image_printImprimer

Vous êtes à la recherche d’un stage ou d’un premier emploi dans votre domaine d’études dans lequel vous n’avez pas encore d’expérience? Vous vous demandez ce que vous pouvez écrire dans votre CV? N’ayez crainte, il y a toujours des éléments que vous pouvez faire ressortir à partir desquels les recruteurs pourront évaluer votre candidature. Il s’agit de miser sur vos habiletés transférables.

L’importance des habiletés transférables

Lorsqu’on rédige un CV ou que l’on se prépare à passer des entrevues, il est important de savoir ce que l’employeur visé recherche comme compétences. Ciblez d’abord les entreprises et les types de postes qui vous intéressent et tentez ensuite de trouver (par le site Web de l’entreprise, un employé ou une offre d’emploi) quel est le profil de candidat idéal pour l’emploi. Demandez-vous ensuite quelles sont, parmi celles que vous avez soulevées, les qualités et les compétences que vous possédez déjà. Vous pouvez avoir acquis et développé celles-ci dans un tout autre contexte que votre domaine d’études (du bénévolat, un loisir, un projet, etc.). L’important, c’est que vous pouvez mentionner cet acquis à un employeur. C’est ce qui s’appelle une habileté transférable.

Comment identifier vos habiletés transférables?

Pendant vos études à l’université, que ce soit dans le cadre de votre cours ou d’une implication dans une association étudiante, avez-vous eu à réaliser des projets, des études de cas, des simulations? Avez-vous participé à des concours? Qu’est-ce que cela vous a appris? À travailler en équipe, à établir des priorités, à gérer un projet, à vulgariser de l’information? Réfléchissez aussi à vos implications sociales, vos emplois étudiants, votre bénévolat ou vos loisirs. Votre emploi dans une boutique ou chez McDo vous aura appris le service à la clientèle, le sens des responsabilités et à gérer une caisse. La pratique assidue d’un sport ou d’un instrument de musique, par exemple, surtout si vous avez déjà eu à participer à des compétitions ou à des concerts ou à des auditions, vous aura probablement permis de développer votre discipline, votre persévérance, votre gestion du temps, peut-être votre esprit d’équipe, autant de qualités susceptibles d’intéresser un employeur!

Vous avez organisé un événement? Vous avez donc peut-être appris à planifier, à gérer des ressources matérielles et des bénévoles, à trouver des commandites, etc. Vous êtes parti un été dans l’Ouest canadien? Vous devez probablement bien maîtriser l’anglais, savoir gérer un budget et avoir développé votre capacité d’adaptation.

Comment mettre en valeur vos habiletés transférables?

Dans votre CV, indiquez les expériences qui vous ont permis d’acquérir ou de développer les qualités et les compétences les plus susceptibles d’intéresser l’employeur pour lequel vous aimeriez travailler. Dans votre lettre de présentation ou lors de l’entrevue, mentionnez ces habiletés et expliquez brièvement dans quel contexte vous les avez acquises. Parlez de vos réalisations. Démontrez ce que vous avez fait et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Les employeurs voudront aussi sentir votre motivation à travailler pour lui.

Un petit coup de pouce

Afin de vous aider à trouver ce qui convient le mieux de mettre en valeur dans votre CV, vous pouvez avoir recours au webfolio, un outil en ligne qui présente des exercices en trois modules (connaissance de soi, connaissance du marché, mon projet en action) pour vous aider à élaborer votre projet professionnel. Le premier module, notamment, pourra vous aider à définir vos principales habiletés, alors que le second vous permettra de mieux cibler les entreprises susceptibles de vous intéresser. Par la suite, consultez le site Web du SPLA pour savoir comment rédiger un CV efficace. Au besoin, vous pourrez rencontrer un conseiller en emploi du SPLA en sans rendez-vous pour faire réviser votre CV.