image_printImprimer

Vous savez déjà à quel point il est important d’avoir un CV qui met de l’avant vos connaissances et vos forces. Mais mesurez-vous toute l’importance de participer à des activités de réseautage et des journées carrière ? Ces occasions de vous faire connaître sont primordiales. Toutefois, nous vivons tous la même crainte face à ces événements. Vous savez bien ? Ce malaise lorsque l’on ne connaît personne, que l’on ne sait pas à qui parler, ni même où regarder. Voici quelques techniques pour vous éviter ces moments embarrassants.

Vulgariser le réseautage

Il n’est pas nécessaire de voir le réseautage comme quelque chose de complexe. Après tout, on rencontre des inconnus tous les jours. On a constamment des interactions avec des personnes qu’on ne connaît pas. Le réseautage, c’est la même chose. Nul besoin de vous mettre de pression. Pensez à vous adresser à un homme ou une femme d’affaires de la même façon que vous vous adresseriez à une caissière. Bien sûr, l’enjeu final est sans doute plus important que le mode de paiement de votre litre de lait, mais ce n’est pas une raison pour perdre votre naturel.

À pratiquer lors de votre prochaine activité de réseautage

  • Ayez un objectif en tête avant de vous présenter à votre séance de réseautage. Demandez-vous pourquoi vous participez à cette activité et gardez en tête cette raison. Cet objectif vous guidera et vous motivera au cours de l’événement.
  • Habillez-vous de façon confiante. Mettez toutes les chances de votre côté. Portez des vêtements convenables que vous aimez et dans lesquels vous êtes confortable. Ils vous donneront de l’assurance et de la confiance en vous.
  • Soyez décontracté. C’est normal d’être un peu nerveux. Cela étant dit, personne n’est obligé de le savoir et vous n’avez pas besoin non plus de le laisser paraître. Ayez l’air confiant, manifestez votre bonne humeur. Souriez aux personnes que vous croisez, donnez-leur envie de vous parler.
  • Dès que vous arriverez sur les lieux de l’activité, faites le tour de la salle. Ce tour d’horizon vous permettra de faire deux choses. Premièrement, vous pourriez repérer des gens que vous connaissez, ce qui pourrait faciliter votre réseautage. Deuxièmement, vous trouverez vos points de repère (toilettes, stand d’une entreprise qui vous intéresse, bar, sortie, etc.). Ainsi, vous éliminerez l’insécurité liée au lieu dans lequel votre réseautage se déroulera.
  • Devenez l’interviewer. On ne parle pas ici de harceler votre interlocuteur. Apprenez plutôt à poser des questions pertinentes, à écouter les réponses et à vous intéresser à la personne qui est devant vous. Démontrez-lui que vous avez un réel intérêt professionnel envers son travail et son organisation. Cette technique vous permettra de récolter beaucoup d’informations et de conserver une belle fluidité dans votre conversation.
  • Faites un compliment. Qui n’aime pas recevoir des compliments? « J’aime beaucoup votre cravate », « J’adore votre manteau; il est classique et semble confortable » Ce petit geste anodin permet d’initier la conversation et d’entamer un échange. Faites tout de même attention à ne pas trop « beurrer » épais !
  • Présentez-vous de façon originale. Dites quelque chose sur vous qui vous démarquera. L’objectif est que votre interlocuteur se souvienne de vous. On rencontre beaucoup de gens lors d’activités de réseautage et on veut s’assurer que les bonnes personnes se souviennent de nous.

 

En résumé, le plus important pour apprivoiser le réseautage, c’est de se pratiquer et d’y prendre goût. Démarrez des discussions avec des inconnus. Habituez-vous à approcher des gens et à lancer une conversation avec eux. Que ce soit dans une file d’attente, dans l’autobus, à l’épicerie, etc. Vous verrez, en vous pratiquant quotidiennement, vous accroîtrez votre aisance à réseauter.