image_printImprimer

Le printemps et l’été 2020 s’annoncent bien particuliers pour plusieurs d’entre vous. Certains seront très occupés, d’autres moins. Votre emploi saisonnier aura-t-il lieu ?  Votre entrée sur le marché du travail en tant que jeune diplômé se déroulera-t-elle comme vous l’aviez prévu ?

Que faire pour rentabiliser les prochaines semaines ? Si le temps vous le permet, je vous invite à envisager l’option suivante : développer une compétence professionnelle vous tenant à cœur pour bien réussir dans votre domaine !

En effet, nous nous fions généralement à notre formation académique initiale et à nos stages pour développer nos compétences professionnelles. Au terme de leurs études, certains se disent donc : « Ça y est, j’ai complété un baccalauréat complet et j’ai fait un stage. Je suis surement prêt pour le marché du travail… » Et en début d’emploi, la réalité les rattrape : « Finalement, je ne suis pas bilingue… Je n’ai jamais programmé en Ruby…. Je ne sais pas négocier avec les fournisseurs… Je trouve difficile d’animer des réunions à distance…

Rassurez-vous : ceci est tout à fait normal ! Votre formation initiale vous transmet des connaissances et compétences de base essentielles à votre insertion en emploi. Toutefois, aucune formation ne vous apportera tout ce dont vous avez besoin pour réussir à la perfection dans un emploi. Une partie de votre formation relève donc de vous, de votre parcours de vie et des apprentissages que vous en retirez.

Par conséquent, je vous encourage à commencer par effectuer un bilan. Puis à explorer votre marché, pour ainsi choisir une compétence professionnelle pertinente que vous aimeriez soit acquérir, soit peaufiner, pour bien réussir dans votre domaine.

Comment développer vos compétences ?

Une fois la compétence à développer choisie, il faut utiliser des outils concrets pour l’acquérir. Voici quelques ressources à explorer pour vous mettre en action :

  • Formation continue de l’Université Laval : la formation continue réalise des activités de formation permettant aux individus de faire progresser leur carrière et de relever de nouveaux défis. Par exemple, vous pourriez parfaire vos aptitudes et connaissances sur des sujets aussi variés que la gestion de projet, le marketing, la diversité culturelle, le blockchain ou la transformation numérique.
  • Plateforme de cours en ligne spécialisés : en plus des nombreux cours en ligne offerts à l’UL, une panoplie de plateformes existe. Certaines sont générales, tel Udemy qui offre une grande variété de formations à faible coût. D’autres sont très spécifiques, tels Magistrad en traduction.
  • Bénévolat : l’implication bénévole, particulièrement recherchée présentement, permet de développer plusieurs compétences humaines essentielles : sens du service à la clientèle, écoute, empathie. De plus, certaines tâches de bénévolat favorisent l’acquisition d’aptitudes logistiques et d’efficacité sur le terrain. Consultez le site jebenevole
  • Tutoriels et exercices en ligne : une panoplie d’applications et de sites web, souvent gratuits, sont disponibles ! Effectuez vos recherches, vous serez surpris. À titre d’exemples, il est facile de pratiquer vos aptitudes en programmation et en résolution de problème avec LeetCode.
  • Projet personnel ou social : pourquoi ne pas travailler sur un projet personnel directement chez vous ? Refaire la mécanique complète d’un vieux véhicule ou gérer l’ensemble des travaux de rénovation d’une maison sollicitera certainement des apprentissages ! Il y a également le programme Accès Savoirs, qui permet aux étudiants de s’investir sur un projet à teneur sociale avec une OBNL.

Peu importe votre domaine d’études et le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez travailler, des compétences clés y seront nécessairement recherchées. Vos conseillers en emploi peuvent vous aider à faire votre bilan et à identifier des compétences clés pour parvenir à intégrer votre domaine.