image_printImprimer

Le premier réflexe lorsqu’on rédige son CV est de vouloir tout mentionner pour montrer l’ensemble de ses réalisations. Mais attention! Selon la nature du poste convoité, les attentes et les exigences des employeurs varient. Ainsi, plus les diplômes et les expériences s’accumulent, plus il devient nécessaire de savoir sélectionner les bons éléments pour attirer positivement l’attention des recruteurs.

Avec une maîtrise ou un doctorat en poche, deux grands mondes parallèles s’offrent à vous en matière d’emploi : le monde de l’enseignement et de la recherche et celui des entreprises industrielles ou de services. À la base, vous avez le bon outil pour aborder tous les employeurs, votre CV, mais il faut comprendre que chaque secteur exige une forme particulière.  Pour savoir comment vous mettre en valeur, voici un petit aide-mémoire du parfait CV en toutes circonstances professionnelles !

Le CV pour un poste en recherche ou en enseignement

Dans l’univers de la recherche et de l’enseignement universitaire, votre CV sert à présenter votre profil en tant que chercheur et expert dans votre domaine. Il contiendra donc des éléments qui évoquent la renommée des chercheurs avec qui vous avez collaboré, le nombre de publications dont vous êtes l’auteur, la qualité des revues qui vous ont publié, etc. Ce type de CV peut donc se permettre d’être assez long. Selon votre parcours, il est possible d’excéder quatre pages. Toutefois, il faut savoir structurer l’information de manière rigoureuse afin que le recruteur s’y retrouve aisément et puisse identifier facilement vos principales réalisations.

Le CV pour un poste en entreprise

Pour ce type d’employeur, il est également primordial de vous positionner, mais comme professionnel compétent. Ainsi, vos habiletés de chercheur auront avantage à être formulées de manière plus concrète. Au-delà de vos connaissances, les employeurs ont besoin de comprendre les tâches que vous êtes capable d’effectuer. Utilisez donc des verbes d’action et mettez de l’avant vos qualités en gestion de projet et votre sens de l’analyse.

Contrairement au CV universitaire, la longueur idéale pour ce type de CV est de deux à trois pages. Il est donc primordial de savoir synthétiser et de choisir les expériences les plus pertinentes au poste convoité.