Bien-être au travail
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en géologie

Mise à jour : février 2020

Présentation du programme

Ce baccalauréat vous invite à découvrir, à comprendre et à approfondir les connaissances fondamentales concernant la croûte terrestre, sa composition, sa structure et ses ressources. Votre formation vous donnera également les outils nécessaires à l'application pratique de ces concepts.

Vous serez ainsi capable d'observer et de décrire les phénomènes géologiques et leur évolution dans le temps et l'espace ainsi que d'élaborer des modèles basés sur des méthodes quantitatives pour expliquer une grande variété de données. Vous recevrez, en laboratoire et sur le terrain, une solide formation dans les domaines de l'environnement, de l'exploration et de la géologie appliquée. Le programme a également pour objectif d'augmenter votre sensibilité aux problèmes environnementaux afin de favoriser une pratique de la profession selon les principes du développement durable.

Cette formation de géologue vous permettra de travailler principalement dans les secteurs de la cartographie appliquée à l'exploration minérale ou pétrolière, de l'inventaire de la masse continentale ou de la protection de l'environnement.

Un champ d'expertise de la profession, qui est en plein développement, consiste à déterminer, à observer et à modéliser les agents et les processus qui causent des changements à la surface de la Terre dans le but d'améliorer l'environnement humain.

Ce diplôme donne accès à l'Ordre des géologues du Québec (OGQ).

Ce baccalauréat mène à des études aux cycles supérieurs en sciences de la Terre, notamment dans les champs disciplinaires suivants : exploration des ressources minérales et énergétiques, environnement et ressources en eau, évaluation du potentiel minier, caractérisation et inventaire du territoire ainsi que géologie-conseil.

Concentrations :

  • Géologie de l'environnement et hydrogéologie
  • Géologie des ressources minérales

Le programme est aussi offert sans concentration.

Source : Faculté des sciences et de génie

Champs d'expertise

  • Cartographie géologique
  • Exploration et exploitation minière et géologique
  • Recherche géologique
  • Géologie houillère
  • Géochronologie
  • Géomorphologie
  • Géotechnique
  • Minéralogie
  • Paléontologie
  • Paléoécologie
  • Pétrologie
  • Sédimentologie
  • Stratigraphie
  • Géologie économique
  • Pétrographie
  • Cristallographie
  • Géologie structurale
  • Géophysique
  • Géochimie
  • Hydrogéologie
  • Géologie de l'environnement
  • Géologie du Quaternaire
  • Géoscience marine
  • Géologie du socle ou tectonique
  • Volcanologie
  • Enseignement
  • Recherche scientifique
  • Géodynamique
  • Modélisation 3D
  • Protection de l'environnement
  • Inventaire de la masse continentale

Source : Repères

Titres de postes

  • Consultant en géologie
  • Consultant en environnement
  • Géochimiste
  • Géologue
  • Géologue environnementaliste
  • Géologue marin
  • Géologue minier
  • Géologie pétrolier
  • Géologue prospecteur
  • Géomorphologue
  • Géophysicien
  • Hydrogéologue
  • Hydrologue
  • Minéralogiste
  • Océanographe
  • Paléoécologiste
  • Paléontologue
  • Palynologue
  • Pédologue
  • Pétrologue
  • Pétrophysicien
  • Sédimentologue
  • Spécialiste en cartographie de terrain
  • Sismologue
  • Stratigraphe
  • Volcanologue

Sources : SPLA, Repères, site du gouvernement du Canada

Fonctions

Géologue

Personne qui étudie la composition, la structure, les ressources et l'évolution de l'écorce terrestre et qui effectue des recherches en vue d'élargir le champ des connaissances géologiques et d'en tirer des applications pratiques dans des domaines tels que l'exploitation des minéraux, le génie minier, la prévision de catastrophes naturelles et la construction de routes et de tunnels. 

Tâches :

  • Explorer différentes régions pour déterminer la structure de l'écorce terrestre et les types de minéraux ou de roches que recèle le sol
  • Classer, selon la chronologie et le genre, les roches et les fossiles découverts dans les formations géologiques
  • Reconstituer l'histoire naturelle d'une région et évaluer les concentrations souterraines de minéraux, de combustibles, de fossiles et d'eau
  • Examiner des carottes, des débris de forage et des échantillons de roches
  • Analyser des spécimens géologiques en laboratoire
  • Étudier les propriétés chimiques ou autres des éléments de l'écorce terrestre
  • Préparer des rapports et des cartes, et recommander des méthodes d'exploration et d'exploitation des richesses du sous-sol
  • Évaluer la faisabilité de travaux de construction ou d'aménagement (édifices, routes, tunnels, etc.)
  • Déterminer les risques de catastrophes naturelles telles que les glissements de terrain, les séismes, les éruptions volcaniques, etc.
  • Surveiller et coordonner le travail de techniciens et de technologues
  • S'occuper d'études de pollution du sol et du sous-sol, d'empoussiérage minéral, de protection des sites géologiques et de prévision des catastrophes naturelles

Dans le domaine minier, le géologue peut faire également ces tâches :

  • Identifier les zones de minerai
  • S'impliquer dans la planification, la réalisation et la supervision du forage au diamant ainsi que du forage de circulation inverse
  • Recueillir les données nécessaires à la réalisation du projet minier
  • Effectuer un suivi quotidien des activités géologiques dans la fosse et s'assurer de la bonne répartition du matériel miné

Source : Repères

Exigences

  • Membre de l'Ordre des géologues du Québec, généralement exigé
  • Aptitudes pour les mathématiques et les outils informatiques (ArcGIS et autres logiciels SIG, Suite Office)
  • Connaissances des enjeux environnementaux, économiques et sociaux entourant l'exploration et l'exploitation des ressources naturelles
  • Excellente capacité d'adaptation
  • Excellente capacité à travailler en équipe multidisciplinaire
  • Excellente condition physique, bonne endurance
  • Intérêt pour le travail extérieur
  • Excellentes habiletés en communication et en rédaction
  • Esprit critique, d'analyse et de synthèse
  • Excellent sens de l'observation et de l'organisation
  • Maîtrise en sciences de la Terre (environnement, hydrogéologie, sédimentologie, géophysique ou autres spécialités), un aout
  • Minutie
  • Plus particulièrement dans le domaine des mines, être en mesure de distinguer les sons et les odeurs pour une question de sécurité

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l'Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, etc.

Sources : SPLA, Ordre des géologues du Québec, Repères

Conditions de travail

Les géologues travaillent régulièrement en régions éloignées durant de longues heures de travail. Ils sont amenés à faire des sorties fréquentes à l'extérieur à des températures variables. Plusieurs travaillent également en campement isolé à certaines périodes de l'année.

Ils travaillent souvent en équipe multidisciplinaire, avec des ingénieurs, des biologistes, des consultants en environnement, des chimistes, etc.

Sources : SPLA, Ordre des géologues du Québec

Employeurs

  • Centres de recherche
  • Établissements d'enseignement collégiaux et universitaires
  • Entreprises d'exploration ou d'exploitation minière
  • Gouvernements fédéral et provincial
  • Industrie pétrolière
  • Entreprises de services-conseils en environnement
  • Associations environnementales et scientifiques
  • Services de prospection et de relevés géophysiques et géodésiques

Sources : SPLA, Faculté des sciences et de génie, Repères

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Secteurs d'emploi

Les données du tableau ci-dessous ont été préparées par des économistes de Service Canada, région du Québec.

Principaux secteurs d'emploi Pourcentage
Services professionnels, scientifiques et techniques 38,5 %
  - architecture, génie et services connexes (y compris les bureaux de géologues) 25,6 %
  - autres services de professionnels, scientifiques et techniques 12,5 %
Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz 34,3 %
Administration publique 16,5 %

Source : « Enquête nationale auprès des ménages (ENM) », Statistique Canada, 2011.

Perspectives d’emploi

Selon le site du gouvernement du Canada, les perspectives d'emploi dans cette profession sont acceptables.

Le nombre de géologues a évolué en dents de scie au cours des dernières années, avec tout de même une certaine croissance. Ces mouvements dépendent de divers facteurs, mais surtout des tendances qui influencent le secteur minier. Après avoir subi durement les effets de la récession de 2008-2009, l'emploi dans le secteur minier est reparti en hausse. Comme cette tendance devrait se maintenir, on prévoit que le nombre de géologues devrait augmenter au cours des prochaines années.

Tendances :

En se basant sur les domaines d'intervention décrits par l'Ordre des géologues du Québec, l'évolution de l'emploi dans cette profession dépend principalement de la demande de services de géologie :

  • dans l'exploration et l'exploitation dans le secteur minier et l'industrie pétrolière et gazière
  • dans le captage et la protection de l'eau souterraine
  • dans la caractérisation et la restauration des terrains contaminés
  • et dans l'implantation d'aménagements et la prévention des risques naturels

Toujours selon le site du gouvernement du Canada, les maîtrises en géologie, en sciences de la Terre et parfois en hydrologie représentent un atout et sont de plus en plus souvent exigées. La situation des diplômés dans ces disciplines sur le marché du travail devrait être bonne au cours des prochaines années.

Souce : site du gouvernement du Canada

Constats de votre conseiller en emploi

  • Afin d'augmenter vos compétences pratiques dans le cadre de vos études, vous avez grand intérêt à envisager un stage dès votre première année d'études. Ceci vous permettra de cumuler plus d'une expérience pratique à la fin de vos études et ainsi de faciliter votre insertion professionnelle.
  • Le premier stage est habituellement le plus difficile à obtenir, d'où l'importance d'entreprendre tôt vos démarches de recherche de stage. Il faut être bien préparé à vous présenter aux employeurs et à montrer votre motivation. N'ayez pas peur de solliciter des gens du domaine et d'aller vous présenter.
  • Même s'il est possible de travailler dans les centres urbains, de nombreux professionnels en géologie travaillent en région éloignée. Plus vous êtes flexible sur le plan géographique, plus votre insertion professionnelle sera facilitée. N'hésitez pas, d'ailleurs, à faire ressortir dans votre candidature vos expériences en région éloignée et en campement ou votre participation à des activités démontrant une bonne capacité d'adaptation à ce type de contexte (voyages, randonnées, expéditions, etc.)
  • Saisissez les occasions d'assister à des conférences ou à des colloques en lien avec votre domaine, comme Québec Mines. Aussi, prenez l'initiative de vous impliquer dans des associations comme la Society of Economic Geologists ou de participer aux voyages d'excursion géologique organisés pendant l'année. Toutes ces activités vous permettront de bâtir votre réseau de contacts, d'approfondir vos connaissances et ainsi de faciliter votre intégration au marché du travail.
  • Dans les domaines de l'environnement et de l'hydrogéologie, une maîtrise est considérée comme un atout important pour la majorité des employeurs.

Amélie Martel, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Selon l’enquête La Relance du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés du baccalauréat en géologie de l'Université Laval de 2013 connaissaient la situation suivante en janvier 2015 :

Personnes diplômées visées par l'enquête

Taux de réponse

En emploi

À la recherche d'un emploi

Aux études

Personnes Inactives

Taux de chômage

L'emploi à temps plein et ses caractéristiques

Les études en rapport avec la formation

À temps plein

Durée de recherche

Salaire hebd. brut moyen

En rapport avec la formation

N

%

%

%

%

%

%

%

semaines

$

%

%

9

88,9

37,5

0

62,5

0

0

100,0

3

1346

100

100

Données salariales

  • Le salaire d'un géologue varie considérablement selon le niveau d'expérience, le type d'entreprise, le type de mandat, la région et le niveau de responsabilités.
  • L'Ordre des géologues du Québec effectue régulièrement des enquêtes approfondies sur la rémunération et les avantages sociaux des professionnels de la géologie. Selon l'enquête la plus récente (2015), le salaire annuel moyen d'un géologue variait entre 70 000 $ (géologue assistant de projet) et 140 000 $ (cadre supérieur ou spécialiste expert). 

Source : Ordre des géologues du Québec

Critères d’admissibilité à la profession

L'obtention d'un diplôme de baccalauréat en géologie permet de satisfaire à l'une des quatre conditions pour être admissible à un permis de géologue délivré par l'Ordre des géologues du Québec. Pour en savoir plus, consultez le site de l'Ordre.

Information complémentaire

Associations, comités et ordres professionnels

Association des firmes de génie-conseil du Québec
http://afg.quebec/accueil

Association d'exploration minière du Québec (avec répertoire d'entreprises)
http://www.aemq.org/FR/

Association géologique du Canada
https://gac.ca/

Association minière du Canada (avec répertoire d'entreprises)
http://mining.ca/fr/membres-et-partenaires/nos-membres

Association minière du Québec
http://minesqc.com/

Association pétrolière et gazière du Québec
http://www.apgq-qoga.com/

Association québécoise pour l'évaluation d'impacts
https://www.aqei.qc.ca

Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines
http://explorelesmines.com/

Comité sectoriel de main-d'oeuvre en environnement
http://www.envirocompetences.org/

Eco Canada
http://www.eco.ca/accueil/

International Association of Hydrogeologists
https://iah.org/

Ordre des géologues du Québec
http://www.ogq.qc.ca

Réseau environnement
http://www.reseau-environnement.com/

Société canadienne de géotechnique
http://www.cgs.ca/index.php?lang=fr

Society for Mining, Metallurgy and Exploration (SME)
http://www.smenet.org/

Society of Economic Geologists (SEG)
http://www.segweb.org/

Sites généraux

Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole
https://www.cim.org/fr/

Institut national des mines du Québec
http://www.inmq.gouv.qc.ca/ACCUEIL

Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles
http://www.mern.gouv.qc.ca/accueil.jsp

Ressources naturelles Canada
http://www.rncan.gc.ca/

Plan Nord - Emplois dans le Nord du Québec

Baie-James 
http://www.baiejamesvivreautrement.com/

Société du Plan Nord du Québec
http://www.plannord.gouv.qc.ca/fr/

Sites d'emplois et répertoires d'entreprises

Babillard d'emplois en environnement (France)
http://www.emploi-environnement.com/

Enviroemplois (offres d'emploi en environnement)
http://www.enviroemplois.org/

Faculty Positions in Polytechnic Universities
https://polytechnicpositions.com/

ICRIQ (répertoire d'entreprises québécoises)
www.icriq.com

Indeed
https://www.indeed.ca/

Neuvoo
http://neuvoo.ca/fr

Offres d'emploi dans les mines
http://www.explorelesmines.com/
http://www.emploisdanslesmines.com/

Place aux jeunes en région - organisation favorisant la migration, l'établissement et le maintien des jeunes diplômés en région
https://www.placeauxjeunes.qc.ca/

Placement en ligne d'Emploi-Québec (cocher la région Nord-du-Québec)
http://placement.emploiquebec.gouv.qc.ca/mbe/ut/rechroffr/erechroffr.asp

Répertoire d'entreprises d'Enviro-Access
http://www.enviroaccess.ca/expert-conseil/repertoire-dentreprises-offrant-des-solutions-environnementales/