Logo Université Laval Logo Université Laval

Portrait du marché en design graphique

Mise à jour : septembre 2020

Présentation du programme

Le baccalauréat en design graphique de l'Université Laval forme des professionnels capables de concevoir des produits de communication visuelle clairs, efficaces et innovants, en réponse aux besoins exprimés par une entreprise ou un organisme donné. L'étudiant développera notamment une expertise en design Web, en image de marque (branding) et en design d'édition.

Par sa nouvelle formule pédagogique, le programme accorde une très grande place à l'apprentissage par la pratique appliquée, appuyée par de bonnes connaissances théoriques. L'ajout de six ateliers au cheminement qui s'inspirent des environnements professionnels favorise une meilleure intégration au marché du travail.

Une autre caractéristique importante du programme est l'intégration des compétences en matière de design d'interface comme une dimension pleine et entière de l'expertise du designer graphique.

Source : École de design

Titres de postes

  • Designer graphique | Concepteur graphique
  • Designer Web | Concepteur de sites Web
  • Designer d’interface (UI)
  • Designer d'expérience utilisateur (UX)
  • Designer interactif
  • Designer d'interface en visualisation de données
  • Motion designer
  • Designer d’exposition
  • Designer-coordonnateur en mode
  • Chargé de projet | Gestionnaire de projet
  • Représentant des ventes
  • Directeur artistique
  • Illustrateur
  • Enseignant | Formateur

Prenez note que cette liste n'est pas exhaustive. Les postes peuvent se décliner de multiples façons et certains peuvent faire appel à un amalgame de compétences.

Sources : SPLA, Infopresse

Fonctions

Les designers graphiques conçoivent et produisent du matériel graphique et visuel pour communiquer efficacement des renseignements pour des imprimés, de la publicité, des films, des emballages, des affaires, des panneaux indicateurs et de produits médias interactifs tels que des sites Web et des disques compacts. Ils travaillent dans des entreprises de graphisme et de publicité, des établissements qui ont un service de publicité ou de communications et des centres de production multimédia, ou ils peuvent être des travailleurs autonomes. Les designers graphiques qui occupent des postes de supervision, de consultation ou de gestion de projets sont compris dans ce groupe de base. Les illustrateurs conçoivent et réalisent des illustrations pour représenter en images divers contenus d'information. Les illustrateurs sont presque exclusivement des travailleurs autonomes.

Les designers graphiques exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • Consulter les clients pour déterminer l'aspect général, les éléments graphiques et le contenu des outils de communication afin de répondre à leurs besoins
  • Déterminer les moyens les plus appropriés pour produire l'effet visuel désiré et la méthode de communication convenable
  • Concevoir les éléments graphiques qui répondent aux objectifs de la commande
  • Préparer les esquisses, les mises en pages et les éléments graphiques des sujets à représenter à l'aide d'outils traditionnels, de logiciels multimédias et de logiciels de traitement de l'image, de mise en pages et de dessin
  • Évaluer les coûts des matériaux et le temps nécessaire pour exécuter les éléments graphiques
  • Utiliser les répertoires existants de photographies et d'illustrations et les guides typographiques ou faire appel aux services d'un illustrateur ou d'un photographe pour produire des illustrations ou des photographies qui répondent aux besoins de communication des clients 
  • Établir les lignes directrices pour les illustrateurs et les photographes
  • Coordonner tous les aspects de la production des versions imprimées, audiovisuelles ou sur support électronique, c'est-à-dire des sites Web, des disques comptacts et des terminaux interactifs
  • Coordonner la sous-traitance
  • Travailler dans un contexte d'interdisciplinarité
  • Superviser d'autres designers graphiques ou techniciens en graphisme

Les illustrateurs exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes. Ils peuvent se spécialiser dans un type particulier d'illustration comme l'illustration enfantine, publicitaire, éditoriale, humoristique, médicale, scientifique, technique ou graphique multimédia.

  • Consulter les clients pour déterminer la nature et le contenu des illustrations afin de répondre à leurs besoins de communication
  • Concevoir et réaliser, à la main ou à l'aide de logiciels de dessin assisté par ordinateur (DAO), des esquisses puis des illustrations finales à caractère réaliste ou fantaisiste pour des imprimés tels que des livres, des revues, des emballages, des cartes de souhaits et des produits de papeterie
  • Participer à l'élaboration d'un scénarimage pour des productions électroniques telles que des produits multimédias, interactifs et numériques, des publicités télévisées et des émissions de télévision
  • Faire du dessin d'animation 2D et 3D ou de l'illustration par ordinateur
  • Adapter, s'il y a lieu, les illustrations graphiques existantes

Source : Emploi-Québec 

Exigences

  • Maîtrise des logiciels de la suite Adobe
  • Connaissance des langages et des logiciels de programmation (un atout)
  • Connaissance des principes d'interface humain-machine (UI) et d'expérience utilisateur (UX)
  • Capacité à travailler avec des technologies qui évoluent rapidement
  • Capacité à travailler avec une variété de plateformes et de médias : Web, médias sociaux, applications mobiles, tablettes, panneaux, télévision, etc.
  • Excellente maîtrise du français
  • Maîtrise de l'anglais (un atout)
  • Excellentes capacités de communication orale et écrite
  • Maîtrise des étapes d'analyse, de recherche, de conception et de production d'un projet de création
  • Connaissance des techniques de prépresse et de production
  • Connaissance des règles typographiques
  • Connaissances en publicité et stratégies de promotion
  • Capacité à amener de nouvelles idées et à suivre les tendances
  • Bonne culture générale et artistique
  • Esprit d’analyse et de conceptualisation
  • Intérêt pour le droit
  • Capacité à travailler en équipe et à collaborer
  • Ouverture à la critique
  • Très bonne maîtrise de la langue anglaise
  • Capacité à travailler sous pression et à gérer les priorités efficacement
  • Capacité à respecter les échéanciers et les budgets de production
  • Capacité à travailler sur plusieurs projets simultanément
  • Autonomie dans la mise à jour des connaissances liées à la technologie

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l'Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, etc.

Sources : SPLA, Infopresse

Conditions de travail

Cette profession se caractérise par la forte présence de travailleurs autonomes. En effet, 32 % des designers graphiques et illustrateurs sont des travailleurs autonomes, par rapport à 12 % dans toutes les professions (source : site du gouvernement du Canada).

Les illustrateurs sont presque exclusivement des travailleurs autonomes.

Par ailleurs, la carrière de designer graphique débute souvent comme pigiste avant d’accéder à un poste temps plein au sein d’une même entreprise.

Employeurs

  • À la pige / à son compte
  • Agences de publicité
  • Imprimeries
  • Éditeurs de journaux (publication)
  • Maisons d'édition
  • Entreprises de productions multimédias
  • Entreprises de services informatiques
  • Industries du film et de la vidéo
  • Industrie du jeu vidéo
  • Bureaux d’architectes
  • Fonction publique
  • Moyennes et grandes entreprises
  • Commerce de détail
  • Établissements d’enseignement

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Secteurs d'emploi

Principaux secteurs d'activité dans lesquels travaillent les designers graphiques et illustrateurs (ensemble du Québec) % des personnes en emploi
Architecture, génie et services connexes et services spécialisés de design  28 %
Industrie de l'information et industrie culturelle  19 %
Publicité, relations publiques et services connexes et autres services professionnels, scientifiques et techniques  9 %
Conception de systèmes informatiques et services connexes  9 %
Arts, spectacles et loisirs  5 %
Autres  30 %

Source : Emploi-Québec (IMT en ligne)

Perspectives d’emploi

  • Selon Emploi-Québec, les perspectives professionnelles pour cette profession seront excellentes pour l'ensemble du Québec ainsi que pour la région de la Capitale-Nationale jusqu'en 2023.
  • Selon les prévisions du gouvernement du Canada, il y aura une pénurie de designers graphiques et illustrateurs au Canada au cours des 10 prochaines années. Lors de la dernière décennie, les nouvelles technologies en informatique et en télécommunications auraient permis de grandement améliorer la qualité graphique des produits imprimés, ce qui a stimulé la demande de main-d'oeuvre pour ces travailleurs. Ainsi, au cours de la période de projection, on s'attendrait à ce que cette tendance se poursuive, particulièrement du côté numérique. Les départs à la retraite devraient représenter un autre 40 % des ouvertures d'emploi, même si le taux de retraite sera inférieur à la moyenne de l'ensemble des professions.

Pour en savoir plus sur les perspectives d'emploi dans ce domaine, consultez le site du gouvernement du Canada et celui d'Emploi-Québec (IMT en ligne).

Constats de votre conseiller en emploi

  • Les premiers mois, voire les premières années dans certains cas, sont précaires et se traduisent par du travail à la pige, des mandats ponctuels, des périodes d’essai ou un statut de travailleur autonome. Dans ce contexte, le réseau de contacts représente un allié de taille.
  • Il s’agit d’une profession perçue comme étant « glamour » qui attire ainsi bon nombre de candidats, certains issus des arts visuels, d'autres plutôt « autodidactes », ce qui explique que la concurrence soit particulièrement forte dans ce marché.
  • Les stages constituent une porte d'entrée intéressante et facilitent l'intégration au marché.
  • Les candidats qui possèdent à la fois une bonne capacité d'idéation et d'exécution par la maîtrise des logiciels et des nouvelles technologies sont très recherchés par les employeurs.
  • Les entreprises recherchent des candidats polyvalents pouvant travailler avec plusieurs supports ou plateformes, mais qui ont également développé une spécialité en fonction de leurs forces (image de marque, publicité, édition, Web, etc.).
  • Le portfolio constitue la principale carte de visite du candidat et la clé d'accès aux entrevues d'embauche. Il doit refléter la maîtrise des compétences de designer ainsi que de sa ou ses spécialités.
  • Les agences de publicité et de communication recrutent des candidats passionnés, pour qui le design est non seulement un choix de carrière, mais un mode de vie. Le portfolio se doit de refléter cette passion par la réalisation de projets personnels et par une constante évolution.
  • La capacité à travailler en équipe et à recevoir la critique constituent des exigences pour évoluer dans cette profession.
  • La mobilité constitue un atout dans la mesure où le marché des agences de la région de Québec apparaît comme étant de plus en plus saturé.
  • Les designers graphiques font leur place auprès des équipes de communication ou de marketing dans les entreprises. On voit d'ailleurs de plus en plus de designers graphiques exercer au sein des petites et grandes entreprises. Ces professionnels, qui sont à l'emploi des entreprises clientes, sont généralement mieux rémunérés que ceux en agences.
  • Les professionnels qui travaillent au sein des entreprises clientes sont mieux rémunérés que ceux qui sont à l'emploi des entreprises de consultation.
  • Le marché du numérique (Web, mobilité, objets connectés, commerce en ligne, médias sociaux, etc.) est en pleine explosion et offre d'excellentes perspectives. Avec le virage que l'on connaît actuellement vers l'industrie 4.0, il y a fort à parier que les designers seront tout particulièrement en demande afin de soutenir les entreprises confrontées aux nombreux défis qui s'y rattachent.
  • Les candidats qui s'intéressent au design d'interaction peuvent consulter l'analyse de marché sur le sujet.

Barbara Langis

Statistiques de placement

Selon l'enquête « La Relance » du ministère de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en design graphique de l’Université Laval de 2017 connaissaient la situation suivante en 2019 (taux de réponse : 62,3 %) :

 En emploi : 81,4 %

  • À temps plein : 85,7 %
  • En lien avec la formation : 80 %

Aux études : 9,3 %

Données salariales

  • Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en design graphique de l’Université Laval de 2017 touchaient un salaire horaire brut moyen de 21,30 $ en 2019.
  • En date de 2018, le revenu minimum moyen d’emploi des designers graphiques se situait entre 27 000 $ et 31 999 $, alors que le revenu maximum moyen se situait entre 63 000 $ et 72 999 $ (Repères).
  • Selon Emploi-Québec, le revenu annuel moyen d'emploi à temps plein des designers graphiques en 2015 était de 42 000 $.
  • Selon le site du gouvernement du Canada, les personnes qui travaillent comme designers graphiques et illustrateurs et illustratrices au Québec gagnent habituellement entre 16,41 et 40,87 $/heure.
Salaire horaire estimé au Québec (2017-2019)
Minimum 16,50 $
Médian 25,76 $
Maximum 40,87 $
Source : Emploi-Québec

Critères d’admissibilité à la profession

En juin 2011, la Société des designers graphiques du Québec (SDGQ) a créé un titre agréé pour les professionnels en design graphique du Québec.

Voici les critères d’admission pour accéder au titre de DGA :

  • cumuler sept années de pratique professionnelle et d'études en design graphique (exemple : trois années d'études en design graphique et quatre années de pratique professionnelle);
  • être toujours actif dans la profession;
  • être membre régulier en règle de la SDGQ.

Néanmoins, il est toujours possible à ce jour d’occuper un emploi à titre de graphiste ou designer graphique dans une entreprise sans être membre de la SDGQ.   

Information complémentaire

Associations, ordres professionnels et comités sectoriels

The professional association for design (AIGA)   
http://
www.aiga.org/

Société des designers graphiques du Canada (GDC)     
https://www.gdc.net/                        

Société des designers graphiques du Québec (SDGQ)
http://www.sdgq.ca/

Association des illustrateurs et illustratrices du Québec (AIIQ)
https://www.illustrationquebec.com/fr/

Association des agences de communication créative (A2C)
http://a2c.quebec/

Association nationale des éditeurs de livres
https://www.anel.qc.ca/

Association des illustrateurs du Québec (AIIQ)
http://www.illustrationquebec.com/

Société des communicateurs de Québec
http://www.socom.ca

Comité sectoriel de main-d'œuvre des communications graphiques du Québec
http://www.communicationsgraphiques.org/

Comité sectoriel de main-d'œuvre en technologie de l’information et des communications 
http://www.technocompetences.qc.ca/

Sites spécialisés

Conférences UX à Québec
http://www.soirees-ux.com/

Le WAQ (Web à Québec)
https://webaquebec.org/

Copibec - Société québécoise de gestion collective des droits de reproduction
Affranchissement des droits d’auteur et déclaration de reproduction
http://www.copibec.qc.ca/

Infopresse – Le portail du marketing, de la publicité et des communications
http://www2.infopresse.com/

Bureau de la publicité interactive au Canada
http://www.iabcanada.com/

Le lien multimédia – le site d’emploi des professionnels du multimédia
http://www.lienmultimedia.com/

La guilde du jeu vidéo du Québec
https://www.laguilde.quebec/fr/

International game developers association
http://www.igda.org/

CEFRIO – le réseau d'affaires de l'industrie des nouveaux médias et des contenus numériques interactifs du Québec
http://www.cefrio.qc.ca/

Toile des communicateurs
www.toile.coop

Sites d'emplois et répertoires d'entreprises

Répertoire des agences web du Québec
http://www.agenceswebduquebec.com/

Le classement des plus importantes sociétés québécoises en 2019 (Les Affaires)
https://www.lesaffaires.com/classements/les-500-plus-grandes-societes-au-quebec-2019/liste

Magazines Canada
https://magazinescanada.ca/fr/repertoire-des-membres/

Infopresse jobs
https://infopressejobs.com/

Le Grenier aux nouvelles
http://www.grenier.qc.ca/

ISARTA - Emplois en communication, vente et marketing
http://www.isarta.com/

Le site d’emploi en communication & marketing au Québec
http://www.espresso-jobs.com/category/designer/

Travail autonome / à la pige

Entrepreneuriat Laval
http://www.el.ulaval.ca/

L’entremetteuse
http://www.lentremetteuse.com/

Pigistes Québec
http://www.pigistequebec.com/

Agent Solo
http://www.agentsolo.com/ca/fr/

Upwork
https://www.upwork.com/?r

Pige Québec
https://pige.quebec/

B2B Quotes
http://b2bquotes.com/

Répertoire des travailleurs autonomes du Québec
http://www.reptaq.com/

Toptal (à l'international)
http://www.toptal.com/

Guru (à l'international)
 http://www.guru.com/

Elance (à l'international)
http://www.elance.com/

Ressources entrepreneuriales

Entrepreneuriat Laval
https://www.el.ulaval.ca/

L'entrepreneuriat à l'Université Laval
https://www.ulaval.ca/entrepreneuriat-responsable.html

Startup Fuze
https://www4.fsa.ulaval.ca/etudes/ecoles-dete/startup-fuze/

Startup Weekend Québec
http://swqc.org/

J'entreprends Québec
http://jentreprendsquebec.com/

Le camp - Incubateur d'entreprises technologiques à Québec
http://lecampquebec.com/fr/

La Ruche - financement participatif de proximité
https://laruchequebec.com/

Guide de l'entrepreneur
http://guideentrepreneur.com/

Médias sociaux

Groupe LinkedIn : Graphistes et designers graphiques du Québec

Groupe Facebook : Design Québec