Bien-être au travail
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en arts visuels et médiatiques

Mise à jour : juin 2019

Présentation du programme

Le baccalauréat en arts visuels et médiatiques met l'accent sur l'expression créatrice, la réflexion théorique, l'échange d'idées, l'analyse critique et la formation technique. Un exemple diversifié de pratiques, d'outils et de techniques artistiques y sont abordés dans un contexte multidisciplinaire.

Cette formation vise l'autonomie et le sens critique nécessaires au développement d'une pratique professionnelle en création artistique.

La maîtrise en arts visuels a comme objectif d'amener l'étudiant à une pratique autonome de la création en arts visuels et lui donne l'occasion d'approfondir sa démarche artistique et d'intégrer le milieu artistique et culturel.

L'acquisition de solides connaissances théoriques et méthodologiques les rend aptes à initier des projets novateurs dans les domaines de la création et de la diffusion artistiques.

Domaines d'expertise :

  • Peinture
  • Installation
  • Performance
  • Sculpture
  • Dessin
  • Photographie et vidéo
  • Estampe (gravure, lithographie, sérigraphie, etc.)
  • Multimédia
  • Art relationnel
  • Arts d'information
  • Art numérique

Outre les connaissances et les aptitudes acquises grâce à ces programmes, les étudiants bénéficient d'un écosystème dynamique et stimulant offrant des possibilités de diffusion et de réseautage pour la relève.

Source : Université Laval

Titres de postes

  • Artiste professionnel (travailleur autonome)
  • Artiste en arts visuels
  • Artiste peintre
  • Photographe
  • Vidéaste
  • Illustrateur
  • Muraliste
  • Technicien en arts visuels
  • Technicien en production audiovisuelle
  • Professeur d’art (autre que milieu scolaire)
  • Enseignant en arts au collégial
  • Conseiller à la vente d'œuvres d'art
  • Chargé de projets d’expositions
  • Animateur d’activités culturelles/artistiques
  • Coordonnateur d’activités artistiques/culturelles
  • Directeur artistique
  • Adjoint à la direction d'un organisme culturel/artistique
  • Commissaire
  • Médiateur culturel
  • Agent de recherche culturel
  • Agent de développement culturel

Prenez note que cette liste n'est pas exhaustive. Les postes peuvent se décliner de multiples façons et certains peuvent faire appel à un amalgame de compétences.

D'après les offres d'emploi affichées au SPLA.

Fonctions

Les peintres, sculpteurs et autres artistes des arts visuels créent des peintures, des dessins, des sculptures, des gravures et autres œuvres artistiques originales.

Ils sont habituellement des travailleurs autonomes. Ce groupe comprend aussi les professeurs d'art, qui enseignent généralement dans des écoles des beaux-arts.

Ils exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • Concevoir l'oeuvre et choisir le moyen d'exécution (couleurs à l'huile ou à l'eau, le crayon, les pastels, l'encre, etc.);
  • Préparer le matériel d'exécution pour la peinture ou le dessin;
  • Esquisser à grands traits la composition sur du papier, de la toile, un panneau de bois ou d'autres surfaces;
  • Mélanger les couleurs et utiliser les techniques appropriées pour harmoniser les lignes, les coloris, le dessin et la masse, afin d'obtenir une composition artistique bien agencée;
  • Choisir les techniques appropriées (fixatif ou autre enduit protecteur) pour protéger l'oeuvre d'art terminée;
  • Créer des illustrations aux fins de publication;
  • S'occuper régulièrement de sa propre mise en marché ou faire affaire avec une galerie ou un agent;
  • Enseigner aux élèves les techniques et les méthodes de dessin, de peinture, de sculpture et d'autres formes d'expressions artistiques.


Sources : Repères et Emploi-Québec

Exigences

  • Créativité
  • Talent artistique
  • Sensibilité
  • Dextérité
  • Souci du détail
  • Sens esthétique
  • Persévérance
  • Sens de l’organisation
  • Sens des affaires
  • Capacité à prendre des risques
  • Capacité à promouvoir son travail

D'après les offres d'emploi affichées par le SPLA.

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l’Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, scrum, etc.

Conditions de travail

Le travail autonome, contractuel ou à la pige constitue la norme dans ce groupe professionnel et les conditions de travail s'avèrent souvent difficiles. Selon l'Enquête sur la population active (2015) de Statistique Canada, 81 % des travailleurs et travailleuses dans cette profession étaient des travailleurs et travailleuses autonomes, tandis que la moyenne pour toutes les professions était de 14 %. Au Québec, 67 % des peintres, sculpteurs et autres artistes des arts visuels seraient des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions. Afin de combler les revenus issus de leur travail de création la plupart du temps insuffisants, ils doivent souvent cumuler les emplois ou occuper un travail n'ayant pas de lien avec leur pratique artistique. (Source : site du gouvernement du Canada)

Activités professionnelles

Voici les résultats d'une enquête réalisée par le SPLA en 2017 auprès des diplômés du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'Université Laval (115 répondants) en fonction de la proportion de temps consacrée à leurs diverses activités professionnelles.

Activités professionnelles des diplômés du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'Université Laval  % de
 temps 
Enseignement des arts plastiques  11,10
Activité de conception et de réalisation d'oeuvres en arts visuels  18,17
Autres activités directement liées aux arts visuels de type commissariat ou médiation culturelle  5,40
Autres activités directement liées aux arts visuels de type travail technique pour un autre artiste  3,91
Activité de création dans un autre domaine artistique que les arts visuels  12,05
Autre emploi non artistique, mais lié au domaine des arts visuels (ex.: gestion)  14,18
Autre emploi non artistique et non lié au domaine culturel  30,13

Champs de pratique

Selon une enquête réalisée par le SPLA en 2017, voici les pratiques en arts visuels exercées par les diplômés du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'Université Laval sur une période de deux ans (130 répondants).

Pratiques en arts visuels  %
Dessin  51
Peinture  48
Photographie  45
Arts médiatiques (ex.: art électronique, art multimédia, cinéma d'animation, vidéo d'art, etc.)  34 
Sculpture  34
Estampe (gravure, imprimé)  23
Installation  22
Arts textiles  15
Performance  9
Art audio  8

Employeurs

  • Centres et collectifs d’artistes
  • Centres culturels
  • Organismes de loisirs
  • Bibliothèques
  • Organismes de développement (CLD)
  • Organismes du patrimoine
  • Galeries et commerçants d’œuvres d’art
  • Établissements d’enseignement et de formation
  • Établissements d'enseignement collégial
  • Gouvernement provincial
  • Entreprises de production multimédia
  • Industries du film et de la vidéo
  • Compagnies de jeux vidéo
  • Musées et centres d’exposition
  • Éditeurs de journaux, revues et périodiques 
  • Maisons d’édition
  • Imprimeries
  • Entreprises manufacturières (fabrication d’articles de sports et de jouets)
  • Événements culturels, festivals

D'après les offres d'emploi affichées par le SPLA.

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

  • Selon le site du gouvernement du Canada, les perspectives d'emploi seront acceptables pour l'ensemble du Québec jusqu'en 2022.
  • La majorité des artistes canadiens n'ont pas de diplôme dans une discipline artistique et le diplôme en arts ne mène pas nécessairement à une carrière d'artiste. Ce sont les conclusions d'un rapport financé par le ministère du Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts de l'Ontario. Selon ce rapport, seulement 11 % des 326 300 diplômés en arts visuels et en arts de la scène occupaient des professions artistiques. 20 % des diplômés en arts visuels et en arts de la scène travaillent tout de même dans « le vaste secteur des arts, de la culture, des loisirs ou des sports ». (Source : ces conclusions sont basées sur les données de l'Enquête nationale auprès des ménages de 2011 et de l'Enquête nationale auprès des diplômés effectuée en 2009-2010 et publiée en 2013 dans Le Devoir.)

Constats de votre conseiller en emploi

  • Les artistes se trouvent généralement aux prises avec des enjeux complexes à résoudre : la peur de perdre leur autonomie créatrice en commercialisant leur art et la difficulté à gagner leur vie.
  • La compétition est féroce dans le milieu des arts et de la culture. Les artistes qui se démarquent par leur talent artistique et qui ont développé des qualités d’entrepreneur, telles que la capacité à prendre des risques, à saisir les occasions d’affaires et à promouvoir leur art, réussissent mieux que d’autres.
  • La précarité financière des artistes les oblige, dans la plupart des cas, à devoir aller chercher des revenus supplémentaires pour subvenir à leurs besoins et soutenir leur production artistique. Bon nombre d'entre eux vont occuper des fonctions dans le domaine de la culture ou de l'enseignement.
  • Pour entrer et évoluer dans le milieu artistique, la connaissance du milieu, c’est-à-dire des lieux de création et de diffusion, des sources de financement, des instances décisionnelles, des regroupements et associations d’artistes, est incontournable.
  • La gestion de la carrière artistique est complexe et fait appel à des habiletés particulières et des connaissances variées (rédaction de demandes de subvention, établissement d’un réseau de contacts pour diffuser son travail ou obtenir des contrats, dossier de présentation, stratégies de promotion et marketing, connaissances des lois sur les droits d’auteur, fiscalité, etc.). La capacité à se promouvoir, notamment, ne va pas nécessairement de soi pour certains.
  • Des formations et des ressources sont disponibles afin d’outiller et de soutenir les artistes dans la gestion de leur carrière. Les services d’un agent d’artistes peuvent également être une solution permettant à l’artiste de se consacrer davantage à sa pratique.
  • Les artistes ont avantage à multiplier les occasions de rencontres et de collaborations avec d’autres artistes ou des professionnels d’autres disciplines (ex : architectes, urbanistes, ingénieurs, designers) afin de briser leur isolement. Ils peuvent également se ressourcer ou se perfectionner par le biais de résidences, de classes de maître, d’échanges avec d’autres artistes d’ici et d’ailleurs, d’événements culturels, de festivals ou d’activités de formation.
  • La réalisation d’œuvres d’art intégrées à l’architecture et à l’environnement (art public) s’avère une avenue profitable.
  • La maîtrise des logiciels de création graphique et un portfolio mettant en valeur un talent artistique en dessin permettent d’accéder à des postes dans les secteurs du multimédia, du design et de l'animation. 

Barbara Langis

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en 2015 (taux de réponse de 48,6 %) :

En emploi : 29,4 %

  • À temps plein : 80 %
  • En lien avec la formation : 75 %

Aux études : 58,8 %

Durée de la recherche d’emploi : 1 semaine

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de la maîtrise en arts visuels de l’Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en 2015 :

En emploi : 61,5 %

  • À temps plein : 75 %
  • En lien avec la formation : 66,7 %

Aux études : 15,4 %

Durée de la recherche d’emploi : 11 semaines

Données salariales

  • En 2017, le revenu minimum moyen d’emploi des artistes peintres se situait entre 24 000 $ et 26 999 $, alors que le revenu maximum moyen se situait entre 63 000 $ et 72 999 $ (Repères).
  • Selon le gouvernement du Canada, les personnes qui travaillent comme artiste au Québec gagnent habituellement entre 13,50 $/heure et 35,00 $/heure.
  • Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval de 2013 touchaient un salaire hebdomadaire brut moyen de 686 $ en 2015 et les diplômés de la maîtrise en arts visuels de l’Université Laval de 2011 touchaient un salaire hebdomadaire brut moyen de 851 $ en 2013. 
  • Selon une enquête réalisée par le SPLA en 2017 auprès des diplômés du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'Université Laval, 49 % des répondants gagnaient moins de 30 000 $ par année.
  • Selon une enquête réalisée par l'Observatoire de la culture et des communications du Québec sur les conditions de pratique des artistes en arts visuels, en 2010, le quart des artistes en arts visuels (26 %) a un revenu personnel inférieur à 15 000 $; 31 %, un revenu de 15 000 $ à 29 999 $; 30 %, un revenu de 30 000 $ à 59 999 $ et, enfin, 13 %, un revenu personnel de 60 000 $ et plus. Le revenu personnel moyen des artistes, de l'ordre de 33 000 $, est comparable au revenu moyen de la population québécoise touchant un revenu et ayant 16 ans et plus (35 400 $). Cette comparaison doit toutefois être nuancée en tenant compte des caractéristiques propres à la population des artistes en arts visuels, notamment l'âge et la scolarité, qui y sont relativement élevés, de même que les dépenses professionnelles, qui sont plus importantes que chez les autres travailleurs.
  • Les artistes, dont l'essentiel du revenu est tiré des activités de création en arts visuels représentent 20 % de la population étudiée.
  • Le tiers des artistes (31 %) enseigne les arts visuels et leur revenu personnel moyen est de 39 300 $.
  • Il semble que ce soit surtout l'enseignement des arts visuels au collégial ou à l'université qui offre un avantage financier : 15 % des artistes exercent ce métier et leur revenu personnel moyen est de 54 200 $. Quant aux activités de gestion, d'organisation et d'animation du milieu professionnel des arts visuels, 4,16 % des artistes en ont tiré des revenus en 2010. La moitié des artistes (51 %) a déclaré avoir tiré des revenus d'activités hors du domaine des arts visuels.

Critères d’admissibilité à la profession

 Selon la loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature, est considéré comme artiste professionnel celui qui :

  • se réclame de ce statut;
  • crée des œuvres pour son propre compte;
  • a à son actif des expositions individuelles ou une participation significative à des expositions ou à des manifestations collectives présentées dans un contexte professionnel;
  • est reconnu comme professionnel par ses pairs et en a reçu des témoignages sous forme de mentions, de récompenses, de prix, de bourses, de nominations à des jurys de sélection, à des salons, etc.

49 % des répondants d'une enquête réalisée par le SPLA en 2017 auprès des diplômés du baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l'Université Laval se considéraient comme des artistes professionnels.

Information complémentaire

Associations et ordres professionnels
 

  • Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ)
  • Conseil québécois des arts médiatiques (CQAM)
  • Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV)
  • Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ)
  • Regroupement pour la promotion de l’art imprimé (ARPRIM)
  • Illustration Québec (IQ)
  • Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ)
  • AGAVF)
  • Association des galeries d’art contemporain (AGAC)

Sites spécialisés

Comité sectoriel de main-d'oeuvre en culture
http://www.competenceculture.ca/

Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches
http://www.culture-quebec.qc.ca/

Conseil des arts et des lettres du Québec
http://www.calq.gouv.qc.ca/

Conseil des arts du Canada
http://conseildesarts.ca/

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (L’art de gérer sa carrière)
www.culturalhrc.ca/amyc/index-f.asp

Guide pratique à l'intention des artistes en arts visuels (RAAV)
http://www.arrimage-im.qc.ca/file/nouvelles/raav_guide_pratique.pdf

Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ)
http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/culture/

Qui quoi comment (portrait des acteurs en art actuel au Québec)
http://www.qui.agavf.ca/

Office de la propriété intellectuelle du Canada 
http://www.opic.ic.gc.ca/eic/site/cipointernet-internetopic.nsf/fra/accueil?OpenDocument

Commission du droit d’auteur du Canada 
http://www.cb-cda.gc.ca/home-accueil-f.html

Copibec - Société québécoise de gestion collective des droits de reproduction
Affranchissement des droits d’auteur et déclaration de reproduction
http://www.copibec.qc.ca/

Société des musées québécois
http://www.smq.qc.ca/

Mesure « Première Ovation » du Service de la culture de la ville de Québec
http://www.premiereovation.com/

Manifestation internationale d’art de Québec
http://www.manifdart.org/

Organismes artistiques et cultuels professionnels de la Ville de Québec
https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/art-culture/organismes-culturels/

Méduse
http://www.meduse.org/fr/

Chambre blanche (La)
http://www.chambreblanche.qc.ca/

Répertoire des lieux de création et de production à Montréal
http://www.artere.qc.ca/

Arrondissement.com (Montréal)
http://www.arrondissement.com/tout-list-emplois/s3-arts-culture/