image_printImprimer

Vous avez la fibre entrepreneuriale, mais ne savez pas vraiment comment canaliser cette énergie? L’entrepreneuriat vous intéresse, mais vous n’êtes pas certain d’avoir ce qu’il faut? Sachez qu’il n’y a pas de modèle unique. « Entreprendre » est un concept qui peut prendre plusieurs formes : concrétiser un projet qui vous tient à coeur, démarrer une nouvelle entreprise, reprendre les rênes d’une organisation existante ou encore devenir travailleur autonome.

Pour vous aider à trouver la formule qui correspond le mieux à vos valeurs et à vos ambitions, voici un petit tour d’horizon des différents types d’entrepreneurs.

L’entrepreneur typique

De façon générale, un entrepreneur, c’est quelqu’un capable de transformer un rêve, une idée ou une situation particulière en un projet d’affaires ou d’entreprise. Mais pour vous lancer en affaires, il vous faudra quand même plus qu’une bonne idée! La tolérance au risque et la capacité à dépasser vos limites personnelles sont des traits essentiels pour réussir à bâtir votre projet. Car démarrer une entreprise est un processus qui vous forcera à faire des choses que vous n’avez jamais faites auparavant. Ex. : effectuer des prévisions financiers, réaliser une étude de marché, choisir une structure juridique, embaucher du personnel, etc.

Le travailleur autonome

Le travailleur autonome, quant à lui, est un entrepreneur qui ne désire pas nécessairement fonder une compagnie et gérer des employés. Il ou elle préfère être indépendant. Être son propre patron, oui, mais aussi son unique employé! C’est donc la liberté qui caractérise ce type d’entrepreneur. Libre de choisir ses clients et mandats, le travailleur autonome doit par contre assumer l’entière responsabilité de son succès, car tout repose sur ses épaules. Il peut vendre ses services sous son nom personnel ou choisir un nom d’entreprise enregistrée.

L’employé intrapreneur

L’intrapreneur désigne une personne qui utilise ses compétences et sa passion pour développer un projet ou une activité au sein de l’entreprise pour laquelle elle travaille déjà. Le projet entrepreneurial sert donc le développement de l’entreprise et s’inscrit dans le cadre de la culture organisationnelle. Par conséquent, l’intrapreneur accepte de partager le fruit de ses efforts avec son employeur et ses collègues, selon le cas. Il n’est pas question ici de vivre de sa passion, mais plutôt de la mettre au service de son milieu professionnel. Ce contexte est idéal pour les personnes désirant bénéficier d’une certaine stabilité, mais débordant de créativité et d’initiative !

 

Enfin, peu importe votre type ou votre projet, c’est en ciblant vos forces à l’aide du webfolio et en ayant une bonne connaissance de votre marché, que vous mettrez toutes les chances de votre côté.

Et n’hésitez pas à utiliser les ressources offertes par l’Université Laval pour développer votre potentiel d’entrepreneur ! Entrepreneuriat Laval proposent plusieurs ateliers, de même que le profil entrepreneurial ou certains programmes peuvent vous aider à acquérir les compétences et les connaissances cruciales pour réussir en affaires.