Resto Plaisirs Bien-être au travail
Logo Université Laval Logo Université Laval

Analyse de marché en sciences infirmières

Mise à jour : juillet 2018

Présentation du programme

Le baccalauréat en sciences infirmières permet à l'étudiant de se démarquer par sa vision globale des expériences de santé dans divers contextes, notamment en santé communautaire, et en soins critiques (urgence, soins intensifs et unité des grands brûlés). En tant qu'infirmier généraliste, l'étudiant pourra relever les défis liés à la complexité grandissante des soins, en collaboration avec les autres professionnels, pour l'amélioration de la qualité de vie et du bien-être de la société.

Le programme accorde une grande importance à l'être humain dans toutes ses dimensions. Cette formation universitaire permet de travailler auprès de toutes les clientèles exigeant des soins infirmiers. L'étudiant apprendra à exercer un jugement clinique fondé sur des savoirs théoriques et scientifiques et développer les compétences pour composer avec la complexité des expériences de santé vécues par les personnes, les familles et la communauté. Il sera donc possible, grâce à ce baccalauréat, de contribuer à l'amélioration des soins et des services de santé.

Autres programmes en sciences infirmières

La maîtrise professionnelle en sciences infirmières forme des personnes qui seront aptes à analyser des situations complexes et à concevoir des solutions concrètes susceptibles d'accroître l'efficience et l'efficacité des soins dans les milieux clinique et communautaire. Ce programme permet de développer des habiletés à transférer, à communiquer et à appliquer les connaissances scientifiques et, ainsi, à influencer la pratique infirmière. Cette maîtrise inclut un stage de 405 heures qui peut prendre différentes formes, être réalisé auprès de diverses clientèles et s'effectuer dans des milieux de soins variés.

Pour pousser plus loin la recherche dans ce secteur, la maîtrise en sciences infirmières avec mémoire s'avère une avenue intéressante. Vous pourriez également considérer les programmes de 2e cycle en santé publique. Ces programmes sont offerts conjointement par les facultés de médecine et des sciences infirmières. Pour ceux qui aspirent à une carrière dans les domaines de la recherche et de l'enseignement, il existe le doctorat en sciences infirmières ainsi que le doctorat en santé communautaire à l'Université Laval.

Une personne désirant devenir infirmière ou infirmier praticien spécialisé peut choisir une maîtrise en soins de première ligne ou en soins à la clientèle adulte à laquelle le diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en sciences infirmières correspondant doit être suivi de manière simultanée. D'autres programmes de formation à la maîtrise sont disponibles dans d'autres universités selon la spécialisation désirée (ex. : santé mentale et soins psychiatriques, soins pédiatriques, etc.).

Pour en savoir plus sur le marché du travail en santé communautaire, consultez l'analyse de marché dans ce domaine.

Sources : site de la Faculté des sciences infirmières et site de l'Université Laval

Titres de postes

Avec un diplôme d'études collégiales

  • Infirmière ou infirmier en soins généraux

Avec un baccalauréat

  • Infirmière ou infirmier en soins généraux
  • Infirmière clinicienne ou infirmier clinicien
  • Infirmière clinicienne assistante de l'infirmière-chef ou infirmier clinicien assistant de l'infirmière-chef
  • Conseillère ou conseiller en soins infirmiers
  • Professionnelle ou professionnel de recherche
  • Enseignante ou enseignant au collégial
  • Infirmière ou infirmier scolaire
  • Travailleuse ou travailleur autonome

Avec une maîtrise

  • Cadre-conseil en soins infirmiers ou en évaluation de la qualité des soins
  • Chef d'unité
  • Coordonnatrice, coordonnateur
  • Directrice, directeur de soins
  • Directrice, directeur ou chef de programme
  • Directrice adjointe clinique, directeur adjoint clinique
  • Enseignante ou enseignant
  • Chargée, chargé de cours
  • Professionnelle ou professionnel de recherche
  • Responsable des soins infirmiers
  • Infirmière ou infirmier clinicien spécialisé en santé mentale (avec une maîtrise en sciences infirmières (santé mentale et soins psychiatriques) ou un baccalauréat et une expérience clinique significative en santé mentale)
  • Infirmière ou infirmier clinicien spécialisé en prévention et contrôle des infections après l'obtention d'un microprogramme en prévention et contrôle des infections (1 an) et d'un certificat de spécialiste de l'OIIQ
  • Infirmière ou infirmier praticien spécialisé après l'obtention d'une maîtrise en sciences infirmières (2 ans), DESS (1 an) et d'un certificat de spécialiste de l'OIIQ
  • Infirmière ou infirmier psychothérapeute après l'obtention du permis de psychothérapeute délivré par l'Ordre des psychologues du Québec

Avec un doctorat

  • Chercheuse ou chercheur autonome
  • Professionnelle ou professionnel de recherche
  • Professeure ou professeur à l'université
  • Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche
  • Analyste de politiques publiques
  • Chargée ou chargé de projet
  • Consultante ou consultant
  • Experte-conseil ou expert-conseil
  • Gestionnaire

Fonctions

Infirmière ou infirmier en soins généraux

  • Assumer la responsabilité d'un ensemble de soins infirmiers en fonction des besoins bio-psycho-sociaux d'usagers ou de groupes de personnes qui lui sont confiés
  • Évaluer l'état de santé de l'usager
  • Déterminer et assurer la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers
  • Prodiguer les soins et les traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir la santé, de la rétablir et de prévenir la maladie
  • Planifier, dispenser et évaluer l'enseignement aux usagers, à leurs proches et à des groupes de personnes
  • Participer à la recherche visant la promotion de la santé et la prévention de la maladie

Infirmière ou infirmier clinicien

  • Assumer la responsabilité d'un ensemble de soins infirmiers en fonction des besoins bio-psycho-sociaux d'usagers ou de groupes de personnes qui lui sont confiés
  • Évaluer l'état de santé, déterminer et assurer la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers des usagers présentant des problèmes de santé complexes et/ou des dimensions bio-psycho-sociales variées
  • Prodiguer les soins et les traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir la santé, de la rétablir et de prévenir la maladie
  • Concevoir, appliquer et évaluer les programmes de soins requérant des connaissances avancées, visant des problèmes de santé complexes et/ou comportant des dimensions bio-psycho-sociales variées
  • Participer au développement ou adapter des outils cliniques et d'évaluation de la qualité des soins
  • Coordonner le travail d'équipe et exercer un rôle consultatif auprès de ses collègues et de l'équipe interdisciplinaire
  • Identifier, pour les usagers, les besoins et interventions nécessitant une coordination de services dans l'établissement et entre différents établissements ou organismes du milieu; assurer, le cas échéant, la coordination de ces services
  • Assurer l'orientation du nouveau personnel et participer à la formation des stagiaires
  • Superviser l'enseignement fait aux usagers, à leurs proches et à des groupes de personnes dans les programmes spécifiques
  • Collaborer à la recherche

Infirmière clinicienne ou infirmier clinicien spécialisé en prévention et en contrôle des infections

  • Déterminer les facteurs qui ont une incidence sur les infections liées aux soins de santé, tant chez un patient que dans un groupe particulier
  • Assurer la surveillance des infections en temps réel
  • Analyser le risque infectieux présent ou appréhendé
  • Réaliser des enquêtes épidémiologiques
  • Mettre en place des moyens et des stratégies pour prévenir les infections, atténuer leurs complications et contrôler leur transmission afin d'éviter l'éclosion de maladies infectieuses

Infirmière clinicienne ou infirmier clinicien spécialisé en santé mentale

  • Planifier, organiser et administrer les soins infirmiers requis par la clientèle de santé mentale en appliquant et en respectant les plans de soins élaborés pour les usagers, tout en assurant un partenariat avec les autres services cliniques de l'établissement afin que l'usager reçoive les soins optimaux à sa situation
  • Effectuer des consultations en santé mentale lorsque demandé par le médecin du département
  • Établir une relation significative avec la personne suivie et travailler de façon proactive à développer le lien avec les personnes non disposées
  • Favoriser une intégration des connaissances en soins infirmiers dans une perspective interdisciplinaire
  • Évaluer la condition physique et mentale d'une personne symptomatique, et exercer une surveillance clinique de la condition des personnes dont l'état de santé présente des risques
  • Planifier et organiser, lorsque requis, des programmes d'administration et d'autoadministration des médicaments et assurer le contrôle des programmes élaborés
  • Évaluer les effets thérapeutiques de la médication prescrite, noter et signaler au médecin toute réaction adverse ou effet extrapyramidal
  • Informer l'usager et ses proches des effets recherchés par l'administration de la médication, de ses effets secondaires, des précautions ou mesures à prendre pour les prévenir et des réactions à nous signaler

Infirmière ou infirmier praticien spécialisé (IPS)

  • Évaluer la situation de santé du patient
  • Déterminer et gérer la réalisation du plan de soins et de traitements
  • Prescrire des examens diagnostiques, des traitements et des médicaments
  • Interpréter les résultats des examens ou des tests
  • Appliquer des techniques diagnostiques et administrer des traitements médicaux invasifs ou pouvant porter atteinte à la personne
  • Assurer le suivi auprès des patients
  • Contribuer au développement des compétences des infirmières
  • Superviser des stagiaires candidats à la profession d'IPS
  • Participer à des projets de recherche

L'IPS en soins de première ligne accompagne les personnes dans la prise en charge de maladies chroniques, d'expériences de vie (grossesse, fin de vie) ou de problèmes de santé courants au sein de groupes de médecine familiale, d'unités de médecine familiale, de centres intégrés de services sociaux, de centres de soins de longue durée ou de centres jeunesse.

L'IPS en soins aux adultes intervient auprès des personnes ayant des conditions de santé chroniques en milieu hospitalier ou dans des cliniques ambulatoires spécialisées, notamment en néphrologie, en cardiologie, en neurosciences et en oncologie.

L'IPS en santé mentale accompagne les personnes dans la prise en charge de maladies chroniques ou complexes de santé mentale au sein d'équipes en santé mentale ou dans des cliniques ambulatoires spécialisées.

L'IPS en néonatalogie intervient auprès des nouveau-nés prématurés ou à terme présentant une pathologie et travaille à l'unité des soins intensifs ou des soins intermédiaires néonataux d'un centre hospitalier.

Conseillère ou conseiller en soins

  • Exercer des fonctions d'expert clinique, de consultation, d'enseignement, de recherche et de gestion d'activités cliniques
  • Planifier et coordonner le développement clinique et la mise en oeuvre de nouvelles approches de soins
  • Coordonner et évaluer le processus lié à la formation et au développement professionnel
  • Participer à l'amélioration continue de la qualité des soins, déterminer les indicateurs et en évaluer les résultats
  • Initier, collaborer et soutenir la recherche clinique en soins infirmiers
  • Exercer des rôles de conception, de mise en place et de suivi des politiques, des programmes, des normes, des règles et des procédures cliniques

Professionnelle ou professionnel de recherche en sciences infirmières

  • Identifier et confirmer l'admissibilité des participants aux différentes études cliniques en cours dans le groupe
  • Recruter les participants aux différentes études cliniques en cours
  • Donner au patient, à son représentant légal et à sa famille les informations pertinentes aux différentes études, répondre à toutes leurs questions et obtenir un consentement éclairé pour chacun des participants
  • Recueillir toutes les données requises pour chaque étude dans les formulaires d'études de cas appropriés (papier et/ou électronique), s'assurer de la qualité des données et que tous les formulaires sont complets
  • Recueillir, traiter et assurer la conservation optimale de tous les échantillons cliniques propres à chacune des études, selon les protocoles standardisés en vigueur
  • Tenir un recueil à jour de tous les échantillons afin d'en assurer le suivi et la bonne gestion
  • Participer à l'élaboration et à la mise à jour de tout document de collecte de données pour les études cliniques menées par notre groupe

Cadre-conseil en soins infirmiers

  • Déterminer la philosophie et les orientations de soins en lien avec la mission de l'établissement, les autres directions, le plan d'organisation en place et les objectifs de l'organisme et contribuer à leur diffusion et à leur intégration dans la pratique des soins infirmiers
  • Planifier, organiser, diriger, coordonner, contrôler, surveiller et évaluer les activités relatives aux soins infirmiers en vue d'en assurer la pertinence, la qualité, l'efficacité et l'efficience en matière de qualité et de sécurité
  • Élaborer des programmes de soins infirmiers, s'assurer de leur mise en oeuvre, de la mise à jour et de l'évaluation de ces programmes avec l'aide du personnel infirmier, de sa direction et d'autres professionnels de la santé
  • Déterminer le processus d'évaluation des compétences des professionnels en soins infirmiers
  • Développer des stratégies afin de favoriser l'autonomie des patients à travers les diverses activités de soins et de les rendre aptes à prendre en charge leur santé
  • Planifier le budget de sa direction et gérer les ressources humaines, matérielles et financières
  • Mettre en place des activités de formation continue pour le personnel infirmier
  • Déterminer les besoins d'enseignement de la relève et collaborer avec les établissements d'enseignement pour recevoir des stagiaires en soins infirmiers en plus d'asurer leur formation clinique
  • Développer ou participer à des projets de recherche en relation avec diverses problématiques liées aux clientèles
  • Veiller à ce que l'exercice professionnel en soins infirmiers respecte les lignes directrices cliniques reconnues

Sources : Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, offres d'emploi du SPLA et Repères

Exigences

  • Membre en règle de l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec
  • Ne pas avoir d'antécédents judiciaires
  • Grande disponibilité
  • Polyvalence
  • Être prêt à travailler sur des quarts de travail (jour/soir/nuit/fins de semaine/jours fériés)
  • Être prêt à se perfectionner constamment
  • Être bilingue peut être un atout selon la région
  • Rapidité de prise de décision et d'exécution
  • Aptitudes au travail d'équipe
  • Sens des responsabilités
  • Autonomie
  • Initiative
  • Esprit d'analyse et de synthèse
  • Tact
  • Diligence
  • Créativité
  • Habiletés dans la relation thérapeutique
  • Leadership
  • Habiletés à communiquer professionnellement à l'oral et à l'écrit
  • Capacité à travailler dans une approche de réduction de méfaits
  • Capacité à créer des liens avec les organismes communautaires et les organisations publiques
  • Bonne capacité d'adaptation
  • Excellent jugement clinique
  • Capacité à travailler avec des personnes marginalisées
  • Bonne dextérité manuelle dans ses soins

Source : offres d'emploi du SPLA

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l’Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, scrum, etc.

Conditions de travail

L'horaire de travail est très variable d'une place à l'autre. Les emplois peuvent être autant à temps plein ou partiel, long terme ou temporaires; toutes les combinaisons sont possibles. Les horaires de travail flexibles sont disponibles dans de nombreux établissements de santé. Horaire comprimé, semaines de 32 heures avec statut de temps complet ou quarts de 12 heures sont possibles. Des primes aux infirmières sont offertes, notamment pour celles et ceux qui travaillent aux soins critiques ou qui ont des postes de soir, de nuit ou en rotation, mais également selon la région du lieu de pratique. Il est également possible de travailler les fins de semaine ainsi que les jours fériés.

Sources : offres du SPLA, Repères

Employeurs

La pratique infirmière ouvre la voie à un cheminement de carrière des plus intéressants. Ainsi, au fil de ses expériences, il est possible de changer de spécialité médicale ou de milieu d'emploi, de se perfectionner et d'accroître ses responsabilités.

Le personnel infirmier peut aussi oeuvrer dans une grande variété d'établissements du réseau public ou privé et aider de très nombreuses clientèles de tous âges à traverser des périodes critiques de leur vie, qu'il s'agisse d'une grossesse, d'une maladie chronique, d'un problème de santé mentale ou d'une fin de vie. (Source : site de l'Ordre des infirmiers et des infirmières du Québec)

Exemples de milileux de pratique

  • Agences de placement de personnel infirmier
  • Centre hospitalier universitaire (CHU) ou institut universitaire
  • Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS)
  • Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS)
  • Centres de formation professionnelle
  • Centres de protection de l'enfance et de la jeunesse (CPEJ)
  • Centres de réadaptation
  • Centres de recherche
  • Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD)
  • Centres hospitaliers
  • Centres locaux de services communautaires (CLSC)
  • Clinique de soins infirmiers
  • Cliniques médicales et groupes de médecine de famille (GMF)
  • Collègues publics et privés
  • Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST)
  • Commissions scolaires
  • Compagnies d'assurances
  • Dispensaire dans le Nord-du-Québec ou en région éloignée
  • Entreprises de recherche médicale
  • Entreprises pharmaceutiques
  • Entreprises privées
  • Entreprises privées de soins à domicile
  • Établissements d'enseignement publics ou privés
  • Établissements du réseau de la santé
  • Forces armées canadiennes
  • Héma-Québec
  • Instituts psychiatriques
  • Organismes communautaires
  • Organismes internationaux
  • Pharmacies
  • Services correctionnels du Canada et du Québec
  • Services de santé et sécurité des usines
  • Travail autonome
  • Universités (enseignement, recherche et services de santé)

Sources : offres du SPLA, Repères, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

S'inscrire Problèmes de connexion?

Répartition de l'effectif infirmier au Québec

Répartition de l'effectif infirmier dans les différents établissements du Québec

RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX (RSSS)  84,4 %
Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS)
Les CISSS et les CIUSSS offrent des services de santé à partir de différents points de service comme les centres locaux de services communautaires (CLSC), les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les centres hospitaliers et les centres de réadaptation. 
 30,4 %
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS)  33,3 %
Centre hospitalier universitaire (CHU) ou institut universitaire
Alors que les centres hospitaliers offrents des soins médicaux généraux et spécialisés à la population de territoires précis, les CHU et les instituts universitaires offrent des services spécialisés ou surspécialisés à une population provenant d'un territoire dépassant leur région sociosanitaire d'appartenance.
 17,4 %
Établissement du Nord québécois
Il s'agit des cinq établissements nordiques qui n'étaient pas visés par la loi relative à la création des CISSS et des CIUSSS.
 0,9 %
Établissement privé conventionné ou non conventionné
Ces centres d'accueil, CHSLD, centres hospitaliers et autres centres de soins peuvent être gérés par des entreprises privées en partenariat avec le secteur public (centres conventionnés) ou appartenir entièrement au secteur privé (centres non conventionnés).
 2,4 %

SECTEUR PUBLIC (AUTRES QUE RSSS)
Cette catégorie comprend les ministères provinciaux ou fédéraux (sur le territoire québécois), les organismes municipaux ou provinciaux (INSP, RAMQ, CNESST, etc.) ainsi que les centres de détention et les établissements correctionnels.
 1,4 %

SECTEUR PRIVÉ  8,4 %
Agence de placement de personnel infirmier ou de soins
Les agences recrutent et placent, à court ou à long terme, du personnel infirmier dans des établissements de santé, dans des entreprises et auprès de patients à domicile.
 2,4 %
Clinique médicale
La principale actitivé de ces cliniques (cabinets de médecin, cliniques d'urgence, de chirurgie, de fertilité, etc.) consiste à offrir des soins médicaux (couverts ou non par la RAMQ).
 1,7 %
Clinique de soins infirmiers
La principale activité de ces bureaux, cliniques, cabinets ou centres, gérés par des infirmiers ou infirmières, consiste à offrir des soins infirmiers sur place ou au domicile du patient.
 1,2 %
Autre entreprise du domaine de la santé
Ambulance et transport des malades
Clinique de soins (massothérapie, naturopathie, etc.)
Laboratoire d'analyses
Gestion de soins et de services aux patients
Fabrication de produits et appareils médicaux
Service de consultation en SST
 1,0 %
Résidence privée pour personnes âgées et autres clientèles
Il peut s'agir d'une résidence privée, d'une ressource intermédiaire de type familial ou d'un appartement pour personnes âgées autonomes.
 0,8 %
Industrie et entreprise hors du domaine de la santé
De nombreuses entreprises ont recours à des infirmiers et infirmières pour surveiller la santé physique et mentale des salariés, prendre en charge les soins d'urgence, organiser des formations et des campagnes de prévention, etc.
 0,5 %
Pharmacie
Dans les points de vente de produits pharmaceutiques et de médicaments, les ressources infirmières peuvent fournir des conseils en collaboration avec le pharmacien.
 0,5 %
Compagnie pharmaceutique et centre de recherche
Ces entreprises ont besoin d'infirmiers et d'infirmières dans le cadre de la recherche, de la production et de la mise en marché de produits pharmaceutiques, de médicaments, de produits de beauté et de santé.
 0,4 %

SECTEUR DE L'ÉDUCATION  4,0 %
Cégep/collège
Établissement d'enseignement postsecondaire offrant la formation d'infirmier ou infirmière de soins généraux
 2,2 %
Commission scolaire et centre de formation professionnelle
Lieu d'enseignement offrant des programmes de formation aux infirmiers et infirmières auxiliaires, préposés et préposées aux bénéficiaires et à d'autres catégories de personnel soignant.
 1,1 %
Université
Établissement d'enseignement supérieur offrant des programmes de formation avancée
 0,7 %

SECTEUR COMMUNAUTAIRE/OSBL
Ce secteur englobe des associations, regroupements et organismes sans but lucratif qui voient au bien-être de la population.
 1,8 %

Source : Rapport statistique sur l'effectif infirmier 2016-2017, Le Québec et ses régions, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, 2017, pp. 27-28.

Perspectives d’emploi

Selon Emploi Québec, les perspectives d'emploi pour l'ensemble du Québec seront élevées, minimalement jusqu'en 2019.

Selon le site du gouvernement du Canada, les perspectives d'emploi dans cette profession sont bonnes. Le nombre d'infirmiers a commencé à augmenter à compter de 2002 en raison de la croissance des besoins et des priorités gouvernementales en matière de santé, et de l'augmentation du nombre de diplômés. Étant donné que ces tendances récentes devraient se maintenir, on prévoit que leur nombre augmentera de façon notable au cours des prochaines années.

Les débouchés proviendront en premier lieu des postes qui seront libérés par les infirmiers qui prendront leur retraite et, dans une moindre mesure, de l'augmentation de l'emploi. Quelques débouchés découleront de promotions d'infirmiers autorisés à des postes de supervision et de gestion. Il y a peu de roulement dans cette profession. Notons toutefois qu'un certain nombre d'infirmiers autorisés diplômés de niveau universitaire accèdent à des postes de professeurs d'université ou de cégep.

Constat de votre conseiller en emploi

Devenir infirmière ou infirmier offre beaucoup plus de possibilités sur le marché du travail qu'on ne pourrait le penser. Avec la multitude de milieux et les nouvelles responsabilités que peuvent prendre les infirmières ou infirmiers, c'est vraiment devenu un emploi des plus stimulants, bien que très exigeant. La majorité des infirmières et infirmiers obtiennent un emploi à la fin de leurs études et majoritairement dans le réseau de la santé et des services sociaux. La progression de carrière qui leur est possible est aussi diversifiée que le nombre de milieux de pratique possible.

Environ 30 % des infirmières et infirmiers détiennent un baccalauréat. Il n'y a pas encore de normes établies quant à l'embauche d'une infirmière avec un DEC ou un baccalauréat dans les milieux de travail. Ce choix reste donc à la discrétion des employeurs. Dans la pratique et au niveau du permis d'exercice, il n'y a pas de différence significative, excepté pour les infirmières et infirmiers praticiens spécialisés qui ont une maîtrise et des actes réservés bien définis par les lois en vigueur. Les infirmières et infirmiers bacheliers vont être plus sensibilisés au cours de leur formation sur certains aspects comme les soins communautaires et les soins critiques et la coordination des soins.

Cependant, les bachelières et les bacheliers vont avoir un accès plus rapide à des postes de gestion et pourraient également avoir de meilleures conditions salariales à l'entrée en fonction puisque les années d'études complétées peuvent être comptées dans l'établissement de leur échelon salarial selon les milieux. Toutefois, avec la nouvelle réforme du système de santé, les postes de gestion sont plus limités.

Sylvie Gaumond, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Statistiques de l'enquête La Relance 2017 du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur 2017 pour les diplômés de 2015 du baccalauréat en sciences infirmières de l'Université Laval auprès des 323 finissants visés par l'enquête.

%
Taux de réponse 67,8
En emploi 88,6
À temps plein 93,3
Taux de chômage 0,0
À la recherche d'emploi 0,0
Aux études 8,2

Selon Repères, le taux de placement se situait à 99,3 % en 2017, chez les diplômés de 2015.

Données salariales

Au moment de l'enquête La Relance 2017 du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, le salaire hebdomadaire des titulaires d’un baccalauréat en sciences infirmières de l’Université Laval (promotion 2015) était de 1145 $.

Selon l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, le salaire annuel...

  • d'une infirmière clinicienne : 43 400 $ à 82 900 $
  • d'une infirmière : 42 700 à 68 000 $
  • d'un conseiller en soins infirmiers : 44 500 à 84 100 $
  • d'une infirmière praticienne spécialisée : 52 600 à 97 200 $
  • d'une infirmière clinicienne spécialisée : 46 100 à 88 300 $

Selon Emploi-Québec (2014-2016), le salaire horaire...

  • minimum moyen brut était de 21,50 $,
  • médian moyen brut était de 32,00 $,
  • maximum moyen brut était de 40,65 $.

D'après Emploi Avenir, voici les données salariales des infirmiers :

Revenu d'emploi annuel moyen Infirmiers
À temps plein et à l'année 50,1 %
Moyen 59 800 $
0 à 19 999 $ 4,1 %
20 000 $ à 49 999 $ 22,7 %
50 000 $ et plus 73,3 %

Critères d’admissibilité à la profession

Critères d'admissibilité à la profession

Pour exercer cette profession, il faut être membre de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) et être inscrit(e) au Tableau de l'OIIQ. Parmi les conditions d'admission à l'Ordre, vous devez entre autres réussir un examen professionnel. Vous détenez un maximum de trois chances pour le réussir, sans quoi vous ne pourrez pas accéder à la profession.

Ensuite, pour obtenir le permis d'exercice, vous devez également fournir une preuve de la connaissance du français et faire vérifier vos antécédents judiciaires.

Toutes les étapes pour devenir membre de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec sont décrites dans le site de l'OIIQ.

Avec une maîtrise en sciences infirmières et un diplôme d'études supérieures spécialisées ainsi qu'une solide expérience dans un domaine clinique, il est possible d'accéder à la profession d'infirmière ou d'infirmier praticien spécialisé afin de dispenser des soins infirmiers et médicaux et de prescrire des examens diagnostiques, des médicaments et des traitements en fonction de son domaine de spécialité. Il est obligatoire d'obtenir la certification de l'OIIQ donnant droit au titre d'IPS. (Source : Repères)

Associations et ordres professionnels

Information complémentaire

Sites pertinents

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec - Découvrir la profession
https://www.oiiq.org/acceder-profession/decouvrir-la-profession/possibilites-de-carriere

Avenir en santé
http://avenirensante.gouv.qc.ca/

Baccalauréat en sciences infirmières de l'Université Laval
https://www.fsi.ulaval.ca/bacsciencesinfirmieres