Guide carrière en droit de l'Université Laval
Fonction publique

Fonction publique du Québec

Recrutement des étudiants

Si vous souhaitez obtenir un emploi étudiant au sein de la fonction publique du Québec, la première étape consiste à vous inscrire dans le site de Placement en ligne à partir duquel les ministères et organismes procèdent à leur recrutement. Vous pouvez occuper un emploi étudiant lié à votre programme tout au long de vos études : à temps plein (35 heures) l'été et pendant la période des Fêtes, et à temps partiel (jusqu'à un maximum de 14 heures par semaine) pendant les sessions d'études. Le ministère de la Justice du Québec, la Commission des normes du travail, la Commission des lésions professionnelles et le Directeur des poursuites criminelles et pénales recrutent à partir de Placement en ligne.

Pour un stage, qu'il soit prévu dans votre programme d'études ou exigé par votre ordre professionnel, consultez le site du SPLA qui les affiche tous.

Fonction publique du Québec

Programmes pour les stagiaires du Barreau

Stages du Barreau dans la fonction publique du Québec

Les ministères et les organismes de la fonction publique québécoise affichent des stages dans le site Web de l’École du Barreau du Québec pour les finissants de l’École admis au programme de stage. Vous pouvez obtenir des renseignements sur le stage du Barreau dans le site de l’École ou dans la section « Devenir avocat ou notaire » de ce guide.

Programme de stage à la Cour d'appel du Québec

La Cour d’appel est le plus haut tribunal du Québec. Elle entend essentiellement les appels des jugements prononcés par la Cour supérieure et la Cour du Québec en matière civile, criminelle, pénale, administrative ou concernant les jeunes délinquants.

La Cour recherche des candidats qui possèdent un très bon dossier scolaire ainsi que des aptitudes à la recherche et à la rédaction. Ils doivent également faire preuve de maturité et d’autonomie dans l’exercice de leurs fonctions, en plus de maîtriser le français et l’anglais.

Un stage à la Cour d’appel offre une occasion unique de travailler dans les coulisses du système judiciaire et de se familiariser avec son fonctionnement. Le stage permet de toucher à une variété de domaines : droit constitutionnel, droit criminel, droit administratif, droit civil, droit des affaires, etc. Grâce à cette diversité, les avocats-recherchistes acquièrent une polyvalence inestimable, des connaissances approfondies et une précieuse expérience pratique sur la façon de mener à bien un dosser de litige.

L’expérience est d’une durée de deux ans, ce qui permet aux avocats-recherchistes d’acquérir une importante expérience en droit dès le début de leur carrière. Les six premiers mois sont reconnus par le Barreau du Québec à titre de stage de formation professionnelle. De plus, des ententes, notamment avec l’Université Laval, permettent aux avocats-recherchistes d’obtenir des crédits d’équivalence aux fins de certains programmes de maîtrise (stage de recherche, travaux de recherche juridique réalisés dans le cadre de leurs fonctions). Pour avoir plus de renseignements sur ces ententes, vous pouvez vous adresser à un représentant du Service de recherche de la Cour d’appel.

Ceux qui désirent relever le défi d’un emploi stimulant sont invités à soumettre leur candidature au siège de la Cour à Montréal, à celui de Québec ou aux deux. Lorsqu’un concours est ouvert, un avis est affiché dans les sites Web de la Cour d’appel et de l’École du Barreau du Québec, ainsi que dans les divers centres de développement professionnel des facultés de droit.

Pour en savoir plus : http://courdappelduquebec.ca/a-propos-de-la-cour/service-de-recherche/

Lire le texte de William St-Michel

Fonction publique du Québec

Recrutement des finissants et des diplômés

Emplois réguliers et occasionnels

Pour favoriser la relève dans la fonction publique du Québec, les étudiants qui sont en voie d’obtenir leur diplôme d’études universitaires peuvent postuler, à titre d’aspirant diplômé, à des appels de candidatures visant à pourvoir des emplois réguliers ou occasionnels.

Vous pouvez surveiller les appels de candidatures dans le portail Carrières de la fonction publique du Québec. Vous pouvez également définir des alertes emplois dans votre dossier en ligne. Pour connaître le processus d’embauche et en savoir plus sur les examens de sélection, consultez le portail Carrières

Fonction publique du Québec

Travailler comme juriste dans la fonction publique du Québec

Les lois et les règlements font partie du quotidien de la fonction publique. Ainsi, pour rédiger, interpréter, conseiller ou plaider, l’Administration recourt à l’expertise de juristes, notaires et procureurs de la Couronne travaillant en collaboration avec des techniciens en droit.

Les juristes offrent des services aux ministères du gouvernement du Québec dans des secteurs diversifiés : santé, technologies de l’information, environnement, culture, éducation, droit international, autochtone et constitutionnel, droits et libertés de la personne, etc.

Ces spécialistes accompagnent leur clientèle en utilisant leurs solides connaissances de la législation, de la jurisprudence, des procédures judiciaires et des rouages de la fonction publique. Ils sont les gardiens de la cohérence et de la sécurité juridique nécessaires au bon fonctionnement de l’État.

Au-delà des seules questions de droit, les juristes conseillent les ministres et les administrateurs publics sur tous les aspects de l’action gouvernementale, conscients des retombées de leurs avis sur les plans organisationnel, social, stratégique et politique.

Les juristes peuvent travailler dans tous les ministères et organismes de la fonction publique, et se retrouvent majoritairement au ministère de la Justice.

Lire le texte de Cornelia Boje, avocate dans la fonction publique du Québec

Lire le texte de Marie Beaudoin, juge administrative à la Commission des lésions professionnelles

Lire le texte de Jean Bouchard, juge à la Coup d’appel

Les quelque 350 juristes de la Direction générale des affaires juridiques et législatives (DGAJL) du ministère de la Justice du Québec constituent le plus vaste réseau de juristes en droit public au Québec. Ils offrent des services aux ministères du gouvernement du Québec dans des secteurs aussi variés que la santé, les technologies de l’information, l’environnement, la culture, l’éducation, le droit international, autochtone, constitutionnel, les droits et libertés de la personne, etc.

Le ministère de la Justice du Québec assure le soutien à l’organisation judiciaire et offre des services à la population en matière de justice. Pour relever ces défis en matière d’accès à la justice, il compte notamment sur :

  • des agents de recherche en droit,
  • des attachés judiciaires,
  • des avocats et des notaires.

Ces types d’emploi se retrouvent principalement au sein de la Direction générale des services de justice et des registres, mais également dans d’autres unités administratives du Ministère.

De plus, plusieurs postes de recherchistes sont pourvus annuellement pour répondre aux besoins de la magistrature (Cour du Québec, Cour d’appel du Québec, Cour supérieure).

Pour en savoir plus sur les carrières au ministère de la Justice du Québec : http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/ministere/organisation/emploi/emploi.htm

Fonction publique du Québec

Renseignements utiles (sites Web des ministères et organismes)

Vous pouvez consulter le portail Carrières de la fonction publique du Québec au www.carrieres.gouv.qc.ca.

Vous trouverez la liste de tous les ministères et organismes qui embauchent à partir des processus de qualification mentionnés dans cette section à la page http://www.carrieres.gouv.qc.ca/choisir-la-fonction-publique/ministeres-et-organismes/

Pour voir la liste exhaustive des ministères et organismes de l’administration publique québécoise, consultez le site www.gouv.qc.ca/FR/VotreGouvernement/Pages/MinisteresOrganismes.aspx?pgs. Attention! Certaines de ces organisations de l’administration publique recrutent de façon autonome. 

Pour en savoir plus sur les processus de recrutement dans la fonction publique, consultez le site Web du SPLA.

Fonction publique du Canada

Recrutement des étudiants

Si vous souhaitez obtenir un emploi étudiant au sein de la fonction publique du Canada, la première étape consiste à vous inscrire au Programme fédéral d’expérience de travail étudiant (PFETE). Les étudiants inscrits à temps complet à l'université qui retournent aux études à temps complet au prochain trimestre sont admissibles.

Le PFETE permet :

  • d'explorer les différentes carrières qu'offre la fonction publique fédérale
  • d'obtenir une expérience de travail tout en développant vos compétences
  • d'appliquer les connaissances acquises dans votre domaine d'études

Les emplois offerts dans le cadre du PFETE sont partout au Canada, peuvent être à temps plein ou à temps partiel, sont en anglais, en français ou bilingues et le salaire varie entre 10,91 $ et 25,94 $.

Fonction publique du Canada

Programmes pour les stagiaires du Barreau

Programme d'excellence pour les avocats (stagiaires) du ministère de la Justice du Canada

Par le biais de ce programme innovateur, le ministère de la Justice offre aux stagiaires la possibilité d’acquérir les connaissances, les aptitudes et l’expérience essentielles à la pratique du droit. À titre d’étudiant dans ce programme, vous bénéficierez de l’expérience d’un mentor qui vous offrira soutien et conseils professionnels. De plus, l’aspect formation et perfectionnement du programme vous permettra d’améliorer vos qualités de plaideur, vous initiera aux questions que les procureurs de la Couronne doivent traiter et vous donnera une vue d’ensemble des travaux juridiques du Ministère.

Le Programme d’excellence pour les avocats est réparti dans différents bureaux régionaux à travers le Canada. Vous pouvez envoyer des demandes aux bureaux qui vous intéressent, selon vos intérêts professionnels et vos besoins personnels, directement à l’adresse du bureau auquel vous faites la demande. Chaque bureau a sa propre date limite.

Pour en savoir plus : http://www.justice.gc.ca/fra/apd-abt/recru/pea-lep/index.html

Programme des auxiliaires juridiques

La magistrature fédérale affiche annuellement plusieurs postes d’auxiliaires juridiques. Il est important que les candidats se renseignent auprès du barreau de la province où ils veulent être admis pour pratiquer le droit pour vérifier si celui-ci considère que les fonctions d’auxiliaire juridique remplacent totalement ou en partie le stage obligatoire. Les dates pour postuler aux divers programmes varient généralement entre la fin décembre et la fin janvier. Voici les cours qui participent à ce programme :

Stage en droit au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Chaque année, le CRTC embauche un stagiaire en droit pour travailler au sein de son secteur juridique. C'est l'occasion d'intégrer une équipe de plus de 20 juristes et d'acquérir une expérience inestimable en droit administratif et de la communication, ainsi qu'une compréhension du fonctionnement interne d'un organisme de réglementation canadien. Vous participerez notamment à la recherche et à la préparation d'avis juridiques, à la préparation de documents juridiques (règlements, ordonnaces, décisions, avis publics) et vous collaborerez aux audiences publiques du CRTC.

Si vous avez un grand intérêt pour le droit administratif et le droit des communications, que vous avez des compétences supérieures en communication et que vous excellez dans la recherche et la rédaction juridiques, vous êtes le type de candidat recherché!

Pour en savoir plus : http://www.crtc.gc.ca/fra/acrtc/acrtc1.htm

Fonction publique du Canada

Programmes de recrutement pour les finissants et les diplômés

Programme de Recrutement postsecondaire (RP)

Le programme de Recrutement postsecondaire (RP) est un guichet virtuel pour les demandeurs d'emploi, diplômés d'un collège ou d'une université. Que vous soyez nouvellement diplômé ou que vous ayez déjà une expérience de travail, vous pouvez débuter ou faire progresser votre carrière dans le cadre du programme RP.

Attention! Certains ministères et organismes de la fonction publique fédérale recrutent de façon autonome sans nécessairement passer par le recrutement centralisé.

Programme de Recrutement de leaders en politiques (RLP)

Le programme de Recrutement de leaders en politiques cible et recrute des candidats exceptionnels pour les nommer à des postes de niveaux intermédiaires et supérieurs, au sein de la fonction publique du Canada. Le programme vise à attirer des professionnels et des diplômés de haut calibre, de différentes disciplines, qui ont la motivation et le potentiel voulus pour façonner la scène des politiques publiques au Canada.

Les candidats sont soumis à un processus de sélection en plusieurs étapes afin de déterminer s’ils sont en mesure d’assumer des responsabilités importantes au sein de la fonction publique du Canada. Les candidats retenus auront fait preuve d’excellence, de leadership et d’esprit d’initiative dans leur parcours professionnel, leur programme d’études et leur engagement bénévole.

Pour être admissible, le candidat doit obtenir, d’ici la fin de l’année où il postule, l’un de ces diplômes : une maîtrise (toute discipline), un doctorat (toute discipline) ou un diplôme en droit assorti d’un diplôme de premier cycle (toute discipline). Les candidats étrangers peuvent poser leur candidature, cependant la préférence sera accordée aux citoyens canadiens. Pour connaître les autres critères d’admissibilité, consultez le site du gouvernement du Canada : http://jobs-emplois.gc.ca/rpl-rlp/index-fra.php?p=3

Emplois ouverts au public

Plusieurs ministères et organismes gouvernementaux fédéraux qui souhaitent recruter des finissants et des diplômés universitaires recrutent principalement grâce au programme de Recrutement postsecondaire. Pour en savoir plus, consultez le site Web du SPLA.

Fonction publique du Canada

Travailler comme juriste dans la fonction publique du Canada

En consultant le site du gouvernement du Canada, vous trouverez la liste de tous les ministères, des organismes gouvernementaux et de service spécial, des sociétés d’État du gouvernement du Canada et d’autres organisations connexes. Voici quelques exemples de ce que peuvent accomplir des juristes dans divers types de milieux.

Au ministère de la Justice

Au ministère de la Justice, les avocats et les notaires travaillent dans quatre grands secteurs : élaboration des politiques, rédaction législative, services de consultation et de conseils, et contentieux. Ils agissent à titre de concepteurs de politiques, conseillers législatifs, conseillers juridiques et plaideurs. Le ministère de la Justice fournit des conseils juridiques et stratégiques sur des questions pertinentes liées au mandat du gouvernement fédéral. Les avocats du ministère de la Justice ont la possibilité de participer à presque tous les aspects juridiques, de l’élaboration de politiques à la rédaction des lois, en passant par le litige et par la prestation de conseils juridiques aux ministères et aux organismes clients. À cause de la structure du Ministère, il arrive que des avocats de bureaux différents, de villes différentes, travaillent sur des aspects particuliers d’un dossier donné, chacun apportant sa spécialité et son expérience au sujet. Si certains bureaux régionaux ont une prédilection pour certains champs de pratique, la pratique du droit au ministère de la Justice se fait généralement dans au moins un des domaines suivants : droit applicable aux Autochtones, droit des affaires et droit réglementaire, droit civil, droit commercial, politiques pénales et sociales, droit de l’environnement, droit de l’immigration, droit du travail, services législatifs, litige, droit public et droit fiscal (contentieux).

Pour en savoir plus : http://www.justice.gc.ca/fra/apd-abt/recru/index.html

Au Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur. En règle générale, le Bureau embauche des diplômés en économie, en droit ou dans des disciplines commerciales, qui possèdent les qualifications suivantes : solides compétences en pensée analytique, aptitude à travailler efficacement en équipe, solides aptitudes en communication, souci de la qualité et de l’exactitude, débrouillardise, détermination et motivation. En travaillant au Bureau de la concurrence, vous pourriez : participer à un procès, discuter avec des Canadiens de leurs préoccupations relatives à la Loi, participer à une conférence internationale, examiner des renseignements commerciaux de nature délicate, faire des recherches juridiques, rédiger des notes d’allocution pour la commissaire, rédiger un affidavit pour la Cour supérieure, rédiger une politique ou un texte de loi, etc.

Pour en savoir plus : http://www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/eic/site/cb-bc.nsf/fra/h_00156.html

À la Défense nationale

À la Défense nationale, les avocats militaires fournissent des services juridiques en matière de droit opérationnel, de droit international, de formation, de droit du personnel militaire et de justice militaire. Les avocats militaires sont des officiers de la Branche des services juridiques des Forces canadiennes, qui est commandée par le Juge-avocat général (JAG). Le JAG agit comme conseiller juridique du gouverneur général, du ministre de la Défense nationale, du ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes sur les questions de droit militaire, et surveille l’administration de la justice militaire dans les Forces canadiennes. Le Bureau du JAG offre à l’appareil de justice militaire le personnel qualifié dont il a besoin, notamment des juges militaires, des avocats de la poursuite et des procureurs de la défense. Ils peuvent aussi être affectés au Bureau du conseiller juridique du ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes, où ils travaillent dans des domaines comme la rédaction de lois, les pensions, les réclamations et le droit administratif. Plus tard au cours de sa carrière, un avocat militaire pourrait être nommé à la magistrature militaire et servir au sein du Bureau du Juge militaire en chef, qui est indépendant.

Pour en savoir plus : http://www.forces.ca/fr/job/avocatavocate-64#info-1

Lire le texte du Major Marie-Ève Tremblay, juge-avocate adjointe pour les Forces armées canadiennes

Du droit sans le Barreau?

Les candidats titulaires d’un diplôme en droit qui ne font pas ou ne réussissent pas le Barreau peuvent quand même faire carrière dans la fonction publique fédérale dans un domaine connexe au droit. Voici une liste de postes au gouvernement du Canada que vous pouvez occuper avec un diplôme en droit, sans avoir le Barreau :

  • agent de droit
  • agent parajuridique
  • analyste en ressources et en environnement
  • agent de recouvrement
  • agent en gestion de programmes
  • analyste
  • analyste des affaires juridiques
  • analyste en recherches de politiques
  • parajuriste principal
  • superviseur parajuridique
  • conseiller politique en sécurité maritime
  • conseiller en politiques
  • agent d’immigration principal
  • consultant, expertise opérationnelle
  • registraire (ressources humaines et développement des compétences)
  • coordonnateur en services parajuridiques
  • greffier