Projets de recherche

Production de masse d'insectes, nutrition, bioconversion et salubrité des aliments

Description du projet

Le « surcyclage par la production en masse de larves d'insectes » est une des réelles opportunités de valorisation pour toutes sortes de matières organiques résiduelles de façon durable et écologique. Un taux de conversion élevé, de faibles émissions en gaz à effet de serre et de petites superficies d'élevage sont autant d'avantages qui confèrent à cette filière une empreinte écologique minimale. Les bioproduits et marchés issus de la transformation des larves sont variés. En effet, protéine, huile, compost et autres extraits (chitine, enzymes, antibiotiques) sont d'un grand intérêt pour les marchés agroalimentaires, médicaux, pharmacologiques ou énergétiques. Le succès de l'implantation d'une telle filière au Québec déprendra toutefois de la capacité à identifier le potentiel d'un modèle de production adapté aux particularités locales pour fournir des larves (produit) de qualité fiable, un approvisionnement suffisant et à des prix concurrentiels, tout en répondant aux exigences les plus strictes pour la production d'aliments du bétail du Canada.

Nos objectifs sont de :1) Maintenir des discussions avec l'agence d'inspection des aliments (ACIA) pour l'évaluation de l'innocuité et de l'efficacité des aliments à base de mouches et l'établissement d'un cadre de réglementation menant à l'approbation et à la mise en marché de ces produits au Canada; 2) Caractériser le potentiel de valorisation des matières organiques résiduelles recueillies chez les détaillants alimentaires québécois par SANIMAX pour la production en masse de mouches soldat noires.; 3) Créer des outils pour démontrer les besoins nutritionnels lors du stade larvaire ainsi que la digestibilité des nutriments chez les larves et l'optimisation des procédés; 4) Réaliser des essais nutritionnels sur des mouches soldat noires nourries sur les matières organiques résiduelles recueillies chez SANIMAX afin d'adapter les protocoles de production; 5) Transférer les connaissances vers l'industrie, la communauté scientifique et le grand public ainsi que de former du personnel hautement qualifié.

Ce projet est un premier partenariat entre l'Université Laval et l'industrie pour développer une expertise industrielle nouvelle au Québec sur la valorisation des matières organiques résiduelles par la production en masse de larves de mouches, un bioproduit d'intérêt commercial pour de nombreux marchés. Le projet visant à mettre en commun les expertises en nutrition animale de l'Université Laval avec celles de gestion de matières organiques résiduelles au Québec (SANIMAX) et la production en masse de mouches soldat noires développées au Pays-Bas (PROTIX). Ce projet d'une durée de trois ans est financé conjointement par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Consortium de recherche et innovations en bioprocédés industriels au Québec (CRIBIQ).

L'étudiant aura comme tâches de maintenir des échanges continus avec l'industrie pour développer des outils pour le suivi et la caractérisation des matières organiques chez SANIMAX, la mise en place de protocoles d'échantillonnages représentatifs et l'acquisition des premières analyses de ces matières. Parallèlement, l'étudiant participera au développement d'outils nutritionnels à l'Université en montant des protocoles alimentaires, définissant les marqueurs de digestibilité appropriés ainsi qu'en adaptant des protocoles de récolte de fèces. Il aura également la responsabilité de rédiger et communiquer ses résultats ainsi que d'organiser en fin de projet une session de transfert technologique avec les autres étudiants. L'étudiant aura également l'opportunité de participer à des congrès nationaux (1 à 2 participations pendant la 2e année) et internationaux (1-2 participations pendant la 3e année).

Domaines de recherche

- Gestion des matières organiques
- Production en masse d'insectes
- Outils nutritionnels et bilan de digestibilité
- Bioconversion
- Protéines et huiles alternatives
- Salubrité des aliments pour le bétail

Directeur de recherche

Grant Vandenberg
Marie-Hélène Deschamps

Milieu de recherche

Département des sciences animales, Université Laval

Site web


Programmes d’études associés

Doctorat en sciences animales

Description du programme

Soutien financier disponible*

Financement en lien avec le projet de recherche

20000$ par année pendant 3 années.

Un financement sous forme de bourses de 20 000$ par année (9 sessions) sera alloué. Selon le parcours de l'étudiant, jusqu'à 12 000$ d'aide financière de la FSAA (BBAF) pourront également être obtenus. Les frais de déplacement lors des stages et de la participation à des congrès seront également couverts.

Financement en lien avec le programme d'études

Bourses de réussite

Étapes
Prime
Présentation et acceptation du projet de recherche 3 000$
Réussite de tous les crédits de cours du programme 3 000$
Dépôt initial de la thèse au plus tard à la fin de la 11e session
4 000$
Total 10 000$

Financement en lien avec l'Université Laval

Sources de financement Montant
Bourse d’admission au doctorat de l’Université Laval  2 000$
Bourses de leadership et développement durable 
3 x 10 000$
Bourse de mobilité Stage Hors-Québec  1 250$
Bourse d’études supérieures des organismes subventionnaires     21 000$ à 50 000$
Répertoire électronique des bourses de troisième cycle 500$ à 50 000$

Programme de bourses d’exemption des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers: bourse permettant à un candidat étranger de payer les mêmes droits de scolarité qu’un candidat canadien, ce qui représente une économie globale d’environ 30 000$. À noter que ceux qui bénéficient de ce programme ne recevrons pas la bourse d'admission au doctorat directement. Votre bourse sera intégrée au Programme d'exemption des droits de scolarité majorés afin de vous permettre de payer le tarif québécois.

* Présentation du soutien financier maximal disponible. Certaines conditions s'appliquent. Sujet à changement sans préavis. Pour plus d'information, renseignez-vous auprès des organismes responsables.

Profil recherché

- Agronomie
- Nutrition
- Sciences et technologie des aliments
- Biochimie et microbiologie
- Biologie

Exigences et conditions

- Être titulaire d'un diplôme de maîtrise en entomologie, biologie, en science animale ou un équivalent.
- Avoir de bonnes connaissances en physiologie animale, ainsi qu'une habilité dans le travail en laboratoire.
- Être dynamique, flexible et autonome.
- Maîtriser l'anglais parlé et écrit serait un atout.

Documents exigés

- Lettre de référence
- Lettre de motivation
- Curriculum vitae
- Relevé de notes
L'évaluation des dossiers débute immédiatement et se continuera jusqu'à ce qu'un candidat approprié soit trouvé.

Date limite pour postuler

15 mars 2017

Pour plus d'information

Grant Vandenberg
Professeur
Département des sciences animales
grant.vandenberg@fsaa.ulaval.ca