L’entrepreneuriat social : conjuguer valeurs et ambitions

On pense à tort que le monde des affaires n’obéit qu’à la loi du profit. Pourtant, le propre de l’entrepreneuriat c’est de bâtir un projet professionnel à son image. Vous rêvez d’être à votre compte et de contribuer au développement de la société ? C’est possible ! L’entrepreneuriat social vous offre des pistes de développement d’entreprise qui répondent à vos valeurs et à vos ambitions.

Vous trouverez ici trois voies à considérer pour ceux et celles qui souhaitent développer leurs compétences entrepreneuriales ou se lancer dans la création d’une entreprise à caractère social.

1-Entrepreneuriat étudiant

Il est possible de vous initier à l’entrepreneuriat durant vos études. En effet, au sein même de l’université émerge toutes sortes de projets à caractère entrepreneurial. Préambule communication, la Fromagerie du Campus, Brassta sont autant d’exemple d’initiatives  étudiantes qui  opèrent sur le campus dans le but d’enrichir le parcours scolaire des étudiants qui y participent et d’offrir des produits et services utiles à la collectivité. Dans la majorité des cas, ces « entités » entrepreneuriales ne disposent pas d’un statut juridique propre. Sur le plan légal, elles ne sont donc pas des entreprises, mais elles offrent un environnement idéal pour développer vos compétences professionnelles, mettre en action le savoir théorique appris en classe et stimuler votre fibre d’entrepreneur.

2-Entrepreneuriat en économie sociale

Saviez-vous que l’économie sociale, c’est environ 7000 entreprises générant plus de 150 000 emplois au Québec ? Une part importante de notre développement économique repose donc sur des entrepreneurs qui ont choisi de créer des coopératives, des organismes à but non lucratif (OBNL) ou encore des mutuelles. Ces termes juridiques peuvent paraître complexes, mais ils renvoient tous à un principe assez simple : la gestion collective. En économie sociale, personne n’est propriétaire de l’entreprise, elle appartient à une collectivité. La Coop Zone, MEC et la Barberie en sont de bons exemples. Une entreprise d’économie sociale rassemble donc des gens aux intérêts communs qui souhaitent vivre de leur passion et développer des projets qui profitent à la population.

3-Entrepreneuriat privé à vocation sociale

Concept relativement nouveau dans le paysage québécois, l’entrepreneuriat privé à vocation sociale se distingue plutôt par la nature de sa mission que par sa structure. Il s’agit d’entreprises typiques (société par action, corporation, par exemple), mais qui développent des produits et services qui répondent à un besoin social, culturel, environnemental ou économique. Contrairement aux coopératives ou aux OBNL, l’entreprise à vocation sociale appartient aux actionnaires qui la gère. Le Marchand de lunettes et Communauto font partie de cette catégorie d’entreprise.

Plusieurs ressources sont disponibles pour vous aider à concevoir un projet d’entrepreneuriat qui correspond à vos intérêts et à vos valeurs. À l’Université Laval, consultez la page Web de l’entrepreneuriat responsable pour prendre connaissance des options qui s’offrent à vous! Le projet de vos rêves est peut-être plus accessible que vous le pensez!

image_printImprimer