/avancee

Parc technologique du Québec métropolitain
https://www.parctechno.com/fr/default.php

Tout Montréal (répertoire d’organisations montréalaises)
https://www.toutmontreal.com/

Répertoire d’entreprises d’Industrie Canada
http://www.ic.gc.ca/eic/site/ccc-rec.nsf/fra/accueil

;