Logo Université Laval Logo Université Laval

Portrait du marché en travail social

Présentation du programme

Baccalauréat en travail social

Les travailleurs sociaux aident les personnes, les couples, les familles, les groupes et les collectivités à acquérir les compétences et les ressources dont ils ont besoin pour améliorer leur fonctionnement en société, assurer leur développement et promouvoir leur mieux-être. Le travailleur social cherche à promouvoir le changement social, la résolution de problèmes dans le contexte des relations humaines et la capacité et l'amélioration du bien-être en général. Grâce à l'utilisation des théories du comportement et des systèmes sociaux, le travail social intervient au point de rencontre entre les personnes et leur environnement. Les principes des droits de l'homme et de la justice sociale sont fondamentaux pour la profession. Les travailleurs sociaux travaillent dans le réseau des services socio-sanitaires, les établissements correctionnels, les organismes associatifs et communautaires de services aux personnes, les réseaux municipal et paramunicipal, les conseils de bandes autochtones, les organismes de développement économique et social ainsi que dans les regroupements de travailleurs et d'autres groupes d'intérêt. Les travailleurs sociaux peuvent également exercer dans le privé.

Les travailleurs sociaux sont également au service du développement des communautés géographiques (les municipalités rurales aux prises avec des problèmes d'exode, les quartiers appauvris aux prises avec des problématiques de violence et de criminalité, les collectivités aux prises avec des problèmes environnementaux, etc.). Ils travaillent pour les MRC, des municipalités, des centres locaux de développement, des corporations de développement communautaire, des associations et groupes environnementaux, entre autres). De même, les travailleurs sociaux interviennent auprès des différentes communautés et de groupes d'intérêt (communautés immigrantes, linguistiques, femmes, travailleurs et groupes d'intérêt divers). Ils sont à l'emploi des syndicats et de différents organismes et associations.

Le programme est agréé par l'Association canadienne des écoles de service social. L'agrément, sur le plan canadien, signifie que le diplôme de baccalauréat en travail social de l'Université Laval est reconnu dans l'ensemble du Canada et des États-Unis.

Maîtrise en travail social

De par la structure de ses programmes, l'École de travail social et de criminologie a toujours maintenu une tradition de formation polyvalente au plan de l'intervention. Cette orientation suppose l'acquisition de connaissances et l'apprentissage d'habiletés nécessaires à l'intervention auprès des individus, des groupes et des collectivités. Les titulaires d'une maîtrise peuvent exercer leur profession par l'intervention directe, la recherche, la formation ou l'administration. Aussi, les retrouve-t-on dans bon nombre d'établissements du réseau de la santé et des services sociaux, les ministères et les organismes communautaires. On les trouve aussi souvent dans des organismes de développement et de planification aux niveaux fédéral, provincial et régional. Plusieurs titulaires d'une maîtrise exercent également en pratique privée.

Le programme est agréé par l'Association canadienne des écoles de service social. L'agrément, sur le plan canadien, signifie que le diplôme de la maîtrise en travail social de l'Université Laval est reconnu dans l'ensemble du Canada et des États-Unis.

Doctorat en travail social

Le diplômé du doctorat en travail social est un expert dans le domaine, et les débouchés relèvent de pratiques et de milieux variés. Il accède à plus de responsabilités dans la planification, la gestion, l'évaluation et l'élaboration de pratiques et de politiques sociales. Le spécialiste peut choisir d'offrir ses services comme consultant, en créant sa propre firme ou en travaillant pour les organismes publics, parapublics, privés ou communautaires. Il peut se spécialiser en recherche. 

L'enseignement, universitaire surtout, la recherche et des postes qui comportent des responsabilités exigeant de la personne qui les assume une capacité supérieure de leadership intellectuel, principalement dans les organismes de services sociaux, constituent les principales perspectives d'emploi offertes aux diplômés du doctorat. (Source : École de travail social et de criminologie)

Certificat en travail social*

L'obtention d'un certificat peut permettre de compléter votre formation initiale, de vous perfectionner, d'améliorer vos conditions en emploi, de faire reconnaître vos compétences, d'amorcer une réorientation de carrière ou d'accéder à d'autres fonctions dans le cadre de votre emploi.

La réussite du certificat en travail social vous prépare à mieux comprendre la réalité des individus, des couples, des familles ou des groupes de personnes qui vivent des problèmes d'ordre personnel, familial ou social. La formation peut vous aider à faire reconnaître vos compétences ou à enrichir vos activités professionnelles auprès de cette clientèle. Vous pourrez ajuster vos interventions en prenant en compte la situation des personnes auprès desquelles vous intervenez. Le certificat est particulièrement pertinent s'il est combiné à une formation scolaire ou à une expérience professionnelle dans les domaines de la relation d'aide ou de l'éducation.

Certificat en gérontologie*

Ce programme, et les cours qui le composent, sont avant tout un complément de formation à joindre à votre expérience ou à votre formation. Si vous possédez déjà des compétences en intervention, certains cours seront un complément pour travailler auprès des personnes vulnérables et de grand âge. Ce programme favorise une approche centrée sur les aînés dans une perspective holistique et non seulement orientée sur les pertes liées au vieillissement. Le certificat en gérontologie permet d'actualiser, de développer et de diversifier des connaissances et des compétences dans un objectif de formation continue. 

*Le certificat en travail social et le certificat en gérontologie ne donnent pas accès au titre réservé de travailleur social délivré par l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ).

Titres de postes

Avec un baccalauréat

  • Travailleur social
  • Agent de relations humaines
  • Intervenant social
  • Animateur
  • Agent de programmes d'intervention et de sensibilisation
  • Agent de probation, agent des services correctionnels, agent de libération conditionnelle
  • Agent de planification socioéconomique, agent de recherche
  • Agent de développement
  • Chargé de projet
  • Agent d'aide à l'emploi, conseiller en emploi
  • Conseiller en réadaptation
  • Conseiller en toxicomanie
  • Intervenant communautaire
  • Organisateur communautaire
  • Travailleur de rue
  • Enseignant au collégial (+ DESS en enseignement collégial)
  • Formateur

Avec une maîtrise

  • Chargé de cours
  • Professionnel de recherche
  • Gestionnaire de cas
  • Coordonnateur clinique, spécialiste en activités cliniques
  • Directeur des services sociaux, communautaires et correctionnels

Avec un doctorat

  • Chercheur
  • Professeur
  • Professionnel de recherche
  • Conseiller
  • Consultant
  • Coordonnateur clinique
  • Gestionnaire

Source : offres reçues au SPLA

Fonctions

Les travailleurs sociaux exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • Évaluer le fonctionnement social de la personne; déterminer, planifier, élaborer et assurer la mise en oeuvre d'un plan d'intervention approprié, ainsi que soutenir et rétablir le fonctionnement social de cette personne en interaction avec son environnement dans le but de favoriser son développement optimal en interaction avec son environnement et de favoriser et renforcer le pouvoir d'agir des personnes et des communautés dans l'exercice de leurs droits, l'accomplissement de leurs rôles sociaux, leurs relations interpersonnelles, leur participation citoyenne en relation avec le développement social.
  • Évaluer la nature et la gravité des problèmes psychosociaux des personnes ou des familles avec qui ils travaillent (intervention individuelle et familiale).
  • Évaluer la nature et la gravité des problèmes tels que vécus dans les communautés où ils travaillent (intervention collective).
  • Analyser la demande/le problème (nature, manifestations, cause, ampleur, urgence), aider les groupes-clients à statuer sur leurs besoins pour assurer leur fonctionnement et/ou leur mieux-être et déterminer avec eux un plan d'intervention (services et autres ressources).
  • Collaborer à la mise en place des moyens requis pour assurer ce développement et ce mieux-être (accès à diverses ressources, organisation d'un réseau d'entraide, réalisation d'un plan de développement).
  • Participer aux travaux d'une équipe multidisciplinaire en tant que spécialiste du mieux-être des individus et du développement des collectivités.
  • Promouvoir les droits des personnes et des groupes en situation de vulnérabilité et les principes de justice sociale afin de réduire la discrimination, l'oppression et l'exclusion.
  • Contribuer à l'élaboration et à l'évaluation des programmes sociaux.
  • Fournir, au besoin, des services d'information publique et de consultation auprès des professionnels ou des groupes au sujet des problématiques, clientèles et services.

Les travailleurs sociaux peuvent se spécialiser dans des champs de pratique comme les services sociaux généraux et de première ligne, les services à la famille et à l'enfance, la santé mentale, l'éducation, la justice, les loisirs, l'habitation, la gérontologie, etc.

Source : Classification nationale des professions (CNP)

Découvrez dans le site de l'Ordre les activités professionnelles réservées aux travailleurs sociaux dans le cadre de leur champ d'exercice.

Exigences

Qualités recherchées

  • Bonnes aptitudes en intervention et en relation d'aide
  • Capacité à travailler en équipe et en contexte multidisciplinaire
  • Gestion du risque
  • Excellente capacité d'adaptation
  • Capacité d'analyse, de synthèse et de rédaction
  • Habiletés pour la formation et l'animation
  • Vision stratégique et capacité à saisir les enjeux
  • Prise de décisions et résolution de problèmes
  • Bon jugement et discernement
  • Communication claire et efficace
  • Aptitude à collaborer et à travailler en équipe
  • Capacité d'écoute et d'empathie
  • Sociabilité
  • Bonne culture générale
  • Capacité d'analyse

Pour acquérir ou parfaire une compétence recherchée par les employeurs, consultez le site de la Formation continue de l'Université Laval. En inscrivant une compétence, vous obtiendrez la liste de toutes les formations associées, par exemple : gestion de projet, communication, etc.

Source : offres reçues au SPLA

Employeurs

  • Réseau des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS)
  • Établissements hospitaliers
  • Réseau des centres jeunesse
  • Réseau des centres de réadaptation physique et déficience intellectuelle
  • Réseau des centres de réadaptation pour alcooliques et toxicomanes
  • Réseau des coopératives de développement régional
  • Réseau des organismes de justice alternative
  • Réseau des carrefours jeunesse emploi (CJE) et autres organismes d'employabilité
  • Ministères et organismes
  • Municipalités et MRC (municipalités régionales de comté)
  • Organismes communautaires liés au développement social et économique des collectivités
  • Organismes communautaires de services aux personnes (itinérance, santé mentale, etc.)
  • Organismes de milieu de vie (soutien et hébergement temporaire)
  • Au sein d'un programme d'aide aux employés
  • Établissements d'enseignement
  • Cliniques privées et multidisciplinaires

Découvrez des entreprises qui recrutent à l'UL!

Cette section est réservée aux étudiants et aux diplômés.

Vous devez vous connecter :

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire
Se connecter Vous n'avez pas de compte ?

Perspectives d’emploi

Selon Emploi Québec, les perspectives pour cette profession sont excellentes pour l’ensemble du Québec (2019-2023).

Selon le site du gouvernement du Canada, les perspectives d'emploi dans ce domaine sont bonnes (2019-2021).

Constats de votre conseiller en emploi

Pour faciliter votre accès au marché du travail, il faut bien vous connaître et savoir ce que vous pouvez offrir à un employeur. Comme le domaine du travail social peut être très varié, il ne suffit pas de seulement compter sur l'obtention de votre diplôme pour occuper l'emploi correspondant à vos intérêts, mais bien l'ensemble de votre parcours, soit vos études, vos caractéristiques personnelles et vos expériences pratiques. Profitez alors de votre stage, des projets crédités d'Accès Savoirs et des offres d'auxiliaire ou d'assistant de recherche ou d'enseignement pour travailler dans votre domaine et ainsi développer des compétences. De plus, consultez les offres d'emploi du SPLA en relation d'aide pour acquérir de premières expériences pendant vos études. 

Osez offrir vos services dès votre première année. À titre d'exemple, devenez bénévole pour un organisme, une association, un conseil d'administration ou un groupe de recherche. L'université est un environnement parfait pour explorer vos forces et vos champs d'intérêt. Elle présente plusieurs possibilités; vous avez donc intérêt à prendre le temps de les découvrir et à vous impliquer.

Vous découvrirez que le réseau de contacts est primordial pour vous faire connaître et trouver un emploi. Profitez des rencontres avec les employeurs, des activités de réseautage et découvrez notre plateforme de mentorat en ligne afin d'en apprendre davantage sur la profession et d'échanger avec des professionnels du domaine.

Si la fonction publique vous intéresse, inscrivez-vous dès maintenant sur Placement Emploi Québec  (PEQ) et au Programme fédéral d'emploi pour étudiant (PFETE). Vous pourriez avoir la chance d'obtenir un emploi étudiant ou un stage à temps partiel pendant les sessions d'automne et d'hiver et à temps plein pendant l'été.

Pour vous aider à planifier votre parcours et en savoir plus, prenez rendez-vous avec votre conseillère en emploi dès votre première année d'études.

Caroline Clavet, conseillère en emploi

Statistiques de placement

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2017 du baccalauréat en travail social de l’Université Laval connaissaient la situation suivante en 2017 (114 personnes visées par l'enquête; 88 répondants) :

  • En emploi : 81,8 %
    - Emploi à temps plein : 88,1 %
    - Emploi en rapport avec la formation : 93,1 %
  • Aux études : 14,8 %
  • À la recherche d'un emploi : 1,1 %
  • Taux de chômage : 1,4 %

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2017 de la maîtrise en travail social de l’Université Laval connaissaient la situation suivante en janvier 2019 (19 personnes visées par l'enquête; 17 répondants) :

  • En emploi : 82,4 % 
    - Emploi à temps plein : 80 %
    - Emploi en rapport avec la formation : 100 %
  • Aux études : 11,8 %
  • À la recherche d'un emploi : 0 %
  • Taux de chômage : 0 %

Données salariales

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2017 du baccalauréat en travail social de l’Université Laval touchaient un salaire hebdomadaire brut moyen de 992 $ en 2019.

Selon l'enquête La Relance du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés de 2017 de la maîtrise en travail social de l’Université Laval touchaient un salaire hebdomadaire brut moyen de 1144 $ en 2019.

Selon Emploi-Québec, entre 2017 et 2019, le salaire horaire estimé au Québec des travailleurs sociaux était...

  • minimum : 20,00 $
  • médian : 32,41 $
  • maximum : 44,45 $

Critères d’admissibilité à la profession

Un baccalauréat en travail social ou en service social est exigé. L’adhésion à l’Ordre professionnel des travailleurs sociaux du Québec est obligatoire pour porter le titre. Il est important de vérifier auprès de cet ordre professionnel quelles sont les conditions d’admission ainsi que les modalités particulières qui s’appliquent aux personnes diplômées à l’extérieur du Québec. Des compétences en gestion de projet, de même qu’en intervention auprès des populations vulnérables (âgées dépendantes, aux prises avec des problèmes de santé mentale, etc.) de même que des connaissances au sujet des problèmes sociaux majeurs comme la dévitalisation des communautés, la disparité des revenus, la pauvreté, l’immigration, la violence, les problèmes de santé mentale, etc., sont demandées (Sources : Repères et ULaval).

Pour en savoir plus : http://www.otstcfq.org/

Mise à jour : juillet 2020