Pepsico Canada CIUSSS Financière Liberté 55 Bien-être au travail
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en biogéosciences de l'environnement

Mise à jour : décembre 2018

Présentation du programme

La maîtrise en biogéosciences de l'environnement contribue à former des professionnels ayant une vision intégrée de l'environnement. Les instances gouvernementales et municipales, les entreprises et autres organismes doivent maintenant faire face à des problèmes environnementaux de nature souvent très complexe. En effet, une panoplie de problèmes environnementaux affecte les espèces et leur habitat, la flore et la faune ainsi que les écosystèmes, autant en milieu terrestre qu'en milieux aquatique et marin.

Le programme vous permettra de gérer des projets environnementaux en ayant une vision intégrée qui tient compte des diverses composantes environnementales, économiques, sociales et humaines ainsi que de maîtriser les outils et les méthodes d'analyse et d'intervention. Le programme forme des spécialistes ayant des connaissances et des compétences scientifiques pluridisciplinaires en environnement permettant d'intégrer le savoir venant des quatre champs d'activité suivantes : biologie, géomatique, sciences de la Terre et géographie.

Avantages du programme :

  • Formation pratique très présente
  • Sorties sur le terrain, travaux pratiques et essai
  • Augmentation constante de la demande de main-d'oeuvre en environnement
  • Temps complet ou temps partiel : cette maîtrise peut être réalisée à temps plein en seulement un an et demi sur quatre sessions consécutives, dont une session l'été. Elle peut aussi être réalisée à temps partiel. 

Domaines d'expertise :

  • Approches de gestion intégrée de l'environnement et des ressources naturelles
  • Gestion intégrée de l'environnement nordique
  • Gestion intégrée des milieux naturels 
  • Évaluation environnementale et analyse des impacts sur la biosphère et sur le territoire
  • Développement durable
  • Hydrologie de l'environnement et hydrogéologie
  • Écologie, biodiversité et conservation
  • Changements climatiques
  • Biogéographie et changements environnementaux
  • Sciences environnementales du sol
  • Géomatique et cartographie écologique

Sources : Université Laval et Faculté de foresterie, géographie et géomatique

Titres de postes

  • Agent de développement écologique et développement rural
  • Agent de recherche en sciences environnementales/hydrogéologie
  • Analyste en évaluation environnementale
  • Analyste en changements climatiques
  • Biologiste, spécialiste en sciences géomatiques
  • Cartographe
  • Chargé de projets ou coordonnateur en étude d'impact
  • Directeur de projets en environnement
  • Conseiller en environnement
  • Professionnel en environnement
  • Professionnel en environnement et en évaluation environnementale
  • Recherchiste à l'exposition et à l'inventaire du patrimoine régional
  • Spécialiste en environnement

Source : offres reçues au SPLA et Faculté de foresterie, géographie et géomatique

Fonctions

Analyste en environnement

  • Développer un indice de qualité du milieu riverain dans un contexte de gestion intégrée de l'eau par bassin versant
  • Effectuer une revue exhaustive de la documentation à l'égard de différents indices de qualité similaire
  • Procéder à la récolte, à l'organisation, à l'analyse et à la synthèse des données
  • Participer à l'identification des problématiques, des acteurs, des enjeux, des indicateurs et des critères
  • Élaborer un outil d'aide à la décision pour dresser un diagnostic de la qualité des milieux riverains afin d'orienter les mesures correctives pour les restaurer et les protéger
  • Collaborer à la construction de projets concrets de réduction de GES (structuration de projet, planification, etc.)

Coordonnateur en évaluation environnementale

  • Assister les analystes dans l'évaluation environnementale de projets dans le cadre des processus d'évaluation
  • Recueillir les avis d'experts
  • Participer à la rédaction de rapports scientifiques et de vulgarisation
  • Effectuer des recherches sur différents sujets
  • Participer au développement d'outils pour faciliter et améliorer l'analyse de projets
  • Participer au développement de nouveaux projets et à la recherche de financement
  • Pourvoir des formations à différents types de groupes (jeunes enseignants, organismes, municipalités, etc.)

Chargé de projet en environnement

  • Travailler sur différents projets en études d'impact
  • Appliquer les procédures de sécurité selon les besoins
  • Réaliser l'échantillonnage sur le terrain
  • Cerner et résoudre les conflits au sein du projet, de manière indépendante
  • Soumettre des rapports aux clients, aux parties impliquées et aux autorités gouvernementales
  • S'assurer que les protocoles sont respectés et que les rapports sont produits dans les délais requis
  • Collaborer auprès d'une équipe pluridisciplinaire
  • Assister les directeurs de projets dans plusieurs autres dossiers en environnement
  • Participer au développement et au rayonnement de la firme
  • Agir en tant que personne-ressource responsable de la gestion des projets du début à la fin, incluant l'affectation et la supervision d'entrepreneurs, la documentation des activités, le contrôle des coûts et la préparation des rapports requis

Recherchiste à l'exposition et à l'inventaire du patrimoine naturel

  • Effectuer des déplacements pour le repérage terrain, consulter des documents, rencontrer les partenaires (université, municipalité, firme, entreprise)
  • Participer ponctuellement et aider à l'organisation d'événements avec les autres membres de l'équipe
  • Agir comme responsable de la documentation des sites patrimoniaux
  • Documenter chaque élément sur les aspects géographique, historique, environnemental et paysager

Contrôle de la qualité des données météorologiques

  • Valider les données météorologiques sur une base horaire, journalière et mensuelle
  • Analyser des problèmes décelés par le système automatique (système utilisant divers algorithmes servant à faire des analyses spatiales, des steps, etc.)
  • Analyser manuellement différentes données (analyse de cartes, image satellite, radar)
  • Faire du contrôle de qualité des données des années antérieures

Responsable au contrôle de qualité de l'eau

  • Maintenir les exigences concernant la qualité, la salubrité, la sécurité et l'innocuité des produits
  • Gérer le programme de contrôle de l'eau potable
  • Effectuer la gestion du programme de contrôle des eaux usées
  • Effectuer les inspections prévues dans les programmes de qualité
  • Effectuer les prélèvements d'échantillons
  • Assurer la disponibilité et la mise à jour des documents liés aux contrôles de la qualité (rapports, fiches de spécifications, fiches de contrôle, etc.)

Source : offres reçues au SPLA

Exigences

  • Esprit d'analyse et de synthèse
  • Esprit critique, sens du jugement, sens de l'innovation
  • Rigueur scientifique et minutie
  • Sens de l'observation et de l'organisation
  • Capacité à travailler en équipe multidisciplinaire
  • Habileté à communiquer tant à l'oral qu'à l'écrit
  • Bilinguisme (français et anglais)
  • Bonne capacité de rédaction et de vulgarisation
  • Polyvalence, autonomie, initiative
  • Dynamisme et motivation
  • Sens de la résolution de problèmes et de la négociation

Source : offres reçues au SPLA

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l’Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, scrum, etc.

Employeurs

  • Agence canadienne d'évaluation environnementale (ACÉE)
  • Compagnies minières
  • Environnement Canada
  • Firmes privées d'experts-conseils en environnement
  • Gouvernement fédéral
  • Hydro-Québec
  • Ministère des Transports
  • Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC)
  • Bureau d'audience publique en environnement (BAPE)
  • Organismes de bassins versants
  • Organismes environnementaux
  • Villes et municipalités

Source : offres reçues au SPLA et Université Laval

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

Selon les informations obtenues auprès des anciens étudiants du programme, plus de 85 % des diplômés à la maîtrise avec essai en biogéosciences de l'environnement travaillent actuellement dans leur domaine d'études. Les perspectives d'emploi dans les différents paliers gouvernementaux et dans les entreprises privées de consultation en environnement sont excellentes. (Source : Faculté de foresterie, géographie et géomatique).

Consultez les sites Web gouvernementaux proposés ci-dessous pour connaître les perspectives d'emploi de différents postes pouvant être occupés par des diplômés en biogéosciences de l'environnement.

Biologiste ou personnel scientifique assimilé (CNP 2121) : perspectives acceptables

Géoscientifique ou océanographe (CNP 2113) : perspectives favorables

Météorologue ou climatologue (CNP 2114) : perspectives favorables

Ingénieur en hydrogéologie* (CNP 2144) : perspectives favorables

*Pour accéder à ce titre, le travailler doit détenir un baccalauréat en génie géologique ou dans une autre discipline connexe du génie exigé. Il doit également posséder le titre d'ingénieur.

Urbaniste ou planificateur de l'utilisation des sols (CNP 2153) : perspectives favorables

Ingénieur en environnement ou ingénieur en génie géomatique* (CNP 2131) : perspectives favorables

Pour accéder à l'un ou l'autre de ces titres, le travailleur doit détenir un baccalauréat en génie civil, génie géomatique ou dans une autre discipline connexe du génie exigé. Il doit également posséder le titre d'ingénieur.

Emploi-Avenir Québec est un produit d'information sur l'évolution des professions du Québec. Les données, les analyses et les perspectives que renferme le site ont été préparées par des économistes de Service Canada, région du Québec. Emploi-Québec - Information sur le marché du travail regroupe l'ensemble de l'information utile aux personnes qui cherchent un emploi, qui doivent faire un choix de carrière ou qui désirent améliorer leur situation en emploi.

Constat de votre conseiller en emploi

Dans le domaine de l'environnement, une maîtrise est considérée comme un atout important pour la majorité des employeurs.

Les perspectives d'emploi sont vastes et variées. Osez tirer profit de votre savoir-faire et de vos compétences développées dans vos cours pratiques. Comme d'autres domaines connexes peuvent conduire à un même poste, mettez de l'avant l'expertise que vous avez développée pendant vos études de maîtrise, notamment par la rédaction de votre essai.

Marjorie Guay, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2015 de la maîtrise en biogéosciences de l'environnement connaissaient la situation suivante en 2017 dans l'ensemble du Québec :

  • En emploi : 58,3 %
    - À temps plein : 85,7 %
    - En lien avec la formation : 66,7 %
  • Aux études : 16,7 %
  • À la recherche d'un emploi : 16,7 %
  • Personnes inactives : 8,3 %
  • Durée moyenne de la recherche : 36 semaines

N.B.: Treize diplômés étaient visés par l'enquête et le taux de réponse s'élève à 92,3 %.

Données salariales

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2015 de la maîtrise en biogéosciences de l'environnement de l'Université Laval touchaient un salaire hebdomadaire brut moyen de 918 $ en 2017.

Critères d’admissibilité à la profession

Pour accéder à la maîtrise en biogéosciences de l'environnement, l'étudiant doit préalablement avoir obtenu un baccalauréat dans un domaine associé à l'environnement, que ce soit en biologie, géographie, géologie, géomatique ou autre domaine connexe.

L'obtention du diplôme de maîtrise ne donne pas accès à un titre ou à un ordre professionnel particulier, mais donne accès à une variété de postes dans le domaine environnemental.

Information complémentaire

Témoignages

Témoignages d'étudiants et de diplômés de la FFGG
https://www.ggr.ulaval.ca/temoignages-detudiants-et-de-diplomes-en-geographie

Environnement

EnviroCompétences (comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'environnement)
http://www.envirocompetences.org/

Enviro-Accès / Répertoire d'entreprises
http://www.enviroaccess.ca/expert-conseil/repertoire-dentreprises-offrant-des-solutions-environnementales/

Comité sectoriel de main-d'oeuvre en environnement
http://www.envirocompetences.org/

Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ)
https://robvq.qc.ca/

Organismes gouvernementaux et municipaux

Bureau d'audience publique sur l'environnement
http://www.bape.gouv.qc.ca/

Société des établissements de plein air du Québec
https://www.sepaq.com/

Hydro-Québec - démarche de développement durable
http://www.hydroquebec.com/developpement-durable/energie-environnement/

Organismes environnementaux

CAPSA (organisme de bassins versants)
http://www.capsa-org.com/

Conservation de la nature du Canada
http://www.natureconservancy.ca/fr/

Équiterre
http://equiterre.org/

Centres de recherche 

Centre ÉTÉ - Eau Terre Environnement (INRS)
http://www.ete.inrs.ca/

CREATE - Centre de recherche en économie de l'environnement, de l'agroalimentaire, des transports et de l'énergie (Université Laval)
https://www.create.ulaval.ca/

CanmetÉNERGIE - Recherche et technologie en matière d'énergie propre (gouvernement du Canada, Ressources naturelles Canada)
https://www.rncan.gc.ca/energie/bureaux-labos/canmet/5716

Centre Sève - Centre de recherche en sciences du végétal 
http://centreseve.recherche.usherbrooke.ca/fr