image_printImprimer

Au fil du temps, vous sentez que vous avez pris de l’aisance dans votre travail. Vous maîtrisez vos fonctions sur le bout de vos doigts; vous êtes devenu une ressource indéniable pour vos collègues et même vos gestionnaires. Votre expérience vous permet de poser un regard plus stratégique et de proposer de nouvelles façons de faire. Cette confiance assumée et ce leadership positif seront certainement bien vus par votre supérieur immédiat. Et si vous OSIEZ demander une promotion ? Serait-ce aussi bien vu ?

Préparez votre plan de match

Comme pour n’importe quel projet professionnel, assurez-vous d’avoir une démarche basée sur des objectifs clairs et des attentes réalistes. Que souhaitez-vous obtenir exactement ? Une reconnaissance salariale ? Un poste avec de plus grandes responsabilités ? Les deux ? Une fois que vous avez déterminé le but de votre quête, peaufinez les dernières étapes de votre plan d’action. Avez-vous toutes les compétences requises pour le poste que vous avez en tête ? Devez-vous suivre une formation ? Connaissez-vous des personnes qui peuvent vous ouvrir des portes ?

Comment aborder votre supérieur ?

Il peut être payant de partager vos aspirations professionnelles avec votre supérieur. En étant au fait de vos objectifs de carrière, celui-ci pourrait devenir un vecteur important dans votre démarche. Faites-lui part de vos idées constructives et de votre vision stratégique. Soyez volontaire et proposez-vous pour des projets ou des mandats qui ne relèvent pas nécessairement de votre fonction habituelle. Démontrez que vous êtes un employé-clé de l’organisation. Un employeur astucieux connaît l’importance de garder ses bons éléments. Et si une occasion se présentait, vous pourriez être le candidat vers qui il se tournerait naturellement. Dans le cas où, bien malgré lui, votre supérieur n’est pas en mesure de répondre favorablement à vos ambitions, il pourrait vous diriger vers son réseau de contacts.

Conseils en rafale

  • Avoir un mentor. Ils ont passé avant vous, connaissent des gens influents et ont de l’expérience derrière la cravate. Être compétent, c’est bien. Être compétent ET avoir un mentor, c’est encore mieux !
  • Apprendre. Être avide de connaissances, être à l’affût des tendances, s’intéresser aux autres, sont des stratégies qui vous permettront d’acquérir de nouvelles compétences et, ultimement, d’être plus efficace.

N’oubliez pas que la passion est le moteur de l’action. Aimez ce que vous faites, les gens avec qui vous le faites et ceux pour qui vous le faites. Si votre travail fait du sens pour vous et qu’il vous nourrit intérieurement, cela vous motivera à aller encore plus loin.