image_printImprimer

Le marché du travail est appelé à subir de grandes transformations dans un avenir rapproché. L’arrivée de nombreuses technologies et de l’intelligence artificielle changeront la façon de travailler. Quels seront les enjeux en lien avec l’arrivée de ces technologies émergentes ? Qu’en sera-t-il du rôle des travailleurs ? Une certitude demeure, il faudra s’outiller adéquatement pour faire face aux défis qui se dessinent à l’horizon.

Les compétences à maîtriser

Le savoir-être en employabilité est un élément fondamental. Aujourd’hui, les qualités les plus recherchées par les employeurs sont la capacité d’adaptation, l’autonomie, l’initiative, la curiosité, l’honnêteté, le professionnalisme, l’esprit d’équipe, l’habileté à communiquer, etc. Ces habiletés, liées au savoir-être, sont l’occasion de mettre à profit les connaissances théoriques essentielles à la réussite en emploi.

L’arrivée progressive des nouvelles technologies, notamment l’automatisation des processus, la numérisation et l’intelligence artificielle, transformeront les emplois existants et en feront apparaître de nouveaux. Ces changements amèneront les travailleurs à miser davantage sur leurs compétences sociales et relationnelles, c’est-à-dire celles que les machines pourront difficilement remplacer. À première vue, ces changements peuvent être des sources d’inquiétude pour le travailleur d’aujourd’hui. Mais il est préférable de les envisager comme une évolution des façons de faire traditionnelles et tenter de s’y adapter en mettant de l’avant ses qualités humaines.

L’humain au cœur du 4.0

Lors du récent symposium, Prévenir le tsunami numérique : un défi pour l’emploi dans la Capitale‑Nationale, tenu par la Coalition Force 4.0 à Québec les 31 janvier et 1er février, Louis Duhamel, conseiller stratégique chez Deloitte, expliquait, lors de sa conférence L’humain au cœur du 4.0, que le travailleur devra se spécialiser dans les tâches difficiles à exécuter par une machine. Concrètement, cela se traduit par la capacité à trouver des idées originales, à résoudre des problèmes, à s’adapter, à faire preuve d’un esprit critique, d’empathie et à démontrer de fortes habiletés communicationnelles. Bien que l’acquisition de compétences plus techniques soit favorable, il n’en demeure pas moins que l’humain aura encore sa place au cœur de ce tourbillon numérique.

Ce n’est pas la première fois que le marché du travail vit de telles turbulences. Il n’y a qu’à penser à l’avènement d’Internet il n’y a pas si longtemps. Pour établir des stratégies qui vous permettront de vous démarquer auprès des employeurs et pour vous aider à faire des choix éclairés, rencontrez un conseiller en emploi du SPLA. De nombreuses possibilités apparaissent à l’horizon, c’est à vous de développer vos outils pour pouvoir en profiter.