image_printImprimer

Des experts prédisent qu’en 2035, plus d’un milliard de personnes seront des nomades numériques, i.e. des personnes qui travaillent de n’importe où, que ce soit du café du coin ou, plus souvent, qui voyagent aux quatre coins du monde, bref des travailleurs sans frontières ni bureau fixe. Portrait d’un nouveau mode de vie professionnel.

Qui sont les nomades numériques?

Les raisons qui poussent un individu à devenir nomade numérique (ou nomade digital) sont généralement un désir de liberté, un besoin d’indépendance, le souhait d’éviter les horaires fixes et la routine et le désir de voyager. Il s’agit principalement de milléniaux (nés entre 1980 et 1996) déçus par une première expérience professionnelle ou qui réalisent leurs rêves de voyage avant même d’avoir occupé un emploi traditionnel.

Les nomades digitaux apprécient particulièrement les pays offrant une bonne qualité de vie à petit prix comme l’Indonésie ou la Thaïlande. Ils résident souvent dans des auberges de jeunesse ou dans des hébergements AirBnb et travaillent dans des espaces communs de travail (coworking). Pour ceux qui choisissent ce type de vie, il s’agit d’une expérience incroyable et les rencontres y sont souvent très riches. Si vous aimez voyager et que vous n’aimez ni la routine ni les patrons, vous pourriez être comblé.

Les qualités et compétences requises

Si l’envie vous prenait de tenter l’aventure, sachez que, pour vous lancer, vous devez bien vous connaître, avoir une excellente discipline et une bonne capacité d’adaptation, être débrouillard, avoir de bonnes connaissances en informatique et en réseautique pour pouvoir travailler à distance et en réseau, avoir de l’entrepreneurship (pour ceux qui ne seraient pas employés au sein d’une entreprise qui vous permet de travailler à distance) et un excellent réseau de contacts (notamment avec d’autres nomades digitaux), en plus de maîtriser l’anglais et, potentiellement d’autres langues en fonction de vos choix de destination.

Mais avant de ne penser qu’aux voyages, réfléchissez bien à savoir si vous êtes fait pour cette aventure et si c’est vraiment le mode de vie que vous souhaitez. Un conseiller en emploi du SPLA pourrait vous aider dans cette démarche. Prenez rendez-vous! Car entre l’idée que l’on peut se faire d’un travailleur sur une plage les pieds dans le sable et la réalité, il y a une marge!

Il faut savoir qu’une majorité de nomades gagnent en moyenne 1 000 $ US par mois, soit beaucoup moins que ce qu’ils pourraient obtenir avec un emploi traditionnel dans leur pays. Certains connaissent une situation très précaire alors que d’autres s’endettent carrément. Parmi les autres inconvénients mentionnés : une stagnation professionnelle, une indépendance illusoire, une incertitude angoissante liée à la vie de pigiste et une lourde charge administrative.

Comment devenir nomade numérique?

Vous pouvez devenir un nomade numérique de diverses façons :

  • Être employé dans une entreprise qui accepte le travail à distance
  • Être pigiste et proposer vos services à distance (traducteur, journaliste, etc.)
  • Avoir votre propre entreprise ou être votre propre produit, par exemple un blogueur de voyage

Les types d’emplois

Les emplois actuellement les plus courants parmi les nomades numériques sont : traducteur, rédacteur, gestionnaire de communautés, blogueur professionnel, designer d’interfaces Web, concepteur graphique, développeur Web, photographe, réalisateur de vidéos, spécialiste du webmarketing, écrivain, etc. Des sites comme Fiverr, Upwork ou Working Nomads proposent des télécontrats, notamment en vente, marketing, finance, droit et management.

Pour en savoir plus…