image_printImprimer

Au cours des dernières années, un des sujets d’importance était celui de la transformation des emplois par les nouvelles technologies. Une des prémisses de ces changements annoncés était que, malgré l’utilisation de la technologie, c’est l’humain qui resterait au cœur de ces transformations par sa capacité à trouver des idées originales, à résoudre des problèmes, à s’adapter, à faire preuve d’esprit critique, d’empathie et par ses habiletés communicationnelles. 

Les jours suivaient leur cours normalement et tout à coup… un coronavirus s’est invité dans nos vies.   

Stupéfaction. Déséquilibre. Nous sommes tous passés en mode « crise ».  

Une fois le choc absorbé, différentes stratégies ont rapidement été mises en place pour gérer cette situation particulière et repenser nos façons de faire. C’est ainsi qu’on peut apprécier toute la créativité dont l’être humain peut faire preuve.  

Finalement, du jour au lendemain, les emplois ont été complètement transformés, non pas par l’automatisation des processus, la numérisation et l’intelligence artificielle. Pour plusieurs d’entre nous, c’est plutôt le télétravail et la distanciation physique qui sont en train de modifier l’économie et la vie des professionnels.  

Ce qui nous interpelle particulièrement, c’est l’importance des qualités humaines dans tout ce bouleversement.  

Les qualités requises pour collaborer efficacement en confinement 

La capacité d’adaptation 

À coup d’essais et erreurs, des nouvelles méthodes de travail et de nouveaux outils sont utilisés pour répondre aux changements exigés par le confinement. Une semaine, c’est un nouveau logiciel qu’il faudra maîtriser. La semaine suivante, ce sera un tout nouveau projet à mettre sur les rails ou bien des tâches complètement redéfinies pour répondre à un besoin urgent. Le marché du travail, présentement, sollicite grandement notre capacité à rebondir!    

L’empathie 

Le télétravail ou la collaboration à distance nécessite tout d’abord de l’empathie envers nous-même. Laissons-nous du temps pour apprivoiser les nouveaux outils utilisés, ainsi que pour adapter nos exigences et nos standards de performance. Ensuite, bien entendu, nous aurons besoin d’avoir de l’empathie envers les autres. Faire preuve de compréhension et d’ouverture face à la situation de chacun, puisque tout le monde est affecté de différente façon. Il est toujours sage de savoir se mettre à la place de nos pairs pour pouvoir avancer efficacement ensemble.  

La communication

Enfin, l’habileté à bien communiquer est au cœur de la réussite de toute collaboration à distance, sans oublier les entrevues d’embauche qui se tiennent maintenant en ligne. En fait, c’est quasiment l’ensemble des communications qui s’est virtualisé! Une situation qui amène de la flexibilité, certes, mais qui renforce l’importance de savoir bien s’exprimer tant à l’oral qu’à l’écrit. 

Actuellement, nous développons des compétences et des savoir-être qui seront à cultiver, à peaufiner et à chérir pour l’avenir. Le monde du travail ne sera sans doute plus celui que nous avons connu. Nous n’avons pas encore d’informations précises sur la suite, mais nous pouvons espérer qu’il y aura plusieurs impacts positifs. Par ailleurs, en tant que conseillère en emploi, je trouve qu’il s’agit là d’une belle occasion de repenser à nos valeurs et à nos objectifs, pour se repositionner en tant que travailleur et futur travailleur et réétudier notre offre de service.