image_printImprimer

Refuser une offre d’emploi est une opération délicate. En fonction de diverses situations, voici quelques conseils pour vous aider à le faire dans les règles de l’art.

Je suis en recherche d’emploi active et je fais plusieurs démarches à la fois

D’abord, pour éviter le plus possible d’avoir à refuser une offre, concentrez vos démarches auprès d’employeurs pour lesquels vous avez un réel intérêt. Aussi, si vous souhaitez en apprendre davantage sur un emploi sans nécessairement soumettre votre candidature (c’est tout à fait légitime!), soyez le plus clair possible dans vos échanges avec l’employeur afin d’éviter toute confusion.

Ne faites pas l’erreur d’accepter la première offre trop rapidement. Revenir sur votre décision après une semaine risque d’être beaucoup moins bien perçu que de demander un délai de réflexion. Un délai de 24 à 72 heures pour faire un choix éclairé et rendre votre décision est raisonnable… et même souhaitable! Si cette situation se présente, vous pouvez rappeler les autres employeurs de qui vous attendez une réponse, pour vérifier si leur choix est fait. Expliquez-leur que vous avez une offre sur la table (sans nommer l’autre employeur) et que vous souhaitez faire un choix éclairé. Selon les réponses obtenues, vous serez davantage en mesure de prendre une décision.

L’emploi ne m’intéresse plus

Si, au cours du processus d’embauche, vous réalisez que l’emploi ne vous intéresse plus, soyez honnête et courtois. Prenez le temps d’expliquer à l’employeur que les informations fournies au fur et à mesure du processus vous ont aidé à mieux saisir la nature de l’emploi et que celui-ci, bien qu’intéressant, ne cadre pas suffisamment avec vos compétences, vos intérêts ou vos besoins. L’employeur sera probablement déçu, mais il appréciera sûrement votre franchise.

Si un autre type de poste vous intéresse dans cette entreprise, vous pouvez rappeler à l’employeur ce que vous recherchez plus précisément et lui proposer de garder contact. Ajustez-vous ensuite à sa réponse et demeurez professionnel, même si celle-ci est négative.

Je veux refuser un stage pendant mes études

Généralement, les programmes d’études possèdent leurs propres règles ou codes de conduite à ce sujet. Vous devez en prendre connaissance avant d’entreprendre vos démarches. Au besoin, adressez-vous à votre responsable de stage. Gardez en tête que le professionnalisme dans vos échanges avec les employeurs est tout aussi important en recherche de stage qu’en recherche d’emploi.

Comment bien l’annoncer?

Il est préférable d’annoncer un refus de vive voix. Pour cette raison, il vaut mieux privilégier le téléphone. Cela vous permettra de bien transmettre votre message et de démontrer de la considération pour l’offre qui vous a été faite. De plus, il est important de communiquer le plus rapidement possible avec l’employeur, afin de lui laisser une marge de manœuvre.

Quelle que soit votre situation, les conseillers en emploi du SPLA peuvent vous accompagner dans votre réflexion lorsqu’une offre vous fait hésiter. Ils peuvent vous aider à peser le pour et le contre, puis vous conseiller sur la manière d’annoncer votre refus.