Bien-être au travail
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en bio-informatique

Mise à jour : septembre 2018

Présentation du programme

Ce programme présente un heureux mariage de sciences biologiques, d'informatique, de mathématiques et de statistique. Vous acquerrez des notions en sciences de la vie et deviendrez habile à utiliser l'informatique et les mathématiques pour résoudre les problèmes qui découlent de l'explosion massive des données biologiques.

Vous développerez des compétences qui vous rendront apte à prendre en charge l'organisation, l'entreposage, le traitement, l'analyse et la diffusion de données biologiques par ordinateur. Vous aborderez plusieurs domaines, allant de la génétique à la biologie moléculaire en passant par la neurophysiologie, la microbiologie moléculaire, la biologie structurale et l'écologie évolutive.

Les concentrations offertes dans le programme sont :

  • Bio-informatique structurale
  • Génomique et protéomique
  • Informatique

Le programme est aussi offert sans concentration.

Ce baccalauréat mène à des études aux cycles supérieurs en informatique ainsi qu'en biochimie.

Source : Faculté des sciences et de génie

Champs d'expertise

  • Génomique
  • Protéomique
  • Bio-informatique structurale
  • Bio-informatique des réseaux
  • Bio-informatique des systèmes

Source : Repères

Titres de postes

  • Bio-informaticien
  • Chercheur, professionnel, assistant de recherche en informatique
  • Consultant en bio-informatique
  • Agent de recherche en bio-informatique
  • Programmeur analyste en bio-informatique
  • Gestionnaire de base de données médicales
  • Administrateur de systèmes informatiques
  • Analyste en informatique (développement d'applications médicales ou scientifiques pour la biologie)
  • Concepteur de logiciels et applications médicales

N.B. : Certains postes requièrent des études de maîtrise ou de doctorat.

Sources : BioTalent Canada, Repères, Pharmabio Développement, SPLA

Fonctions

Le bio-informaticien navigue entre deux mondes : il fait le pont entre la biologie et l'informatique. Il crée, développe et améliore des programmes et des logiciels qui permettent aux chercheurs, aux chimistes et aux biologistes d'emmagasiner, de classifier ou d'analyser des données biologiques. Il aide ainsi les scientifiques à découvrir de nouveaux médicaments.

Recherche et analyse :

  • Effectuer des assemblages et des analyses de génomes à l'aide de logiciels et d'outils spécialisés
  • Réaliser des simulations par ordinateur pour valider les modèles développés à partir des données expérimentales
  • Participer à différents processus de mise au point de médicaments, de biocarburants, de produits agricoles, etc.
  • Analyser et interpréter des données expérimentales
  • Créer de nouvelles méthodes analytiques et rédiger des rapports techniques

Conception de logiciels :

  • Créer des logiciels recueillant de l'information issus des sciences de la vie
  • Mettre au point des logiciels pour entreposer et partager l'information recueillie en laboratoire
  • Assurer l'entretien des bases de données et concevoir des outils de mise à jour automatisée
  • Fabriquer des procédés de traitement d'images pour faciliter la visualisation des molécules et des protéines
  • Inventer de nouvelles avancées de calculs (algorithmes) ou modifier ceux déjà existants

Exploration de données :

  • Planifier l'organisation des données ainsi que l'entreposage pour en améliorer l'accessibilité
  • Répondre à des demandes de groupage et de classification de données
  • Appliquer des politiques et des procédures organisationnelles à l'archivage des données
  • Créer et utiliser des logiciels visant à explorer, à analyser et à comparer les données

Sources : BioTalent Canada, Repères, Pharmabio Développement, SPLA

Exigences

Connaissances informatiques :

  • Connaissance pratique des sources de données bio-informatiques du domaine public; des bases de données publiques de séquences; des outils de séquence de montage; des logiciels d'analyse de l'expression génétique; une connaissance de base de la programmation et la maîtrise d'une gamme de langages de programmation
  • Programmation bio-informatique (Java, C++, Perl, etc.)
  • Bases de données (Oracle et MySql)
  • Expérience dans l'exploration de données (analyse de données sous Linux ou des systèmes opérationnels Windows)

Compétences professionnelles recherchées :

  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Curiosité scientifique
  • Sens logique
  • Capacité de déduction (résolution de problème)
  • Facilité à travailler en équipe
  • Bilinguisme (français et anglais)
  • Sens des responsabilités
  • Aptitudes pour la communication orale et écrite
  • Bonne structure de travail
  • Initiative et autonomie

N.B. : La maîtrise est souvent un atout.

Sources : SPLA, le site du gouvernement du Canada, Repères et Métiers Québec

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l’Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, scrum, etc.

Employeurs

  • Bio-industrie
  • Centres de recherche et de développement scientifiques
  • Centres hospitaliers
  • Établissements d'enseignement universitaire
  • Industrie agroalimentaire
  • Industrie biotechnologique
  • Industrie pharmaceutique
  • Gouvernement fédéral
  • Gouvernement provincial

Les bio-informaticiens peuvent travailler pour des entreprises de biotechnologie canadiennes de différentes tailles et dans divers secteurs du domaine tels que :

  • l'agriculture
  • l'aquaculture
  • la bioénergie
  • les bioproduits
  • les sciences biologiques
  • l'environnement
  • la transformation des aliments
  • la foresterie
  • la génomique
  • la santé humaine
  • l'industriel
  • les sciences de la vie
  • les ressources naturelles
  • les produits nutraceutiques
  • les produits pharmaceutiques

Sources : Faculté des sciences et de génie, Repères, le site du gouvernement du Canada

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Perspectives d’emploi

Les perspectives professionnelles pour l'ensemble du Québec, selon les données d'Emploi Québec et du site du gouvernement du Canada, sont acceptables.

On constate un grand besoin au sein des compagnies pharmaceutiques. On prévoit des débouchés importants dans ce secteur en pleine expansion.

Source : Repères, Métiers Québec

Constats de votre conseiller en emploi

À venir...

Statistiques de placement

Comme cette formation est récente, les données recueillies pour ce programme par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur lors de sa dernière relance ne sont pas assez significatives.

Données salariales

Selon le site Passionne tes neurones, le salaire d'entrée moyen se situe entre 45 000 $ et 50 000 $ et, selon Repères (2016), le salaire maximum moyen tourne autour de 85 000 et 99 999 $.

Sources : Repères et le site Passionne tes neurones

Information complémentaire

Sites spécialisés

Comité sectoriel de main-d'oeuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques
https://pharmabio.qc.ca/

Passionne tes neurones
http://passionnetesneurones.com/

BioTalent Canada
https://www.biotalent.ca/fr

le site du gouvernement du Canada
https://www.guichetemplois.gc.ca/pieces_jointes-fra.do?cid=10515&lang=fra

Métiers Québec
http://www.metiers-quebec.org/sante/bioinfo.html

Bioinformatics.ca
https://bioinformatics.ca/

Vidéo

Patrick Gagné, étudiant en bio-informatique à l'Université Laval et à l'emploi du ministère de Ressources naturelles Canada